ATTENTAT DE NEW YORK

UNE TRAQUE DE 48 HEURES 

SAMEDI 17 SEPTEMBRE, MATIN

Seaside Park, New Jersey

Une bombe artisanale explose dans une poubelle sur le parcours d’une course à pied organisée par les Marines à Seaside Park, à environ 130 km au sud de New York. Le départ de l’épreuve ayant été retardé, personne n’est blessé. Trois autres bombes artisanales sont retrouvées sur place, mais elles n’ont pas explosé.

SAMEDI 17 SEPTEMBRE, SOIR

Chelsea, île de Manhattan, New York

Une bombe artisanale explose vers 20 h 30 dans le quartier huppé et très animé de Chelsea, faisant 29 blessés. Personne n’est gravement touché.

SAMEDI 17 SEPTEMBRE, SOIR

Chelsea, île de Manhattan, New York

Un autre engin explosif qui n’avait pas détoné est retrouvé à quatre pâtés de maisons de la première explosion.

DIMANCHE 18 SEPTEMBRE, SOIR

Elizabeth, New Jersey

Deux sans-abri repèrent un engin suspect dans une poubelle devant la gare d’Elizabeth, à une vingtaine de kilomètres de New York, et alertent la police. Les démineurs découvrent cinq bombes artisanales, dont une explose quand un robot tente de la désamorcer. Pas de blessés.

LUNDI 19 SEPTEMBRE, MATIN

Elizabeth, New Jersey

Les policiers mènent une perquisition dans un appartement de la ville d’Elizabeth situé au-dessus du restaurant First American Fried Chicken, appartenant à la famille d’Ahmad Khan Rahami, principal suspect dont le signalement est diffusé dans toute la région.

LUNDI 19 SEPTEMBRE, MATIN

Linden, New Jersey

En fin de matinée, la police arrête le principal suspect, Ahmad Khan Rahami, un Américain d’origine afghane de 28 ans. Résidant d’Elizabeth, il est retrouvé dans la ville voisine de Linden. Il est arrêté après un échange de coups de feu au cours duquel il est blessé, puis conduit à l’hôpital.

— D’après l’Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.