IMAGE+NATION

La Presse a vu…  The Ground Beneath My Feet

Lola est une brillante conseillère d’une entreprise allemande qui aide des firmes à se restructurer. Sa patronne est aussi sa blonde, mais le film ne porte pas là-dessus. Plutôt sur le fait que Lola cache qu’elle est la tutrice de Conny, sa grande sœur schizophrène, qui vient de faire une tentative de suicide. L’état de santé de sa sœur internée finit par miner Lola et par nuire à ses activités professionnelles, aussi intenses qu’épuisantes. Superbement joué par Valerie Pachner, le rôle de Lola évoque la vie de fous (et de folles) de bien des cadres supérieurs. Mais ce quatrième film de Marie Kreutzer a surtout un ton moderne et rafraîchissant, alors que l’homosexualité de son héroïne n’est qu’un élément accessoire de ce récit aux accents hitchcockiens. — Éric Clément, La Presse 

Au cinéma Alexandre-de-Sève de l’Université Concordia samedi, 19 h. 1 h 48, version originale allemande, sous-titrée en anglais.

Télévision  Sur vos écrans

Des suggestions de séries, films, documentaires et émissions provenant de toutes les plateformes

SUR APPLE TV+

Servant

Avec une offre jusqu’à présent plutôt décevante, Apple TV+ pourrait avoir trouvé en Servant la série qui deviendra la véritable locomotive de son lancement. M. Night Shyamalan (The Sixth Sense, The Village, Unbreakable) fait l’une de ses rares incursions à la télévision avec cette série d’horreur qui met en scène un couple (Lauren Ambrose et Tony Kebbell) ravagé par la mort de son bébé, qui tombe dans le déni, allant même jusqu’à embaucher une nounou qui embarquera à fond dans cette orchestration de la réalité. Le scénario est signé par le Britannique Tony Basgallop. M. Night Shyamalan en est le producteur exécutif et a réalisé deux des dix épisodes qui ont été tournés. Les trois premiers sont mis en ligne jeudi, les autres le seront chaque vendredi, jusqu’au 17 janvier. Offerte également en français.

— Valérie Simard, La Presse

Dès jeudi

EN DVD ET VSD

The Death and Life of John F. Donovan

Le premier film tourné en anglais de Xavier Dolan nous arrive après une mise en chantier faite de hauts et de bas et un accueil mitigé reçu au TIFF en septembre 2018. Mais ce n’est pas la catastrophe attendue, avait écrit notre collègue Marc-André Lussier à l’époque. L’œuvre est portée par des acteurs de haut calibre : Kit Harington, Natalie Portman, Susan Sarandon, Kathy Bates, Jacob Tremblay et Ben Schnetzer. L’histoire ? Après la mort d’un acteur avec qui il a entretenu une brève relation épistolaire étant enfant, un jeune comédien réfléchit à l’impact de ces échanges.

— André Duchesne, La Presse

Depuis mardi

SUR ICI TÉLÉ

La guerre des mondes

Plus de 120 ans après sa publication, le roman de science-fiction de H.G. Wells continue à nourrir l’imaginaire des créateurs d’aujourd’hui. Ainsi, deux versions, l’une à Canal+ et l’autre à la BBC, sont sorties cet automne. Radio-Canada a choisi la deuxième, une courte série de trois épisodes. Si le jeu des acteurs est parfois appuyé, la mise en scène de cette histoire de méchants Martiens envahissant la Terre est très convaincante. Et la direction artistique l’est encore davantage. Le réalisateur Craig Viveiros a d’ailleurs emprunté quelques éléments du film de 1953, notamment le fameux rayon létal. Cette nouvelle version a aussi un petit accent écologiste.

— André Duchesne, La Presse

Les samedis 30 novembre, 7 et 14 décembre à 20 h

SUR AMAZON PRIME VIDEO

Andy Murray : Resurfacing

En 2018, sept mois après avoir subi une opération à une hanche, Andy Murray a fondu en larmes sur le court du Washington Open, après sa défaite contre Marius Copil. À ce moment-là, il croyait sa carrière terminée, apprend-on dans le documentaire Andy Murray : Resurfacing. Le film raconte le long et douloureux parcours qui a mené ce triple champion du Grand Chelem à un retour sur le court, après une seconde opération à la hanche au début de cette année. Mais le film va au-delà du tennis. Le joueur britannique se confie à la réalisatrice Olivia Cappucini sur l’impact qu’a eu sur sa vie le massacre de l’école écossaise de Dunblane, dont il a été témoin alors qu’il avait 8 ans et qu’il a déjà évoqué dans son autobiographie. Seize enfants et une enseignante ont été tués par un homme qu’il connaissait.

— Valérie Simard, La Presse

Dès vendredi

EN DVD ET VSD

Menteur

Le plus grand succès du box-office québécois (6,29 millions) depuis De père en flic 2 en 2017 arrive bientôt en DVD, Blu-Ray et vidéo sur demande. Réalisé par Émile Gaudreault, Menteur porte à l’écran le tandem Louis-Josée Houde et Antoine Bertrand, appuyé d’une distribution solide, notamment l’actrice Catherine Chabot, dont la performance a été saluée par les critiques. Cette comédie nous amène ailleurs : dans le monde de Simon, un menteur compulsif qui, un jour, raconte un bobard de trop. Toutes les faussetés qu’il a racontées dans sa vie deviennent alors réalité, soulignant à gros traits la grossièreté de ses mensonges.

— Valérie Simard, La Presse

Dès le mardi 3 décembre

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.