Tennis  tournoi de Madrid

Shapovalov passe, Nadal trébuche

Le Canadien Denis Shapovalov s’est qualifié pour les demi-finales pour le tournoi de Madrid, mais pas Rafael Nadal.

Shapovalov a eu le dessus 7-5, 6-7 (6) et 6-4 sur le Britannique Kyle Edmund, tandis que Nadal, invaincu sur terre battue cette saison, a été surpris 7-5 et 6-3 par l’Autrichien Dominic Thiem.

Il s’agissait du cinquième duel en Coupe Davis ou en match de l’ATP entre les deux étoiles montantes du tennis masculin. Le Canadien a maintenant l’avantage 3-2.

« C’est particulier, et je crois que nous avons des styles qui se ressemblent beaucoup, a mentionné Shapovalov. Nous avons un service puissant et nous aimons dicter le jeu avec notre coup droit.

« Ce n’est pas facile de jouer contre Kyle. Quand il voit bien la balle, il va cogner des coups gagnants de tous les côtés. »

Dans le carré d’as, l’Ontarien de 19 ans retrouvera l’Allemand Alexander Zverev, deuxième tête de série. Zverez a eu le dessus 6-4 et 7-5 face à l’Américain John Isner, classé septième.

Shapovalov avait défait son compatriote Milos Raonic la veille pour atteindre les quarts. Il est en quête d’un premier sacre sur le circuit de l’ATP.

Séquence brisée

La défaite de Nadal, favori du tournoi, a ainsi mis fin à une série de 21 victoires de l’Espagnol sur la terre battue. Nadal n’avait pas perdu un match de simple sur cette surface depuis qu’il avait baissé pavillon devant Thiem en quarts de finale de l’Omnium d’Italie, l’an dernier.

Depuis ce revers, Nadal était irréprochable sur l’argile. Il a gagné les Internationaux de France et les Internationaux des États-Unis pour porter à 16 son nombre de titres majeurs en carrière, et il s’est présenté dans la capitale espagnole après avoir obtenu ses 11es titres en carrière tant à Monte-Carlo qu’à Barcelone.

« J’avais gagné 50 manches d’affilée sur cette surface, a dit l’Espagnol en revenant sur le record de John McEnroe qu’il avait fracassé la veille. [Hier], j’ai perdu. Ce n’était pas mon jour et ça fait partie du sport. Par contre, je ne vais pas retourner dans ma chambre d’hôtel en me disant que je dois changer plein de choses en prévision des prochains tournois. Ce ne serait pas très intelligent. »

Thiem a vaincu Nadal à son propre jeu. Il a réussi de longs échanges avec des coups gagnants et évité de commettre des erreurs pour mettre un terme aux chances de Nadal de défendre son titre avec succès.

« Battre Rafa sur terre battue est une des choses les plus difficiles à faire. C’est spécial, et en plus, je l’ai fait chez lui à Madrid. »

— Dominic Thiem

En vertu de son élimination, Nadal perdra aussi la couronne de no 1 mondial au profit de Roger Federer.

« Je suis bien évidemment déçu, a dit Nadal. J’ai essayé de me battre, mais il était meilleur. Dominic a beaucoup de potentiel. Quand il joue bien, il est dur à battre. »

Thiem affrontera en demi-finales le Sud-Africain Kevin Anderson, qui a battu le Serbe Dusan Lajovic en trois manches de 7-6 (3), 3-6 et 6-3.

La surprise néerlandaise

Chez les dames, Kiki Bertens a surpris la septième tête de série Caroline Garcia en deux manches de 6-2 et a accédé à la finale, où elle retrouvera la double championne du tournoi madrilène, Petra Kvitová.

Bertens a brisé Garcia en quatre occasions et claqué 16 coups gagnants, tandis que la Française commettait 24 fautes directes.

La Néerlandaise convoitera un sixième titre en carrière, et son deuxième en 2018.

Pour sa part, Kvitová a vaincu sa compatriote tchèque Karolína Plíšková 7-6 (4) et 6-3.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.