À LA RESCOUSSE DES CHEVEUX SECS

Vos cheveux ont perdu leur belle brillance, ils sont devenus rêches avec les pointes fourchues, et vous avez de plus en plus de difficulté à les coiffer ? C’est que votre hydratation capillaire est à sec. Pas de panique : vous êtes à un cheveu près de redonner vie à votre tignasse. Suivez le guide !

L’ABC de la sécheresse

Les cheveux secs sont le résultat d’une réaction en chaîne. Dans la majorité des cas, la surface du cheveu (appelée « cuticule » et formée de petites écailles emboitées) s’abîme à force de traitements chimiques, de coiffage à la chaleur ou d’utilisation de produits agressifs. Ce qui se passe, c’est que la cuticule est dépouillée de ses huiles protectrices et que ses écailles se soulèvent, rendant la tige capillaire vulnérable à l’évaporation d’eau, donc à la déshydratation.

La routine revue et corrigée

Préserver la barrière lipidique des cheveux, ça commence sous la douche. Espacer les lavages est déjà une excellente option. Le truc des pros ? Lavez les cheveux tous les deux jours et faites deux shampooings plutôt qu’un. La première mousse servira à bien nettoyer le cuir chevelu et à éliminer les impuretés. La seconde renforcera l’efficacité des actifs hydratants.

Terminez la routine en appliquant une noisette de revitalisant de la pointe vers la racine en malaxant bien. Pour renverser la vapeur et retrouver rapidement une tignasse souple et lustrée, remplacez le revitalisant par un masque capillaire plus concentré en ingrédients bienfaiteurs une fois par semaine. Après l’avoir laissé agir le temps requis, rincez toujours vos cheveux à l’eau fraîche pour bien sceller les écailles.

La bonne formule

Lorsque les cheveux sont déshydratés, il faut éviter les shampooings agressifs, car ils décapent le peu d’huiles naturelles qui les protègent. Ainsi, il vaut mieux investir dans une gamme de soins de qualité, de préférence sans sulfates et infusés d’huiles précieuses riches en émollients (céramides, acides gras essentiels). Aussi, tenez-vous loin des produits coiffants (mousses, gels) contenant de l’alcool.

Baissez le chauffage !

Soyez consciente que la chaleur endommage les cheveux. La solution simple : le plus souvent possible, laissez-les sécher à l’air libre et limitez l’emploi d’outils chauffants. Impossible de vivre sans votre fer plat ? Appliquez alors au préalable un vaporisateur ou une crème de protection thermique qui agira comme un bouclier contre la chaleur. Et surtout, réglez la température du fer entre 225 et 400 oF maximum.

Bons gestes au quotidien

Une bonne habitude à prendre avant d’aller au lit ? Le brossage de cheveux, car il favorise la répartition des huiles naturelles sur les longueurs tout en activant la circulation sanguine du cuir chevelu. Cela aura notamment l’effet de nourrir le bulbe du cheveu et de lui permettre d’être plus vigoureux et résistant.

1. Nettoyage en douceur

Ce lait onctueux gorge la fibre capillaire d’eau et restaure le film hydrolipidique de la cuticule du cheveu pour un geste d’hygiène traitant.

2. Hydratation intense

Ce produit polyvalent s’utilise comme revitalisant ou comme masque capillaire. Seul le temps de pose diffère, mais dans chaque cas, l’action de cette crème est de recréer une barrière protectrice qui freine l’évaporation de l’eau et stoppe la déshydratation.

3. Soin à effet prolongé

Infusez une bonne dose d’hydratation aux cheveux coiffés grâce à ce voile protecteur qui libère un complexe hydratant tout au long de la journée.

4. Bouclier thermique

Si vous ne pouvez vous passer de vos outils coiffants, misez sur un vaporisateur qui protège les cheveux tout en les traitant. À appliquer sur cheveux humides avant le séchage et le coiffage.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.