Cafetières à espresso :  les critères à considérer avant l’achat

Comme tous les amateurs d’espresso, de cappuccino et de latte, vous rêvez de posséder votre propre machine à la maison ? Sachez qu’il en existe aujourd’hui un vaste choix sur le marché. Il est donc important de bien vous renseigner avant de prendre une décision. Pour vous aider dans votre démarche, voici les principaux points auxquels vous devriez prêter attention au moment de magasiner votre cafetière.

Le type d’appareil

Bien qu’elles viennent sous une variété de designs et de marques, les machines à espresso peuvent être séparées en deux grandes familles : manuelles et automatiques. Si vous préférez tout contrôler (la force de pression, le temps d’extraction du café, etc.), une machine manuelle serait plus susceptible de répondre à vos attentes. Ce type d’appareil est généralement conçu avec une poignée escamotable dotée d’un réservoir à café moulu. Si vous préférez la rapidité et la facilité, une cafetière automatique fera pratiquement tout le travail pour vous. Il suffit en effet d’appuyer sur un bouton et la machine moud la quantité appropriée de grains, tasse les grains moulus… et jette même le café utilisé dans un récipient interne. Notez qu’il existe également des cafetières automatiques à capsules qui font des espressos.

La pompe ou la vapeur

Il faut savoir que les différentes machines à espresso emploient une pression variable, mesurée en bars, pour extraire l’infusion. Pour faire un bon espresso, il faut une pression de 12 bars minimum, idéalement 15. Or, sur le marché, il existe des cafetières à espresso qui fonctionnent à pompe ou à vapeur. Les machines à espresso à pompe offrent la pression exacte qu’il faut pour préparer des boissons dignes des meilleurs cafés. La pompe permet en effet de faire passer l’eau rapidement à travers le café, soit entre 20 et 30 secondes, sans influencer la température de l’eau. Moins chères, les cafetières sans pompe utilisent la pression de la vapeur pour forcer l’eau à traverser les grains moulus. Celles-ci génèrent généralement moins de pression que les machines à pompe, ce qui peut donner des résultats plus ou moins constants ou savoureux.

Les fonctions

La plupart des nouvelles cafetières à espresso — surtout les modèles automatiques — possèdent des fonctions pratiques, comme un arrêt automatique après un certain temps. Certains modèles peuvent mémoriser des profils personnalisés et même plusieurs préparations personnalisées. Vous n’auriez donc plus à choisir ces paramètres à chaque préparation. Certains appareils disposent également d’un moulin réglable, ce qui permet d’ajuster la finesse de la mouture des grains. D’autres proposent des fonctionnalités comme le nettoyage et le détartrage automatiques. Bref, il y a un bon nombre de fonctions répondant à divers besoins. À vous de déterminer quelles fonctionnalités sont les plus importantes pour vous.

Les dimensions

Avant d’arrêter votre choix sur un modèle, tenez compte de la place dont vous disposez dans votre cuisine, plus précisément sur vos comptoirs. Une machine à espresso ne se range pas dans le bas d’une armoire, et certaines peuvent être volumineuses. De plus, si vous prévoyez placer votre cafetière à espresso sur le comptoir mais sous une armoire, n’oubliez pas de considérer la hauteur de l’appareil (surtout si celle-ci possède, par exemple, un réservoir de grains ou d’eau à remplir par le haut). Cela dit, sachez que les modèles manuels sont généralement moins hauts et moins profonds que les automatiques. Certains modèles à capsules sont aussi très compacts.

Le réservoir à eau

Lors de votre magasinage, pensez à surveiller la grosseur du réservoir d’eau de la machine. Plus le réservoir est gros, plus vous pourrez préparer de délicieuses boissons sans avoir à le remplir à nouveau. Les modèles qui ne disposent pas d’un grand réservoir ne sont donc pas adaptés à une utilisation en famille ou à plusieurs. Si vous êtes nombreux à la maison ou si vous aimez recevoir des proches et des amis, privilégiez un modèle doté d’un réservoir d’au moins un litre, ce qui vous permettra de préparer plusieurs tasses d’espresso avant d’avoir à le remplir. Cela dit, tenez compte également du plateau d’égouttage. Un gros plateau d’égouttage n’a pas à être vidé aussi souvent et retient mieux les dégâts qu’un petit.

Le mousseur à lait

Si vous êtes adepte de cappuccinos, de lattes ou de macchiatos, vous devriez considérer l’achat d’une machine à espresso qui possède un mousseur à lait intégré pour faire un bon lait moussé qui fera honneur au café. Sur le marché, il existe plusieurs systèmes de mousseur à lait. Certaines cafetières possèdent, par exemple, une buse traditionnelle (buse à vapeur) sous laquelle il faut placer une tasse à lait. D’autres sont dotées d’un mousseur automatique à tube avec contenant. Par exemple, la Saeco Xelsis possède un réservoir de lait intégré, ce qui permet d’infuser et de mousser le lait en même temps et de préparer de délicieux lattes, macchiatos et cappuccinos crémeux, sans tracas et en un clin d’œil ! De plus, la technologie «  Coffee Equalizer » de la Xelsis vous permet de choisir l’épaisseur de la mousse, alors que la fonction «  HygieSteam  » nettoie l’ensemble du circuit de lait à la vapeur.

«  Maintenant, il ne vous reste plus qu’à devenir votre propre barista !  »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.