Football

Les champions de la saison morte…

La nouvelle année de la NFL a officiellement commencé il y a trois jours et on peut déjà se faire une tête au sujet des organisations qui se sont le plus améliorées par rapport à la saison dernière. Mais les champions de la saison morte transposent rarement leur succès sur le terrain, l’automne venu. Est-ce que ce sera différent cette fois ?

LES GAGNANTS

Raiders d’Oakland

En plus de mettre la main sur le meilleur ailier espacé de la ligue pour le très abordable prix d’un 3e et d’un 5e choix au repêchage, les Raiders ont conclu une entente avec l’un des receveurs les plus convoités en Tyrell Williams. Grâce à Antonio Brown et Williams, le groupe de receveurs des Raiders est passé du plus faible de la NFL à l’un des meilleurs. Le bloqueur Trent Brown (66 millions pour quatre ans !) et le demi de sûreté Lamarcus Joyner ont également été embauchés, et les Raiders auront 4 des 35 premières sélections au repêchage d’avril.

Browns de Cleveland

Les Browns ont payé beaucoup plus cher que les Raiders pour y arriver, mais ils ont obtenu l’un des meilleurs ailiers espacés du circuit en Odell Beckham fils. Ce dernier retrouvera son ami et ancien coéquipier avec les Tigers de LSU, Jarvis Landry. La transaction impliquant Beckham n’a pas été la seule entre les Browns et les Giants. Le chasseur de quarts Olivier Vernon s’est amené de New York, lui aussi. Vernon et Sheldon Richardson, qui a accepté un contrat de trois ans, renforceront la ligne défensive des Browns.

Jets de New York

Ils ont garanti 50 millions à C.J. Mosley afin de le convaincre de les choisir sur le marché des joueurs autonomes, ce qui a permis aux Jets de trouver leur meneur défensif. Au bout du compte, les Jets étaient essentiellement seuls dans la course pour mettre Le’Veon Bell sous contrat, ce qu’ils ont fait. Un an après avoir refusé une offre de 70 millions pour cinq ans des Steelers, Bell a perdu son pari en devant accepter un contrat de quatre ans pour 53 millions. Bell deviendra la pierre angulaire de l’attaque et facilitera la progression du quart Sam Darnold. Mosley et Bell deviennent instantanément les deux meilleurs joueurs du club.

49ers de San Francisco

Sans trop faire parler d’eux, les 49ers ont greffé trois bons joueurs à leur formation. Embauché à un salaire raisonnable, Tevin Coleman devrait former une bonne paire de demis offensifs avec Jerick McKinnon. Le secondeur Kwon Alexander est le nouveau secondeur intérieur après le fiasco qu’a été la sélection de Reuben Foster. En échangeant leur choix de deuxième tour en 2020 aux Chiefs pour Dee Ford, les Niners ont acquis le chasseur de quarts dont leur défense avait grandement besoin.

Lions de Detroit

La première saison de Matt Patricia à Detroit ne s’est certainement pas déroulée comme il l’espérait. L’ancien coordonnateur défensif des Patriots a donc pris les moyens pour changer la culture des Lions et s’est tourné vers deux joueurs qu’il a bien connus en Nouvelle-Angleterre. Le chasseur de quarts Trey Flowers a signé un énorme contrat de 90 millions pour cinq saisons, tandis que le vétéran receveur Danny Amendola s’est joint aux Lions après avoir été libéré par les Dolphins. L’ailier rapproché Jesse James a quant à lui accepté une entente de quatre saisons.

LES PERDANTS

Steelers de Pittsburgh

L’équipe de Mike Tomlin a reçu trois choix en échangeant Antonio Brown et le bloqueur Marcus Gilbert, et elle a embauché deux jeunes vétérans en ascension, le demi de coin Steven Nelson et le receveur Donte Moncrief. Mais difficile d’y gagner au change lorsqu’on perd des joueurs de talent comme Brown et Le’Veon Bell, considérés comme le meilleur receveur et le meilleur demi offensif de la NFL par une majorité de gens. L’esprit d’équipe devrait s'améliorer à la suite du départ de ces deux super-étoiles, mais l’attaque des Steelers sera probablement moins explosive qu'au cours des dernières années.

Ravens de Baltimore

Non seulement les Browns se sont améliorés, mais ils ont aussi vu les Steelers et les Ravens perdre des pièces importantes. En plus du quart-arrière Joe Flacco, échangé aux Broncos, les Ravens devront remplacer quatre partants en défense, soit C.J. Mosley, Za’Darius Smith, Terrell Suggs et Eric Weddle. La perte de Weddle a cependant déjà été comblée par l’arrivée d’Earl Thomas. Le porteur de ballon Mark Ingram a également été embauché, ce qui aidera le jeune quart Lamar Jackson.

Chiefs de Kansas City

La défense des Chiefs était déjà problématique avant de perdre les services de quatre de ses éléments clés. Les chasseurs de quarts Dee Ford et Justin Houston, et les demis défensifs Eric Berry et Steven Nelson, joueront tous ailleurs qu’à Kansas City en 2019. Berry et Houston avaient ralenti, mais Ford et Nelson devraient normalement être à leur apogée au cours des prochaines années. En attaque, les Chiefs devront remplacer le centre Mitch Morse, qui fait maintenant partie des Bills.

Colts d’Indianapolis

Les Colts étaient l’une des équipes avec le plus d’espace sous le plafond salarial. Selon l’Indianapolis Star, ils avaient plus de 122 millions de disponibles à la mi-janvier. Or, le directeur général Chris Ballard vient manifestement de l’école de la discipline budgétaire. Ballard a été très peu actif sur le marché, se contentant de réembaucher le demi de coin Pierre Desir et de donner une cible imposante à Andrew Luck, l’ailier espacé Devin Funchess. On s’attendait à beaucoup plus compte tenu de l’espace sous le plafond dont les Colts disposaient. Dans une division qui compte trois autres équipes qui peuvent de façon réaliste viser le premier rang, les Colts ont peut-être été un peu trop prudents.

Eagles de Philadelphie

Le départ de Nick Foles était une formalité, mais les Eagles n’ont rien obtenu en retour du quart-arrière. Le secondeur Jordan Hicks est maintenant un membre des Cardinals et a été remplacé par L.J. Fort, un réserviste depuis le début de sa carrière. Le chasseur de quarts Michael Bennett a été échangé aux Patriots ; le receveur Golden Tate a signé un contrat avec les Giants ; et les Eagles ont été incapables de convaincre l’un des meilleurs porteurs de ballon disponibles (Le’Veon Bell, Tevin Coleman, Mark Ingram) de s’amener à Philadelphie.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.