Louer un chalet en quelques clics

La location de chalets québécois arrive dans la modernité ! Une nouvelle application mobile veut réunir les propriétés à louer dans la nature sur une seule et même plateforme. Fini les cafouillages liés aux réservations, puisque le grand avantage de WeChalet, c’est que les calendriers sont synchronisés avec les autres sites où une même propriété est affichée. Puisque le concept est tout nouveau – l’application a été lancée l’automne dernier –, on n’y trouve pour le moment qu’environ 150 chalets, condos de villégiature et autres maisons de campagne, mais on espère atteindre le nombre de 300 d’ici l’été. Envie d’en savoir plus ? L’équipe de WeChalet sera au Salon national de l’habitation, à la Place Bonaventure, jusqu’à demain.

— Sophie Ouimet, La Presse

Voyage
Journal de bord

Journal de bord

Quiz

Quel est l’aéroport le plus relaxant au monde ?

Celui de Cologne, en Allemagne, selon une enquête menée par le site MyVoucher.com, qui a comparé les délais d’attente aux différents points de contrôle, le nombre de passagers, la ponctualité et la présence de salons privés – entre autres facteurs – de 81 aéroports où transitent plus de 10 millions de passagers par année. Vancouver est la ville canadienne dont l’aéroport est le mieux classé (21e rang), alors que Montréal arrive au 40e rang et Toronto, au 68e rang. Chicago, Atlanta et Londres sont les plus mauvais élèves du classement. Paris est au 70e rang avec Charles-de-Gaulle et au 77e rang avec Orly. — Violaine Ballivy, La Presse

Hors taxes : les achats qui valent le coup

Des repaires d’aubaines, les boutiques hors taxes des aéroports ? Pas toujours ! Certains produits y sont même plus chers que dans les magasins traditionnels, remarque une étude menée par le site Finder, spécialisé en recherche dans le domaine des finances personnelles. Par exemple, les chocolats et autres confiseries coûteraient en moyenne 118 % plus cher dans la boutique hors taxes d’un aéroport canadien que dans une grande surface normale. Le prix affiché pour les parfums est aussi de 52 % en moyenne plus élevé à l’aéroport. Et celui des vins, de 5 % supérieur. Cela dit, il y a quand même des économies à faire, notamment sur les produits de beauté – 14 % de rabais en moyenne –, les spiritueux – 18 % de rabais en moyenne – et le maquillage – 2 % de rabais en moyenne. Les auteurs de l’enquête remarquent toutefois qu’il y a des exceptions à la règle dans chacune des catégories – le champagne Moët et Chandon, par exemple, est affiché à 3,30 $ de moins à l’aéroport que dans les SAQ. « La préparation est le secret pour économiser dans les boutiques hors taxes. Si vous avez l’intention d’acheter un produit précis, il vaut mieux comparer les prix dans les boutiques ordinaires avant d’aller à l’aéroport », conseille Angus Kidman, éditeur du site Finder.

— Violaine Ballivy, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.