LA BOITE À OUTILS

De fenêtre à porte-fenêtre

Dans une maison, il y a toujours quelque chose à réparer, à rénover ou à améliorer. Et on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Stéphanie Lévesque donne un coup de main aux lecteurs.

LA QUESTION

Ma blonde et moi venons d’acheter un magnifique condo, mais notre chambre manque de luminosité même s’il y a déjà une fenêtre. Nous aimerions changer cette fenêtre pour une porte-fenêtre coulissante. Selon vous, est-ce une rénovation réalisable à peu de frais ?

— Steph Asselin

CRÉER DE LA LUMIÈRE

Dans une maison, la lumière naturelle crée l’impression que la pièce est plus grande et plus accueillante. Cette lumière peut même devenir une source d’économie en apportant de la chaleur. Les architectes et designers reconnaissent l’importance d’intégrer le plus de lumière possible. Les vitres sont sablées, givrées ou encore habillées de vitraux, mais tout est pensé pour que les rayons du soleil se taillent une place. Tellement qu’on ajoute maintenant un panneau de verre au-dessus des portes.

Puisque vous avez déjà une fenêtre, l’idée est d’agrandir l’ouverture pour y installer la porte-fenêtre. Quel type de porte souhaitez-vous installer ? Bien que les portes semblent toutes pareilles, l’entretien, la dépense énergétique et, bien évidemment, le prix varient. Selon votre budget, vérifiez tout de même que la matière résiste à la rouille, à la moisissure, aux chocs et si vous souhaitez un gain de consommation, privilégiez un matériau peu conducteur.

LA SOLUTION

Oui, l’installation d’une porte-fenêtre augmente la luminosité. Réalisable à peu de frais ? Tout dépend du type de porte et de qui fera les travaux. Ne pensez pas, d’ailleurs, qu’il est forcément plus économique de faire les travaux vous-même. L’assemblage d’une porte-fenêtre dépasse l’univers du bricoleur. Elle doit être bien installée, sinon elle engendrera d’autres problèmes beaucoup plus sérieux.

COMMENT S’Y PRENDRE ?

Avant d’attaquer les travaux, informez-vous auprès des autres propriétaires. La copropriété demande plusieurs concertations. Puis, vérifiez aussi auprès de votre municipalité. Vous aurez besoin d’un permis ; c’est à vous d’en faire la demande. Si vous touchez à la façade, vous devrez respecter l’architecture.

Ce changement se fait en plusieurs étapes. Certaines semblent simples, mais exigent beaucoup d’exactitude. L’ouverture de l’enveloppe, la consolidation, l’isolation et l’ajustement sont des éléments décisifs à ne pas négliger. Il est souvent moins risqué d’engager un menuisier qui connaît le travail et les normes du bâtiment.

La première étape consiste à retirer l’ancienne fenêtre. Nettoyez bien et assurez-vous que tout est sain et solide. Sinon, faites les améliorations nécessaires. Vous devrez découper le revêtement extérieur. Si le revêtement est en brique, vous aurez besoin d’outils particuliers. Référez-vous à des spécialistes.

Vous devez savoir comment modifier la charpente de façon conforme, solide et sûre. Il faudra former l’ossature et y attacher le chambranle de la porte-fenêtre, préparer et assembler tous les morceaux : les montants, la sablière et le linteau, etc. Durant l’installation, assurez la mise à niveau. Aidez-vous de cales. Ensuite, il est essentiel que le contour soit bien isolé (laine isolante, mousse polyuréthane, etc.), car tout doit être parfaitement étanche. Placez la porte-moustiquaire. À l’intérieur, installez des cadrages.

COMBIEN ÇA COÛTE ? 

Le coût de la porte-fenêtre varie, mais on peut en trouver pour environ 800 $. Pour l’installation, si vous engagez un professionnel, calculez entre 700 et 1500 $, selon les travaux.

Y AVEZ-VOUS PENSÉ ? 

Agrandir l’espace de fenestration laisse aussi entrer les curieux. Pensez à maintenir votre intimité. Ajoutez à votre budget l’achat d’équipement pour habiller votre porte-fenêtre. Facile à fixer, il vous assurera que votre chambre à coucher restera un lieu privé.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.