Solution pratique : le traiteur

Les personnes seules se facilitent la vie le soir en ayant de plus en plus recours aux traiteurs de « nouvelle génération », qui concoctent une cuisine santé recherchée et font la livraison.

Ces petits traiteurs sont souvent dirigés par d’anciens chefs ou cuisiniers de bons restaurants qui ont fondé leur petite entreprise.

Marie-Pierre Denis, de Chef à votre service, possède aujourd’hui une clientèle composée à 75 % de personnes seules, dont 50 % de célibataires et 25 % de gens âgés. Il y a quatre ans, quand elle a commencé, il y avait plus de familles. « Les trois quarts de ma clientèle habitent seuls. Les couples sans enfant ne commandent pas et il me reste des familles seulement avec de jeunes enfants », souligne la jeune femme.

Le traiteur est une option très pratique. Pas d’épicerie, pas de cuisine, pas de chaudrons à laver, se vantent ces petits commerces. Certains fonctionnent avec des plats consignés, moyennant un dépôt d’environ 30 $. Le client les rend au moment de la livraison, qui pourra s’effectuer à la maison ou au bureau. Il suffit d’être dans le bon quartier !

Mme Denis, une ancienne du (feu) succulent restaurant Anise, accepte les commandes minimales de 45 $, ce qui correspond à peu près à quatre plats principaux et une portion de soupe. À l’unité, les prix varient entre 10 $ et 13 $ pour un plat principal : saucisse au chou, mahi-mahi poêlé ou steak de tofu aux herbes, faites votre choix.

LES PETITS PLATS D’ADÈLE SUPER ÉPICERIE

Un autre traiteur, Adèle Super Épicerie, connaît un beau départ depuis un an. Cette ancienne des restaurants Comptoir charcuteries et vins et Salle à manger a de quoi plaire aux gourmets pressés et, a fortiori, célibataires. Facile là aussi de commander en ligne ou sur Facebook.

« J’ai quand même une clientèle variée, mais aussi, bien sûr, des célibataires occupés, qui travaillent beaucoup et qui n’ont pas le temps de cuisiner », raconte Adèle Prud’homme.

La jeune femme sort un nouveau menu chaque semaine. La livraison s’effectue à domicile, selon le quartier de Montréal, ou à trois points de service. Les plats sont préparés le jour de la livraison et sont accompagnés de conseils de cuisson. « Je donne aussi des idées d’accompagnement et des idées de garniture », affirme-t-elle, ce qui peut être pratique pour ceux qui manquent d’idées.

Ici, on demande des frais de livraison, mais la commande minimale est de 35 $. La semaine dernière, elle proposait comme plat la courge spaghetti façon poutine à 19 $ (2 portions) et un bœuf braisé à 21 $ (2 portions).

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.