La Presse à New York

New York frappé par un « orage de neige »

Les New-Yorkais ont été témoins d’un phénomène météorologique rare hier : un orage de neige. Ce cocktail météo mêlant neige fondante, tonnerre et éclairs a paralysé la côte est américaine, entraînant l’annulation de plus de 2000 vols, des centaines d’accidents de la route et d’importantes pannes d’électricité. 

Avec des prévisions d’environ 30 centimètres de neige, la tempête Quinn avait été annoncée comme l’une des plus importantes de l’hiver à New York. C’est plutôt un mélange de neige lourde et humide qui s’est abattu sur la Grosse Pomme avec une surprise électrisante : un orage de neige.

À Times Square, où la grande place s’était transformée en barboteuse de sloche, Koki Hoakura a pu entendre le phénomène pour la première fois. « J’ai entendu un immense fracas », a raconté le visiteur du Japon, qui avait bravé les éléments pour visiter cette attraction touristique incontournable. « Je me suis dit : c’est vraiment, vraiment bizarre. »

Un sentiment partagé par Jade Bullard, une touriste australienne. « Il y avait des éclairs, du tonnerre, de la pluie et de la neige en même temps ! J’ai regardé mon mari et j’ai dit : “Wow ! Mais qu’est-ce qui se passe ?” C’est incroyable ! » 

Phénomène inhabituel

Un orage de neige – thundersnow, en anglais – survient lorsque l’air est froid en altitude et chaud au sol, ce qui est rare en hiver. Hier, malgré la chute de neige abondante, la température était légèrement au-dessus du point de congélation. 

« La tempête soulève l’air du sol, ce qui crée une séparation des charges électriques dans le nuage, ce qui engendre la foudre. »

— James Connelly, météorologiste au National Weather Service

Les orages ont été observés à Manhattan, à Brooklyn, à Philadelphie et au New Jersey.

Une enseignante du New Jersey a d’ailleurs été frappée par la foudre en milieu d’après-midi. Heureusement, elle a survécu à la décharge qui est entrée par la pointe de son parapluie. 

État d’urgence

Au moment de publier, à peine plus de 5 cm de neige s’étaient accumulés à Manhattan. Le gros de la tempête était attendu durant la soirée et la nuit dernières.

De 12 à 40 cm de neige devaient tomber en Nouvelle-Angleterre, en Pennsylvanie, au Massachusetts, dans l’État de New York et au New Jersey.

Un état d’alerte a été décrété par le National Weather Service dans tous ces États américains jusqu’à ce matin. Les gouverneurs du New Jersey et de la Pennsylvanie ont aussi déclenché l’état d’urgence. Selon le New York Times, près de 350 sorties de routes sont survenues au New Jersey.

D’importantes pannes d’électricité ont aussi été recensées en Pennsylvanie, où 120 000 foyers ont été privés de courant. Des dizaines de milliers de personnes ont aussi été plongées dans le noir au New Jersey. 

Des milliers de vols annulés

Au grand dam des voyageurs, plus de la moitié des vols au départ et en provenance de New York ont été annulés hier.

Après de longues heures d’attente à l’aéroport LaGuardia, la Québécoise Sylvie Lavallée a finalement appris que son vol avait été annulé pour de bon en début de soirée.

« Nous allons passer la nuit ici », a raconté la résidante de Sainte-Agathe-des-Monts, résignée, mais un peu surprise de la tournure des évènements. 

« Au Québec, c’est tout à fait normal de voir de la sloche, mais ici, ils ne sont pas équipés pour y faire face. Imaginez, j’ai vu deux souffleuses neuves qui avaient encore leurs étiquettes être utilisées ! »

— Sylvie Lavallée

Dans la même file d’attente, trois jeunes femmes de la Colombie-Britannique étaient aussi en train de se faire à l’idée qu’elles allaient devoir dormir à l’aéroport après leur périple new-yorkais. « On va partir à la recherche de divans. Ma seule crainte, c’est qu’ils sont en train de fermer tous les restaurants », a indiqué Kristy McNeil. « On n’a qu’à se commander une pizza ! », a répliqué Amie Nadeau, de bonne humeur malgré les circonstances.

Selon le site Flight Aware, 964 avions sont restés cloués au sol dans les trois aéroports new-yorkais (JFK, Newark et LaGuardia), tandis que 988 vols à destination de New York ont été annulés. Près de 150 vols ont aussi été annulés à Philadelphie et 137 à Boston.

Météo

À quoi s’attendre au Québec ?

Alors que le nord-est des États-Unis était sous la neige hier, plusieurs centimètres de neige doivent aussi s’abattre sur le Québec. Le passage de cette « importante dépression » doit laisser un total de 15 à 20 centimètres de neige en Estrie. Dix centimètres devaient tomber hier dans la nuit et la même quantité est attendue aujourd’hui. En Estrie, « l’accumulation rapide de neige rendra les déplacements difficiles », prévient d’ailleurs Environnement Canada. Des quantités semblables de neige étaient aussi prévues en Beauce. Dans la métropole, quelque cinq centimètres de neige pourraient tomber aujourd’hui. La dépression qui s’est formée sur la côte est américaine doit atteindre demain le Nouveau-Brunswick.

— Fanny Lévesque, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.