Danse

Yeux d’enfants

Pour sa nouvelle création, la compagnie montréalaise Bouge de là et la chorégraphe Hélène Langevin empruntent le regard de l’enfant, constamment en émerveillement et en exploration du monde qui se présente à lui. À travers mes yeux met en scène quatre danseurs qui découvrent un univers en constante mouvance, peuplé de formes, de couleurs, de textures, de sons et d’illusions. Lumières, décor et ombres deviennent les personnages avec lesquels les interprètes interagissent. Une véritable boîte à surprise qui stimulera physiquement les petits de 3 ans et plus et ouvrira grand les portes de leur imaginaire.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Le 16 septembre à 11 h, en première familiale, à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord

Littérature

Pour les petits

Vie de petits pois

Réal, Jean-Jacques et Donald sont trois frères petits pois. Ils vivent dans la même gousse, dans un champ qu’on peut imaginer au Québec. Réal écrit de la poésie, Jean-Jacques rêve de voyager et Donald raconte des blagues de pois chiches. Jusqu’au jour de la récolte… Très amusant, cet album vulgarise la production de petits pois surgelés. En espérant que les aventures des sympathiques Réal, Jean-Jacques et Donald n’enlèvent pas aux enfants le goût de manger des légumes.

— Marie Allard, La Presse

La saga des trois petits pois, texte de Pierrette Dubé, illustrations d’Yves Dumont, éditions La Courte échelle. Dès 4 ans

Pour aborder la mort avec douceur

Petite fille à la peau – et aux cheveux – pâles, Ida « ne faisait pas plus de bruit que la souris posée sur son épaule ». Amie des animaux, elle n’était vue que par les humains qui allaient mourir bientôt. Ce conte joliment illustré permet d’aborder la mort et les accidents avec douceur. Son scénario, un peu complexe, recourt au fantastique. C’est astucieux pour parler de sujets aussi graves.

— Marie Allard, La Presse

La petite fille blanche, texte de Lili Chartrand, illustrations de Marie Lafrance, Les éditions Québec Amérique. Dès 4 ans

Changer le monde

À la télé, on parle de colère et de haine. Peinée, une fillette se questionne : peut-on changer le monde, même si on est petit ? « Viens avec moi », lui dirent tour à tour son père et sa mère. L’enfant apprend alors qu’à travers les petits gestes du quotidien, il est possible de tourner le dos à la peur et à l’intolérance. Un album tout en douceur qui fait du bien. 

— Isabelle Audet, La Presse

Viens avec moi – De petits gestes qui changent le monde, texte d’Holly M. McGhee et illustrations de Pascal Lemaître, éditions Scholastic. Dès 4 ans

Un premier tour à la plage

Léon voit la mer pour la toute première fois. Elle se dresse devant lui, immense. Timide et un peu effrayé, Léon apprivoise ce nouvel univers. Du sable comme du sucre d’or, des vagues comme de la dentelle, une amie aux airs de sirène… Léon passe de la surprise aux larmes au cours de cette journée de découvertes. La poésie de cette histoire toute simple nous donnera envie de la relire encore et encore.

— Isabelle Audet, La Presse

Léon – Le plus petit des grands explorateurs, texte de Jo Witek et illustrations de Stéphane Kiehl, éditions Saltimbanque. Dès 4 ans 

Littérature

Pour les enfants

Ma vie en 6e année

Depuis la garderie, Léa et Lily sont les meilleures amies du monde. Aujourd’hui en sixième année du primaire, elles doivent choisir leur école secondaire et… apprendre à vivre avec une nouvelle élève, la détestable Audrey. Ce roman agrémenté de jeux typographiques s’adresse à un public plus jeune que ses héroïnes – ou peu porté à lire. C’est truffé de références à la culture populaire (Harry Potter, Gilmore Girls, etc.), un peu long, mais probablement divertissant pour des enfants de 9 ou 10 ans.

— Marie Allard, La Presse

Lily et moi, tome 1. Sœurs de cœur, texte de Sylviane Beauregard et de Camille Beaumier, illustrations de Manuella Côté, collection Sumo, les éditions de Mortagne. Dès 8 ans

Elle parle avec les animaux

Tous ses camarades de classe l’ignorent, mais Cléo est une sorcière. L’ennui, c’est qu’elle ne sait pas encore de quel don elle a hérité. En route vers la maison, des bruits dans une bouche d’égout l’amènent à se faufiler à l’intérieur. Elle fait la rencontre d’animaux qui répètent une pièce de théâtre. Surprise : elle arrive à les comprendre ! Un roman pour premiers lecteurs rempli de rebondissements.

— Isabelle Audet, La Presse

Le fabuleux pouvoir de Cléo, Mika, éditions Bayard Jeunesse. Dès 7 ans

Communication mère-fille, version 2018

Flora, 13 ans, vit à Paris avec ses chats et sa mère. En réalité, cette dernière est souvent en voyage, pour le travail. Toutes deux gardent le fil en s’échangeant des textos – et c’est ce qu’on lit. Comme elles ont en commun le sens de la répartie, on ne s’ennuie pas. Ce roman a la particularité d’avoir été écrit pas un vrai duo mère-fille. Ça se sent dans le scénario, clairement imagé par une ado, avec la découverte d’une (riche, évidemment) grand-mère à New York et la dénonciation des absences répétées de la mère. Actuel.

— Marie Allard, La Presse

Moi, ma vie, ma mère en textos, de Nathalie Riché et de Rosalie Melin, éditions Albin Michel. Dès 11 ans

Ah non ! Pas un livre !

