leadership

Les femmes comme vecteur de changement

Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Leadership

Les femmes comme vecteur de changement

Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Des adolescentes leaders pour l’environnement

Le 15 mars sera une journée de grève scolaire et étudiante pour le climat au Québec, comme dans plusieurs pays d’Europe. Des élèves du secondaire manifestent déjà depuis un mois les vendredis après-midi à Montréal, à l’initiative de Sara Montpetit, élève de l’école Robert-Gravel, pour réclamer des actions concrètes des gouvernements contre le réchauffement climatique. Rapidement, ils ont reçu l’appui de nombreux professeurs et de scientifiques. Des étudiants des cégeps et des universités doivent se joindre à eux vendredi. La mobilisation, devenue un mouvement mondial, a été lancée par Greta Thunberg, adolescente suédoise qui manifeste depuis septembre devant le parlement de Stockholm et qui a pris la parole en décembre lors de la conférence sur le climat COP24 pour demander aux gouvernements d’agir.

Les femmes, la clé de la prospérité économique

D’après le Fonds monétaire international (FMI), les femmes sont la clé de la prospérité économique. Alors que les femmes représentent près de la moitié de la population mondiale en âge de travailler, environ 50 % d’entre elles font partie de la population active. Elles sont aussi moins payées que les hommes. Voici cinq actions à mener pour combler le fossé entre les sexes, d’après le FMI : 

1- Investir dans les infrastructures qui ont un impact sur la vie des femmes.

2- Soutenir les entrepreneuses en améliorant leur accès au financement.

3- Promouvoir l’égalité des droits pour les femmes.

4- Réaliser une plus grande parité des congés de maternité et de paternité.

5- Promouvoir l’accès à des services de garde abordables et de qualité.

Source : imf.org

Yelp indique les entreprises dirigées par des femmes

Le site web Yelp, qui publie des avis et recommandations de commerces locaux, permet maintenant de mentionner lorsque les entreprises sont dirigées par des femmes. Les propriétaires peuvent l’indiquer dans leur profil afin que cette information apparaisse dans la section « Plus d’infos sur le commerce », aux côtés d’éléments comme « Accepte les cartes de crédit » et « Accessible aux personnes à mobilité réduite ». Yelp souhaite que cet ajout permette non seulement de reconnaître les entreprises appartenant à des femmes, mais qu’il amène aussi plus de revenus à ces entrepreneuses. Si Yelp a été cofondé et est dirigé par Jeremy Stoppelman, c’est Miriam Warren, vice-présidente engagement, diversité et appartenance, qui a annoncé cette nouveauté.

Source : fortune.com

Aider les femmes grâce à des toilettes et des données

Parmi les actions prioritaires de la Fondation Bill & Melinda Gates, on trouve l’installation de toilettes à compost dans les pays en développement. Plutôt que d’envoyer les excréments dans un système de canalisation (souvent inexistant !), ces toilettes les utilisent pour fabriquer de l’engrais. Actuellement, les filles et les femmes des pays en développement restent souvent à la maison pendant leurs règles plutôt que de se rendre au travail ou à l’école en raison du manque d’accès à des installations sanitaires. Le célèbre couple de philanthropes veut aussi s’attaquer au manque de données sur les revenus des femmes, leurs possessions et les heures qu’elles consacrent aux tâches ménagères. « Ce que nous choisissons de mesurer reflète les valeurs d’une société », a indiqué Melinda Gates.

Source : inc.com

Qui a dit ?

« Comme entrepreneur, l’un de mes grands mantras est de surprendre et de ravir. Je suppose que je l’ai appliqué d’une certaine manière à l’amour et si je peux penser à un moyen de me dépasser, je remuerai ciel et terre pour y arriver. »

— Alexis Ohanian, cofondateur du site web communautaire de partage de contenu Reddit et de la firme de capital de risque Initialized Capital, marié à la joueuse de tennis Serena Williams. Il a déjà publié sur Instagram une photo du couple en Italie après que sa douce lui eut dit qu’elle voulait de l’italien pour souper.

Source : Glamour

Seriez-vous aussi honnête en entrevue ?

Alors que tout se déroulait bien en entrevue pour obtenir l’emploi de ses rêves chez Google, Sundar Pichai a osé faire tout un aveu. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait de Gmail, il ne pouvait pas répondre, parce qu’il n’avait aucune idée de ce que c’était. Et il l’a admis, avec humilité, plutôt que d’inventer n’importe quelle réponse pour essayer d’avoir l’air intelligent. On était alors en 2004 et Gmail avait été lancé le jour même. Vers la fin de l’entrevue, on lui a montré comment fonctionnait Gmail et il a pu donner ses commentaires. Son honnêteté a été payante, parce qu’il a obtenu le poste de vice-président des produits. Il est aujourd’hui président-directeur général de Google.

Source : inc.com

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.