TECHNOLOGIE

Le père du bambin mort à Saint-Jérôme sera-t-il accusé au criminel ?

Même si la ville de Saint-Jérôme a son propre service de police, c’est à la Sûreté du Québec que l’enquête a été transférée quelques heures après la découverte de la victime, en face d’un CPE. Le dossier a été remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales au début du mois de septembre. Ce dernier n’a toujours pas indiqué ses intentions pour la suite des choses.

— Tristan Péloquin, La Presse

Tesla affirme avoir trouvé la solution

Le grand patron du constructeur d’autos électriques Tesla Motors, Elon Musk, croit avoir trouvé une solution pour éviter chaque année la mort de dizaines de bambins oubliés en pleine canicule dans leur siège d’auto. Désormais, la température de l’habitacle des Tesla ne dépassera jamais les 40 °C, même en l’absence du conducteur. 

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Un peu comme les téléphones intelligents, les voitures Tesla sont toutes munies d’un système d’exploitation qui régule plusieurs paramètres du véhicule. La nouvelle itération du logiciel, déployée depuis mercredi, ajoute un mécanisme qui active automatiquement la climatisation et la ventilation dès que la température atteint 40 °C dans l’habitacle, et ce, « même si la voiture est éteinte », précise l’entreprise. « Cette nouvelle caractéristique qui protège les enfants et les animaux de coups de chaleur est ma préférée », a tweeté M. Musk dans une série de gazouillis présentant les nouveautés. 

EST-CE POSSIBLE AVEC N’IMPORTE QUELLE VOITURE ?

« Cette caractéristique est uniquement possible avec un véhicule électrique qui possède une batterie de grande capacité comme celle de la Tesla », se targue l’entreprise dans un communiqué. « Sur les Tesla, le système de climatisation est complètement dissocié du moteur. On peut même le démarrer à distance avec un téléphone cellulaire », fait remarquer Stéphane Pascalon, président du Club Tesla Québec, un organisme indépendant de l’entreprise qui regroupe plusieurs propriétaires. Sur une voiture à moteur classique, bien qu’il soit en principe possible de faire fonctionner la climatisation sans que le moteur tourne, la batterie n’a pas une capacité suffisamment importante pour permettre de maintenir longtemps la climatisation. 

EST-CE QUE LA BATTERIE EST AFFECTÉE ?

Capables de rouler environ 300 km avec une charge complète, les Tesla seraient à peine affectées par le « Cabin Overheat Protect » (Protection de surchauffe de cabine). « J’estime que ça peut faire perdre une vingtaine de kilomètres d’autonomie à la voiture au bout d’une journée complète de fonctionnement », affirme M. Pascalon. Dans un autre tweet, Elon Musk soutient que la température de l’habitacle pourrait être maintenue au-dessous de 40 °C pendant « une année complète avec une charge complète ». 

40 °C, EST-CE SUFFISANT POUR SAUVER DES VIES ?

Le Dr Dominic Chalut, urgentologue pédiatre à l’Hôpital de Montréal pour enfants, en doute. Chaque année, 37 enfants en moyenne perdent la vie des suites d’une hyperthermie après avoir été laissés dans une voiture aux États-Unis. Un bambin de moins d’un an est aussi mort à Saint-Jérôme, à la mi-août, après avoir été oublié par son père dans la voiture toute une journée. 

Différentes études ont démontré qu’en plein soleil à environ 25 °C, la température de l’habitacle d’une voiture grimpe à près de 50 °C en l’espace d’une heure. Les coups de chaleur surviennent quand la température du corps atteint 40,5 °C. « Le problème, c’est qu’on voit au Québec des coups de chaleur survenir bien en dessous des 40 degrés. C’est toujours très lié au taux d’humidité, qui a une influence importante sur la capacité du corps à évacuer la chaleur », précise le Dr Chalut.

Qui plus est, la capacité des bambins à résister à la chaleur est très inférieure à celle des adultes. « Ils ont une moins grande surface de peau pour la dissiper », résume le médecin. Le seuil de température fixé à 40 °C serait donc peut-être trop élevé, selon lui. 

C’EST TOUT DE MÊME UN BON DÉBUT, NON ?

C’est ce que croit l’organisme américain Kids and Cars, qui milite pour l’amélioration des mécanismes de sécurité des véhicules. « C’est mieux que rien, mais ça ne règle pas tous les problèmes, indique sa directrice, Amber Andreasen. Les enfants oubliés dans des voitures font face à bien d’autres dangers que la chaleur : ils peuvent s’étrangler avec la fenêtre, la voiture peut être volée pendant qu’ils se trouvent à bord, par exemple. Ce que nous préconisons d’abord et avant tout, c’est un mécanisme qui permettrait d’éviter d’oublier un enfant à bord, comme une alerte qui rappelle de vérifier le siège arrière avant de sortir du véhicule. » 

L’INSTALLATION DU MÉCANISME SERA-T-ELLE OBLIGATOIRE ?

Au cours des prochains jours, toutes les Tesla téléchargeront automatiquement la mise à jour du système d’exploitation par données cellulaires et l’installeront. Valériane Deniger, propriétaire d’une Tesla et mère de deux jeunes enfants de 3 et 5 ans, a bien hâte que l’opération se fasse. « Je crois que ça ne m’arrivera jamais d’oublier mes enfants dans l’auto, mais tout le monde pense comme ça, et on a vu ce qui s’est produit à Saint-Jérôme. Je pense que c’est une caractéristique rassurante qui, en plus, va rendre la voiture plus agréable par temps chaud », dit-elle. Dans une prochaine version, il sera même possible de choisir une température maximale d’habitacle encore plus basse que 40 °C. 

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.