FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

ça fait jaser

Un bon coup de pub en France pour Sugar Sammy

Le plagiat en humour défraie la chronique en France depuis que le youtubeur CopyComic diffuse des vidéos faisant état de similitudes troublantes entre les sketches de certains humoristes. Faisant flèche de tout bois, Sugar Sammy a lancé là-bas une campagne de publicité, signée par l’agence québécoise lg2, qui fait directement référence à cette controverse. « Faites vite, avant que ses blagues soient reprises par des humoristes français », clame une affiche annonçant sa série de spectacles à venir à L’Alhambra, à Paris – affiche dont il a diffusé une photo sur Twitter. Invité sur le plateau de l’émission Clique dimanche à Canal+ en novembre dernier, l’humoriste québécois avait qualifié d’« inquiétant » le phénomène du vol de blagues dans l’Hexagone.

— Frédéric Murphy, La Presse

Ça fait jaser

Urbania Musique voit le jour

Urbania crée un nouveau média, Urbania Musique, dont le site web sera lancé le 31 mai. Les internautes y trouveront du contenu québécois et international. Le site diffusera des « rencontres improbables entre musiciens » (Autour du jukebox, coproduction avec l’ADISQ et le Fonds RadioStar, qui existe depuis 2016), comprendra un espace pour les débats entre mélomanes et proposera « une vue imprenable sur les coulisses des grands et des petits événements (du show de taverne jusqu’à Osheaga) », indique le communiqué. Rappelons que le magazine Urbania existe depuis 2003. On pourra accéder au site à l’adresse www.musique.urbania.ca.

— Véronique Lauzon, La Presse

Ça fait jaser

Adib Alkhalidey et Julien Lacroix atteignent leur objectif

Lancée à la fin du mois de mars, la campagne de sociofinancement lancée par Adib Alkhalidey et Julien Lacroix pour financer leur projet de long métrage a atteint son objectif. Hier, le site La Ruche, qui héberge des campagnes de sociofinancement, indiquait que le projet avait récolté 81 282 $ sur un objectif de 80 000 $, soit 101 %. Dans les faits, l’objectif de départ était d’obtenir 65 000 $ en 60 jours. Le projet – un long métrage à voir sur le web – nous amènera à la rencontre d’Antonin (Julien Lacroix), un imbécile heureux qui s’est donné pour mission de convaincre son ami dépressif Walid (Adib Alkhalidey) de ne pas se donner la mort. Le tournage du film a commencé il y a quelques jours et son budget total est de 150 000 $.

— André Duchesne, La Presse

Ça fait jaser

La chute de l’empire américain vendu dans plusieurs pays

Le distributeur Séville International a annoncé hier soir que Sony Pictures Classics a acquis les droits de La chute de l’empire américain, de Denys Arcand, pour distribution aux États-Unis, en Amérique latine, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les droits du film ont aussi été vendus à d’autres distributeurs pour la Chine, la Russie, la Grèce et Taïwan, entre autres. Par ailleurs, Les Films Séville et la maison de production Cinémaginaire ont dévoilé hier la bande-annonce officielle du film, qui sortira en salle le 28 juin. L’œuvre raconte l’histoire d’un jeune livreur bardé de diplômes mais sans le sou, qui est confronté à ses valeurs lorsqu’il se retrouve avec une énorme somme d’argent volé entre les mains. — André Duchesne, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.