Philippines

Les ratés d’un vaccin contre la dengue causent une éclosion… de rougeole

En 2016, le premier programme de vaccination universelle contre la dengue a été lancé aux Philippines. Fin 2017, il a été arrêté en catastrophe après plusieurs morts. Depuis, de nombreux parents ont délaissé tous les vaccins et une éclosion de rougeole chez les petits enfants fait rage.

Volte-face

Dès le début, le vaccin Dengvaxia n’a pas fait l’unanimité. « Il était assez facile dans les données des essais cliniques de voir que chez les patients qui n’avaient jamais eu la dengue, il y avait un problème », explique Scott Halstead, virologiste d’un hôpital militaire américain au Maryland et spécialiste de la dengue, qui a publié un livre entier sur le sujet. « J’ai sonné l’alarme dès 2015, d’autres aussi. Le problème, c’est qu’une première infection ne provoque généralement pas de symptômes. C’est la deuxième qui entraîne la morbidité et la mortalité. Chez les personnes n’ayant jamais eu la dengue, le vaccin agit comme une première infection et la deuxième infection est dévastatrice. Aux Philippines, 90 % des adultes sont infectés, mais chez les enfants, c’est plus bas. Alors procéder à une vaccination à l’école, comme on l’a fait aux Philippines, n’a pas de sens. L’OMS a changé son fusil d’épaule fin 2017 et recommande maintenant un test de séropositivité à la dengue avant de vacciner, mais les bons tests ne sont pas rapides, ce qui sonne le glas des programmes de vaccination de la population pour le moment. »

Inquiétudes

Le lien entre les morts d’enfants – les estimations varient, mais les médias philippins rapportent que les autorités envisagent des poursuites dans une dizaine de cas – et le vaccin est impossible à prouver hors de tout doute, mais la population y croit, selon Maria Aguiar, virologiste de l’Université de Lisbonne qui a aussi décrié le programme de vaccination aux Philippines dès 2016. En décembre dans le Journal of Global Health, deux virologistes pakistanaises ont fait ce lien. « L’éclosion de rougeole aux Philippines est assez inhabituelle, explique Kunsha Fatima, du collège médical Dow à Karachi, qui a cosigné le commentaire publié en décembre. Normalement, la méfiance envers la vaccination est plutôt un phénomène de pays riches, parce que les pays pauvres sont plus en contact avec les maladies infectieuses. » Malheureusement, l’épidémie de rougeole actuelle aux Philippines, qui a fait plus de 200 morts chez des enfants en bas âge seulement depuis janvier, aidera probablement à réhabiliter les vaccins universels pour les bébés, estime la Dre Aguiar. À noter que le président Rodrigo Duterte, connu pour ses positions controversées, a appelé les parents à faire vacciner leurs enfants contre la rougeole.

Voyageurs

Pour la société pharmaceutique Sanofi-Pasteur, qui fabrique le Dengvaxia, le problème avec les patients n’ayant jamais été infectés réduit à néant le marché des voyageurs, estime le Dr Halstead. « Pour le moment, les profits potentiels de la vaccination des voyageurs qui vivent dans des pays où il n’y a pas la dengue sont extrêmement réduits, parce qu’il devra être réservé aux patients ayant déjà été infectés. » L’Europe et le Mexique viennent d’approuver le Dengvaxia, qui est en cours d’évaluation aux États-Unis et au Canada. D’autres vaccins contre la dengue sont en développement.

Le Brésil

Le seul autre pays où le Dengvaxia a été utilisé à grande échelle est le Brésil. Pourquoi n’y a-t-on pas observé le même problème qu’aux Philippines ? « Ce n’est qu’une question de temps, estime la Dre Aguiar. On a vacciné toute la population d’une région où il n’y avait pas beaucoup de dengue, de sorte que le risque d’une deuxième infection symptomatique est réduit. Au Brésil, la vaccination est compliquée par le fait que la dengue est un virus proche du Zika, ce qui complique les tests de séropositivité. » Les deux virus sont transmis par le même moustique.

En chiffres

25 %

Proportion des infections à la dengue qui provoquent des symptômes

10 à 20 millions

Nombre de cas symptomatiques de dengue en 1990 dans le monde

40 à 100 millions

Nombre de cas symptomatiques de dengue en 2010 dans le monde

2428

Nombre de cas de rougeole aux Philippines en 2017

18 407

Nombre de cas de rougeole aux Philippines en 2018

Sources : The Lancet, OMS

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.