Mon clin d’œil

Quel est le point commun entre le G7 de Charlevoix et le GP de Montréal ? Les deux tournent en rond.

Opinion : Pitbulls

Le bon bout de la laisse

La réglementation au sujet des pitbulls refait surface avec raison, nous rappelant le cas déplorable d’une dame morte à la suite d’une attaque de pitbull.

Du point de vue médical, il est bien établi que les morsures de chien peuvent causer des plaies profondes et même délabrantes, et laissent trop souvent des séquelles majeures sur les plans niveaux physique, esthétique et psychologique.

Il est vrai que le pitbull est surreprésenté dans les attaques de chien avec blessures graves, mais malheureusement, il n’est pas le seul. Par ailleurs, des chiens en apparence inoffensifs peuvent devenir agressifs dans certaines circonstances, et il ne faut pas un gros chien pour blesser un enfant.

Il faut avant tout s’assurer de regarder le bon bout de la laisse.

Une vie de chien est une vie de soumission et le propriétaire doit s’assurer en tout temps que l’animal ne présente aucun danger.

Pour protéger le public des dangers réels, il faut criminaliser les attaques de chiens avec déclaration obligatoire. Lorsque survient un incident d’agression, il doit être signalé parce que toute manifestation d’agression signifie une perte de contrôle de l’animal avec potentiel d’escalade et dangerosité. Il y a presque toujours prémonition, et elle est le plus souvent ignorée. Il ne peut y avoir de compromis en ce qui a trait à la responsabilité de posséder un chien. Le propriétaire est le maître et le seul responsable.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.