Jeux vidéo

Deux grands évènements s’unissent

Les deux grands-messes québécoises du jeu vidéo, le Montréal International Games Summit (MIGS) et le Montréal Expo Gaming Arcade (MEGA), se regroupent en un seul événement. Studios indépendants, grands studios et joueurs seront pour la première fois réunis, du 16 au 19 novembre au Grand Quai du Port de Montréal, pour ce MEGA+MIGS, qu’on présente comme « la grande première B2B2C au pays ».

Malgré la fusion des événements l’automne prochain, chacun conservera sa personnalité lors de volets distincts. Le MEGA, dont c’était la deuxième édition l’automne dernier, mettait en vedette les petits studios et proposait des dizaines de stands permettant au public d’essayer les jeux. Le MIGS, qui se tenait depuis 2004 généralement au Palais des congrès, offrait des conférences qui attiraient plutôt les professionnels du secteur.

Vers une fusion ?

Il s’agit également d’un rapprochement entre les deux principaux organismes en jeu vidéo au Québec derrière ces évènements, l’Alliance numérique et la Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec. La première regroupe une centaine de membres, notamment les grands studios comme Ubisoft, EA, Eidos-Montréal, Ludia et WB Games Montreal. La seconde est une coopérative qui compte quelque 160 membres, tous des studios indépendants.

Pourrait-on envisager une fusion ? 

« Ça restera à voir. C’est sûr que s’il pouvait n’y avoir qu’une voix, un seul véhicule, ce serait bénéfique pour l’industrie québécoise au complet. »

— Jean-Martin Aussant, directeur général de la Guilde

Il estime que le regroupement des deux évènements constitue « une très belle nouvelle » qui concrétise le rapprochement qui s’était opéré entre les deux organisations depuis quelques mois, bien avant son arrivée. « Il y a beaucoup d’enjeux communs, et il y a un tel potentiel de croissance ! »

Du côté de l’Alliance numérique, on estime que ce MEGA+MIGS sera une vitrine internationale formidable pour le Québec, considéré comme le troisième pôle au monde en jeu vidéo. « Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration qui promet le développement de grandes possibilités pour l’avenir de notre industrie », a déclaré Nadine Gelly, directrice générale de l’Alliance numérique.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.