Camps de vacances : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez faire découvrir la vie en camp de vacances à vos enfants cet été ? Quelques informations utiles sur le sujet afin de vous aider à faire un choix éclairé.

Un grand choix de camps

On compte une bonne centaine de camps de vacances au Québec. Il en existe donc de tous genres, pour tous les goûts et tous les besoins. On trouve notamment des camps de vacances dits généralistes ou traditionnels. Ceux-ci proposent des activités variées (hébertisme, tir à l’arc, canot, etc.) où chacun trouve son compte. On trouve également des camps dits spécialisés (que ce soit en arts, équitation, musique, vélo de montagne, etc.). Ceux-ci offrent une occasion aux jeunes de développer une passion ou de perfectionner un talent. Il existe aussi des camps de vacances pour clientèles ayant des besoins particuliers (limitations physiques, déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme, etc.).

Une programmation variée

Qu’ils soient traditionnels, spécialisés ou pour clientèles ayant des besoins particuliers, tous les camps de vacances proposent une programmation variée afin de faire vivre aux jeunes une aventure stimulante et enrichissante. De plus, l’équipe de programmation des camps s’assure que les programmes d’activités offerts évoluent avec l’âge des enfants, de façon à leur faire vivre des expériences nouvelles et des défis motivants. Enfin, la programmation est généralement conçue de manière à offrir aux jeunes des activités qui font bouger avec des activités plus tranquilles. Cela dit, il importe de souligner que la programmation peut être très différente d’un camp à l’autre, d’où l’importance de bien se renseigner.

Une proposition pour chaque âge

La plupart des camps de vacances offrent des séjours pour les enfants à partir de six ou sept ans, et ce, jusqu’à 16, 17 ou même 18 ans. Dans certains cas, cela est même possible dès quatre ans. Dans la majorité des cas, les enfants sont regroupés par groupe d’âge (7 à 8 ans, par exemple). Cela dit, il existe des camps spécifiquement pour ados (de 12 à 16 ans, par exemple). Ces camps sont alors faits sur mesure pour les ados et offrent une panoplie d’activités qui misent sur le dépassement de soi. Notez également que les groupes d’âge peuvent aussi être divisés selon le sexe (garçons de 13 à 16 ans, par exemple).

Un prix accessible

Les camps de vacances sont beaucoup plus abordables que les gens le croient. Selon l’Association des camps du Québec (ACQ), le prix de base pour une semaine est d’environ 400 $. Cela comprend l’inscription, l’hébergement, les repas, les activités et l’animation. Le coût peut évidemment varier d’un camp ou d’un séjour à l’autre (selon les activités offertes, les services inclus, la qualité des installations, etc.). Cela dit, sachez que de nombreux camps offrent des programmes d’accessibilité financière aux familles à faible revenu. Les gouvernements provinciaux et fédéraux offrent aussi des crédits d’impôt aux parents qui inscrivent leurs enfants en camp.

Une certification reconnue

Nombreux sont les camps de vacances québécois qui affichent le logo «  Camp certifié ACQ  ». Ce label identifie les camps inspectés par l’Association des camps du Québec (ACQ) qui répondent à plus de 60 normes concernant la sécurité, l’encadrement, l’environnement, l’alimentation et la programmation. Choisir un camp certifié donne donc aux parents — et aux enfants — l’assurance que l’établissement respecte un certain nombre d’exigences en matière de qualité et de sécurité. Bref, cette accréditation garantit en quelque sorte que les conditions préalables à une expérience camp réussie seront réunies.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.