Golf  Omnium Placements Mackenzie

Domination de Pendrith

Le Canadien Taylor Pendrith a joué la normale sur le dernier trou pour inscrire un pointage de 67, une ronde parfaite sans boguey, hier, sur le parcours Nord du club de golf Elm Ridge. Ce faisant, il a gagné l’Omnium Placements Mackenzie avec huit coups d’avance sur l’Américain Kyle Mueller. Avec sa performance de - 28, Pendrith a fracassé le record du Mackenzie Tour, qui était de - 26. Il s’agit de son deuxième titre cette saison – et en carrière. Avec un total de 283 (- 5), Étienne Brault a dominé le palmarès des joueurs québécois.

La Presse

Basketball  Raptors de Toronto

Nurse aura une adjointe

Les Raptors de Toronto ont ajouté l’analyste de données Brittni Donaldson au personnel de l’entraîneur-chef Nick Nurse, comme adjointe. Donaldson devient ainsi la 10e femme adjointe dans la NBA après Jenny Boucek (Mavericks), Lindsay Gottlieb (Cavaliers), Becky Hammon (Spurs), Lindsey Harding (Kings), Natalie Nakase (Clippers), Karen Stack-Umlauf (Bulls), Kristi Toliver (Wizards), Kara Lawson (Celtics) et Niele Ivey (Grizzlies).

— La Presse canadienne

Cyclisme  Tour d’Espagne

Roglič s’envole

L’équipe Jumbo-Visma survole le Tour d’Espagne : à une semaine de l’arrivée à Madrid, le Slovène Primož Roglič a encore consolidé son maillot rouge en distançant plusieurs poursuivants, hier dans les Asturies, lors d’une 15e étape remportée par son jeune équipier américain Sepp Kuss.

Au terme d’une journée de haute montagne marquée par quatre ascensions de première catégorie, Kuss, 24 ans, a obtenu le feu vert de la formation néerlandaise pour prendre l’échappée, jouer sa carte personnelle dans l’ascension finale et remporter la plus belle victoire de sa jeune carrière.

Kuss a franchi la ligne en exultant, après avoir frappé dans les mains des spectateurs massés derrière les barrières, devançant d’une trentaine de secondes le Portugais Ruben Guerreiro et le Britannique Tao Geoghegan Hart.

« C’est vraiment énorme, je pense, je ne réalise pas encore », a dit le coureur du Colorado, qui n’avait jusqu’ici levé les bras que sur le modeste Tour d’Utah.

« Je pensais que le groupe des favoris reviendrait sur nous et que j’aiderais Primož. Mais l’écart a grandi et c’était suffisant pour jouer la victoire d’étape. »

Si Kuss a obtenu de pouvoir faire sa course, c’est que son leader Roglič n’avait pas besoin de lui. 

Toujours aussi impressionnant, le porteur du maillot rouge a été le seul à pouvoir suivre l’attaque tranchante de son dauphin, l’Espagnol Alejandro Valverde, et les deux premiers du général ont noué une alliance de circonstance pour distancer tous leurs rivaux.

Le troisième, le Slovène Tadej Pogačar, a laissé filer 41 secondes, tout comme le quatrième du classement, le Colombien Miguel Ángel López.

Quant au cinquième, le grimpeur colombien Nairo Quintana, il a abandonné plus d’une minute trente au duo de tête.

Pogačar se retrouve désormais pointé à 3 min 42 s de Roglič, qui n’a vraisemblablement plus que Valverde (à 2 min 25 s) pour lui disputer la victoire finale.

La 16e étape (144,4 km) s’annonce encore ardue aujourd’hui. Trois ascensions seront au programme, dont la montée finale vers l’interminable col de la Cubilla, long de près de 20 km.

Cette journée achèvera en beauté un triptyque dantesque dans les montagnes de Cantabrie et des Asturies, avant la deuxième journée de repos prévue demain à Burgos.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.