À L’HEURE DU NUMÉRIQUE !

Deux collèges de la grande région de Montréal, réputés pour leur avant-gardisme, se lancent dans la pédagogie de pointe avec des équipements parfois très sophistiqués mis à la disposition de leurs élèves. Ceux-ci apprennent mieux quand ils font les choses par eux-mêmes, souvent par essais et erreurs.

LE LABSOLU

Au Collège Saint-Paul, à Varennes, les élèves pourront vivre à compter de la rentrée 2017 une expérience d’éducation fascinante. Grâce à des investissements majeurs de partenaires importants, ce collège sera le premier sur la Rive-Sud et parmi les premiers au Québec à avoir son laboratoire de création numérique: le Labsolu.

Ce nouvel outil invite à des expériences et à des découvertes à l’infini. Il intègrera un makerspace (imprimantes 3D, découpeuse au laser, outils électroniques, machines à coudre...) et un medialab (tournage, montage, vidéo, audio, etc.). « L’appropriation des nouvelles technologies de ce local permettra, entre autres, à ses élèves de créer, produire, distribuer, consommer, financer leurs projets, réparer, recycler leurs objets eux-mêmes ou avec d’autres », de préciser Sophie Laflamme, directrice des services éducatifs.

Le Collège vise à développer la création, l’esprit critique, mais aussi l’initiative en travaillant la pensée design, le prototypage et la collaboration virtuelle afin de permettre aux élèves de devenir des citoyens actifs et habilités dans le monde numérique de demain.

Pour la rentrée 2017, le Collège Saint-Paul mettra aussi sur pied le programme Découverte-Science qui ouvrira l’esprit au monde scientifique. Conduit par les nouvelles technologies, l’électronique et la robotique, cet autre programme passionnant fera vivre aux jeunes des expériences d’apprentissages avisées dans ses nouveaux laboratoires scientifiques absolument remarquables.

LA FABRIQUE BEAUBOIS

Au Collège Beaubois, dans l’arrondissement montréalais de Pierrefonds-Roxboro, les élèves du primaire et du secondaire ont eu une belle surprise à la rentrée avec l’inauguration de la Fabrique Beaubois, un concept innovateur à grand potentiel, un lieu de création et de fabrication d’objets, conçus dans leur imagination, mais en lien direct avec ce qu’ils apprennent en classe. La Fabrique Beaubois compte de nombreux outils créatifs à la fine pointe de la technologie: découpeuse au laser, imprimantes 3D, ordinateurs, tableaux blancs interactifs, ensembles de robotique, caméras, écran vert et même des machines à coudre !

Construire un moteur à impulsion magnétique, par exemple, permet de mieux comprendre le magnétisme. Au primaire, construire une cabane à oiseau ou une mangeoire répond à plusieurs questions sur les habitudes des volatiles. Les difficultés du démarrage d’entreprise en économie sont mieux saisies quand on dessine et fabrique sa ligne de mode. De là, les machines à coudre avec l’aide bienveillante du Cercle des Fermières. En robotique, les élèves vont jusqu’à fabriquer eux-mêmes la majeure partie des pièces de leur robot, tout en le programmant.

« Le principe de notre atelier de fabrication numérique, soulignent Nicole Beaubien et Marc-André Girard, respectivement à la direction du primaire et du secondaire, est de permettre à une idée de prendre forme et devenir concrète. Nous voulons que l’élève explore l’environnement des objets qui l’entourent et qu’il redéfinisse le lien qu’il exerce avec des derniers. Une fois que l’objet est créé, nous voulons permettre aux élèves de médiatiser leur démarche. L’avènement des médias sociaux rend plus facile pour eux de mettre leur démarche en valeur; ils ont accès à des caméras, un écran vert et des logiciels à la fine pointe de la technologie. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.