ACTUALITÉS

L’UPAC entend surveiller le projet

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) entend surveiller de près le Réseau électrique métropolitain (REM), un projet de 5,5 milliards de dollars, a rapporté hier soir Radio-Canada. L’UPAC a récemment établi une vigie du superprojet de transport collectif afin d’en assurer l’intégrité. « Nous faisons des analyses. On regarde ce qui se passe. Nous regardons ce qui se fait. Nous recueillons des renseignements », a affirmé le commissaire de l’UPAC Robert Lafrenière à la société d’État, sans donner de détails sur les vérifications effectuées par les enquêteurs. L’UPAC n’enquête donc pas sur des soupçons de malversations et se limite pour le moment à un travail de surveillance, à l’instar de sa vigie relative aux contrats du projet de l’échangeur Turcot. « Ça ne veut pas dire qu’on va intervenir ou que nous allons déclencher des enquêtes. Je pense que c’est important d’être en vigie », a déclaré Robert Lafrenière à Radio-Canada. La Presse n’a pas été en mesure de parler avec un porte-parole de l’UPAC hier soir.

— Louis-Samuel Perron, La Presse

Les hôpitaux doivent mieux surveiller leur système d’eau

Les hôpitaux du Québec doivent mieux surveiller leurs réseaux de distribution d’eau, en particulier leurs échangeurs de chaleur, pour éviter une contamination de leurs patients à la légionellose, conclut une étude publiée cette semaine dans la revue de la Société américaine de prévention des infections, menée après qu’un patient au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) a succombé à cette maladie en 2014. « Nous avons été étonnés de voir l’étendue de la contamination dans les échangeurs de chaleur », affirme la chercheuse principale, Michèle Prévost de Polytechnique Montréal, qui estime que le fonctionnement et l’entretien de ces dispositifs « doivent être revus afin de minimiser ces risques et de prévenir de futures éclosions ».

— Ariane Lacoursière, La Presse

Un policier de la SQ meurt en service

Un policier de la Sûreté du Québec (SQ) a perdu la vie mercredi en portant assistance à un couple de randonneurs en détresse. L’agent Jacques Ostigny, 51 ans, a subi un malaise cardiaque alors qu’il se trouvait dans un secteur boisé de Tadoussac. L’agent Ostigny avait été appelé vers 14 h pour prêter main-forte au couple en difficulté dans un sentier aux abords du fjord du Saguenay, sur la Côte-Nord. Les randonneurs étaient tombés face à face avec un ours pendant leur promenade, mais avaient réussi à s’enfuir sans subir de blessures. Le policier, qui comptait 24 ans d’expérience, travaillait au poste de la Sûreté du Québec de la MRC de La Haute-Côte-Nord et s’apprêtait à prendre sa retraite. La mort de ce père de famille a provoqué une onde de choc parmi ses collègues de la SQ. De nombreux policiers arboraient un ruban noir et le sigle de la police provinciale comme photo de profil sur Facebook, hier soir.

— Louis-Samuel Perron, La Presse

165 millions en infrastructures

Au cours des trois prochaines années, l’agglomération de Longueuil investira plus de 165 millions pour moderniser ses infrastructures municipales, dont une trentaine de millions pour construire une usine de biométhanisation. Le conseil de l’agglomération – qui inclut les municipalités de Longueuil, Brossard, Saint-Lambert, Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville – a adopté hier son Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2017-2019. Dès l’an prochain, des investissements de 74 millions sont prévus par l’agglomération, notamment pour mettre à niveau les infrastructures de la gestion des eaux et construire de nouvelles casernes de pompiers à Boucherville et à Longueuil. Une cinquantaine de véhicules destinés aux pompiers et aux policiers seront achetés au coût de 12 millions. — Louis-Samuel Perron, La Presse

Péladeau assistera au lancement

Pierre Karl Péladeau effectuera une première sortie publique depuis sa démission comme chef du Parti québécois, jeudi prochain, à l’occasion du lancement de l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et des indépendances nationales (IRAI). L’ancien leader péquiste sera présent lors de la soirée, mais il ne prendra pas la parole, a-t-on indiqué hier. M. Péladeau avait lancé l’idée de mettre sur pied un organisme de recherche lors de sa campagne à la direction du PQ. Il a fourni un prêt pour que ses travaux puissent débuter et il siège à son conseil d’administration. L’IRAI tente d’obtenir le statut d’organisme de bienfaisance auprès de Revenu Canada. 

— Martin Croteau, La Presse

Le VP plaide coupable à des infractions de lobbyisme illégal

Le vice-président du Conseil des chaînes de restaurants du Québec a fait illégalement pression sur la Ville de Brossard et sur l’arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce à Montréal, qui ont adopté des règlements de zonage pour empêcher les restaurants de malbouffe de s’installer près des écoles. Jean Lefebvre a reçu deux constats d’infraction pour avoir exercé des activités de lobbying auprès de titulaires de charges publiques sans être inscrit au registre des lobbyistes. M. Lefebvre a plaidé coupable et a payé deux amendes de 500 $. — Daphné Cameron, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.