Services bancaires

De plus en plus numériques

Les nouvelles technologies changent rapidement la façon dont les Canadiens accèdent à leurs services bancaires, selon l’Association des banquiers canadiens (ABC). Un sondage mené pour l’ABC révèle que plus des trois quarts des Canadiens (76 %) utilisent les modes numériques pour effectuer la plupart de leurs opérations, une hausse par rapport aux 68 % d’il y a deux ans. Et 88 % des Canadiens disent avoir utilisé des services bancaires en ligne l’année dernière et 53 % affirment qu’ils accèdent désormais aux services bancaires principalement en ligne – 30 % de plus que les utilisateurs des applications bancaires mobiles, le deuxième mode d’accès en popularité. D’ici cinq ans, les Canadiens disent qu’ils augmenteront leur usage du paiement sans contact (45 %), du transfert électronique (40 %) et des applications mobiles (40 %). — La Presse

Argent sonnant

Protégez-vous vos renseignements personnels ?

Une enquête publiée cette semaine par Equifax Canada révèle que de moins en moins de Canadiens vérifient leurs états financiers, déchiquettent leurs documents personnels ou installent un logiciel de sécurité sur leur ordinateur.

L’organisme de surveillance du crédit a pourtant observé qu’au cours des deux dernières années, les tentatives de fraude par carte de crédit avaient augmenté de 42 % et que l’an dernier, les milléniaux avaient été visés dans 48 % des cas de demande frauduleuse de carte de crédit.

Et depuis cinq ans, la présomption de fraude par usurpation d’identité lors d’une demande de crédit a progressé de 84 %.

La complaisance s’installe

Equifax Canada affirme que le vol et la fraude d’identité « sont plus complexes et sophistiqués que jamais », mais que la complaisance s’installe chez trop de gens.

Un sondage mené le mois dernier pour l’organisme auprès de 1565 Canadiens âgés de 18 à 65 ans a révélé que 37 % des Canadiens disent avoir été victimes d’un vol d’identité ou de fraude et que 88 % ont fait des démarches pour protéger leurs renseignements personnels. Ces chiffres sont toutefois en déclin, puisque 59 % des répondants font la vérification de leurs relevés de cartes de crédit, par rapport à 65 % il y a deux ans, lorsque Equifax a mené un sondage semblable.

Dans le même ordre d’idées, les gens déchiquettent moins leurs documents ; 52 % des répondants ont dit le faire, par rapport à 57 % il y a deux ans, et seulement 35 % des répondants ont dit avoir mis leur logiciel de sécurité à jour sur leur ordinateur, comparativement à 42 % en 2017.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.