Albert n’y comprend rien. Qu’y a-t-il de si passionnant à lire des livres ? Pendant que son père, sa mère et sa sœur les dévorent, lui, il les jette dans la cabane du jardin. Jusqu’au jour où un lapin ose fouiller dans cet amas de livres abandonnés. Albert comprendra-t-il enfin ce qu’ils cachent de si spécial ? Un livre amusant, pour donner envie de lire aux plus jeunes élèves.

— Isabelle Audet, La Presse

Moi, Albert, détestateur de livres, texte d’Ingrid Chabbert et illustrations de Guridi, éditions Mini Boum. Dès 5 ans

Pour adolescents

Littérature

Disparue, mais toujours là

Rosalie vient d’entrer au cégep. Elle habite depuis peu avec Vincent, son amoureux. Un événement vient chambouler la jeune femme : les ossements de sa meilleure amie, Annie-Claude, disparue lorsqu’elle avait 9 ans, ont été retrouvés. Rosalie replonge alors dans ses souvenirs d’enfance. S’est-elle perdue en attendant Annie-Claude toutes ces années ? Une histoire inspirée des événements entourant l’histoire de Cédrika Provencher. Coup de cœur pour ce roman vrai et bouleversant.

— Isabelle Audet, La Presse

Je t’aime beaucoup cependant, Simon Boulerice, Leméac éditeur. Dès 15 ans. Sortie le 12 septembre

Trois vies en parallèle

« Le mongol. » À l’école, c’est ainsi qu’Olivier se fait surnommer par un dur à cuire, qui l’intimide. Heureusement, Olivier a un lieu où il est libre et confiant : l’arène où il lutte, déguisé en superhéros. Doué pour les sauts périlleux, Olivier est une star à la lutte, un garçon responsable à la maison et un « rejet » le reste du temps. Que faire quand la jolie Alicia s’intéresse au lutteur masqué, sans savoir qui est son alter ego ? Ce roman happe rapidement le lecteur, ce qui fait oublier son manque de subtilité. Haletant.

— Marie Allard, La Presse

Derrière le masque, tome 1. Haute voltige, d’Amélie Bibeau, éditions Vents d’Ouest. Dès 12 ans. Merci à Virginia Houle, de la librairie Le Repère de Granby, pour cette suggestion.

Aventures et découvertes

LIttérature

Passionnantes explorations

L’homme a toujours exploré le monde à la recherche de nouveaux territoires. Si l’on connaît les aventures de Magellan et de Marco Polo, beaucoup d’autres voyages ont façonné notre planète. Ce livre fait découvrir aux jeunes lecteurs des explorations partout sur le globe depuis plus de 3000 ans. Un livre d’une grande qualité pour les passionnés de géographie.

— Isabelle Audet, La Presse

10 grandes explorations, textes de Christine Causse et de Philippe Vallette, illustrations de Laurent Stefano, éditions Fleurus. Dès 10 ans

Enquête à Londres

Alexis, un ado français, a comme ami imaginaire Barney. Avec son imperméable et sa cigarette au bec, Barney est le partenaire d’enquête typique. Quand Alexis apprend qu’un député anglais a disparu, il profite d’un voyage scolaire outre-Manche pour tenter de résoudre ce mystère. Un peu trop alambiquée, cette bande dessinée pourra néanmoins plaire aux fans de Sherlock Holmes.

— Marie Allard, La Presse

Les 7 Sherlock, de Jean-Michel Darlot, de Jeff Pourquié et de Damien Vidal, éditions Grand Souk. Dès 11 ans

Comment les animaux se soignent-il ?

Les animaux sauvages ne vont pas chez le vétérinaire ni à la pharmacie. Pourtant, ils se soignent. Quand c’est le temps d’accoucher, les éléphantes d’Afrique mangent un arbre (en totalité !) qui provoque des contractions. Quant aux geais bleus, ils frottent des fourmis sur leurs plumes, puisqu’elles sécrètent de l’acide formique permettant de contrôler le développement de parasites. Cet album agréablement illustré est aussi instructif qu’original.

— Marie Allard, La Presse

Animaux médecins, textes d’Angie Trius et de Mark Doran, traduction d’Yvelise Rabier, illustrations de Julio Antonio Blasco, éditions Albin Michel Jeunesse. Dès 6 ans

Fascinants cerfs-volants

Saviez-vous qu’il y a très longtemps, on ne parlait pas de cerf-volant, mais bien de « serpent » volant ? Une banale erreur de transcription (« serp » devenu « cerf ») expliquerait cette appellation. Les histoires entourant la création et la fabrication des cerfs-volants abondent. Ce livre les relate habilement, et il plaira aux jeunes à l’âme artistique.

— Isabelle Audet, La Presse

Cerfs-volants, Eva Bensard et Julie Guillem, éditions De la Martinière jeunesse. Dès 10 ans

Bande dessinée

Du mystère et des espiègleries !

L’adolescence est un terrain de jeu qui sied à Michel Falardeau (French Kiss 1986), qu’on retrouve avec le dernier tome de L’esprit du camp. Élodie, 17 ans, ne se sent plus aux travaux forcés au camp de vacances et est très attachée à sa désopilante bande de petites filles rousses. L’été prend toutefois une tournure sérieuse : l’adolescente enquête… Quelle est cette lumière bleue dans la forêt ? Et cette bête qu’elle croit avoir vue dans le dortoir ? Quel rôle joue l’étrange directeur dans tout ça ? Cernée jusqu’au menton, blessée par les cachotteries de son amie Catherine, Élodie finira par percer le mystère dans un récit empreint de fantaisie, de tendresse et d’une espièglerie avec laquelle Falardeau joue avec doigté.

— Alexandre Vigneault, La Presse

L’esprit du camp, tome 2

Michel Falardeau

Lounak

100 pages

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.