COURSE À LA DIRECTION DU PQ

Un caucus « teinté »

Le caucus des députés du Parti québécois est devenu « teinté » par la course à la direction, a dénoncé Martine Ouellet. La Presse a révélé hier que la candidate a été prise à partie par Jean-François Lisée dans une réunion à huis clos. Si cet échange est devenu public, a dit la députée de Vachon, c’est parce que les députés sont désormais animés par des intérêts partisans. « Le caucus est rendu électoral, de la course à la chefferie, a-t-elle dit. Donc il y a toutes sortes de positionnements, de manœuvres, d’utilisation du caucus pour favoriser ou défavoriser l’un ou l’autre des candidats. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.