Culture jeunesse

Pour les petits

Pour rencontrer des bélicornes

Amandine part en expédition dans l’île mystérieuse de Toucania, découverte par son grand-père. Elle est accueillie par des lumiraies, des raies qui illuminent le bleu des mers, et par des bélicornes, des bélugas-licornes. Tout dans cet album nous ravit : les créatures imaginaires comme les illustrations douces et foisonnantes de Marianne Ferrer. Onirique.

— Marie Allard, La Presse

Toucania, histoire et illustrations de Marianne Ferrer, collaboration au texte et au scénario de Valérie Picard, éditions M. Ed. Dès 4 ans

« Vole jusqu’à l’infini »

Le Roi et la Reine Pompon voguent en mer avec leur fille, la Princesse Cici. Le trio se prépare pour la saison des bals, mais soudainement, un éclair frappe la fillette. Elle survit, mais elle tombe ensuite endormie de plus en plus souvent, et de plus en plus longtemps. La Princesse assiste tant bien que mal à la saison des bals, jusqu’à ce que sa mère comprenne qu’elle doit laisser sa fille s’envoler. Marie-Josée Gauvin aborde avec finesse la question du deuil dans une douce métaphore. Un livre émouvant (on a versé une larme) et d’une grande beauté, tout à fait approprié pour le jeune public.

— Isabelle Audet, La Presse

La princesse endormie, texte de Marie-Josée Gauvin et illustrations de Cara Carmina, éditions Les malins. Dès 4 ans.

Pour les élèves du primaire

Deux amis à la Première Guerre

Cent ans se sont écoulés depuis l’Armistice. Plus aucun arrière-grand-parent ne peut raconter la Première Guerre mondiale aux enfants. Cet album de Jacques Goldstyn, auquel sont attachés tous les lecteurs des Débrouillards, permet de découvrir le sort de deux amis, Jules et Jim, partis en France combattre l’ennemi allemand. On les voit arriver, fiers et acclamés, avant de vivre horriblement dans les tranchées. La guerre n’est pas glorifiée, plutôt expliquée dans toute son absurdité. Surtout quand Jim meurt deux minutes avant l’Armistice – le dernier soldat canadien a effectivement été tué à 10h58, le 11 novembre 1918. Précieux.

— Marie Allard, La Presse

Jules et Jim, frères d’armes, de Jacques Goldstyn, Bayard Canada. Dès 8 ans.

*En lice pour le Prix jeunesse des libraires du Québec 2019, catégorie 6-11 ans Québec.

Entre l’ogre et le loup

L’Ogre attend Léopold tous les jours sur le chemin de l’école. Avec ses copains, le monstre ridiculise le garçon, encore et encore. Triste et effrayé, Léopold ne veut plus sortir de chez lui. C’est alors que le Loup intervient. Il enseigne au garçon à se défendre. La stratégie permet à Léopold d’échapper à l’Ogre, mais les intentions du Loup n’étaient peut-être pas si nobles… Un album à plusieurs niveaux qu’il fait bon lire en duo parent-enfant.

— Isabelle Audet, La Presse

Léopold, l’Ogre et le Loup, texte de Julie Bélaval et illustrations de Félix Girard, éditions Alice jeunesse. Dès 5 ans.

Pour les ados

Donner envie de lire

La lecture d’un roman peut sembler inaccessible aux jeunes qui éprouvent des difficultés en français. La collection Oser lire, de Bayard, a été spécialement conçue pour eux. On y retrouve d’abord, d’un côté du livre, une version abrégée de l’histoire, facile à lire. De l’autre côté, le lecteur peut lire la version complète. Ce livre en deux temps stimule le goût de lire davantage. Dans cette collection, le livre Mystère à Wulfpytt touche tout particulièrement la curiosité des jeunes avec l’histoire de deux enfants à la peau verte. Les villageois parviendront-ils à comprendre d’où viennent ces petits sortis de nulle part ?

— Isabelle Audet, La Presse

Mystère à Wulfpytt, Corinne De Vailly, éditions Bayard jeunesse. Dès 12 ans.

L’été où l’enfance m’a quittée

Été 1982. Sur la Rive-Sud de Montréal, on trouve des maisons de familles de la classe moyenne, parmi bois et champs. Julie vient d’avoir 12 ans. Elle traverse les semaines qui séparent la fin de son primaire de son entrée au secondaire en se faisant bronzer avec son amie Belinda et en rêvant à Nicolas, 17 ans. Ponctué par de nombreuses références à la culture populaire de l’époque – Diane Dufresne, David Bowie, Olivia Newton-John et cie –, ce roman peut interpeller autant les ados que leurs parents. Même s’il est marqué par deux drames, le rythme de ce bouquin est lent comme un jour de canicule, ce qui permet aux sentiments de la narratrice de s’imprégner en nous. Introspectif.

— Marie Allard, La Presse

M’étendre sur l’asphalte, Julie Bosman, éditions Leméac, collection jeunesse. Dès 12 ans.

Bandes dessinées et documentaires

Le fascinant parcours de Chris Hadfield

À l’âge de 9 ans, Chris Hadfield assiste à un événement qui va changer sa vie : à la télévision, le premier astronaute met le pied sur la Lune. Il n’existe alors aucun programme spatial au Canada, mais le jeune Ontarien travaille d’arrache-pied dans l’espoir qu’un jour, il puisse lui aussi explorer l’espace. Cet album documentaire fera rêver les petits curieux.

— Isabelle Audet, La Presse

Voici Chris Hadfield, texte d’Elizabeth MacLeod et illustrations de Mike Deas, éditions Scholastic. Dès 7 ans.

Pour conscientiser les enfants

Sauver la planète, les enfants savent que c’est urgent. Mais l’environnement, c’est quoi ? Cet album joliment illustré explique l’importance de l’eau, de l’air, du sol, des sources d’énergie et des changements climatiques. C’est proche du manuel scolaire, néanmoins pertinent et éducatif.

— Marie Allard, La Presse

Notre environnement, texte de Jacques Pasquet et illustrations d’Yves Dumont, préface de Karel Mayrand, directeur général, Québec et Atlantique, de la Fondation David Suzuki, éditions de l’Isatis. Dès 8 ans.

Comme au secondaire

Au secondaire, « il y a les populaires, les sportifs, les rebelles et… les autres ! » dit la bédéiste Iris. Ces « autres », ce sont Frank le nerd forcé de travailler au dépanneur de ses parents, Jérémy le fils boutonneux de riches, Charlie la fille aux dents proéminentes et Jaco, le plus petit, qui vit avec une mère séparée. Publiées dans le magazine Curium, ces planches ne sont pas politiquement correctes, sans pousser l’audace très loin. Tous ceux qui sont passés par le cruel secondaire compatiront avec Les autres. Divertissant.

— Marie Allard, La Presse

Les autres, tome 2, d’Iris, éditions Bayard Canada. Dès 13 ans.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.