sorties de la semaine

Le week-end est à nos portes. Quoi faire ? Où manger ? Nos journalistes vous présentent leurs suggestions.

Montréal

Tout le monde dehors !

L’espace de travail extérieur Aire commune a rouvert ses portes, pardon, ses parasols, cette semaine. Les tables de pique-nique de ce sympathique espace éphémère planté dans le Mile-End, coin Bernard et de Gaspé, vous attendent pour travailler, réseauter et (surtout) festoyer en plein air, du lundi au vendredi, de 9 h à 20 h ou 21 h (les jeudis et vendredis). Et bonne nouvelle : l’équipe ouvre cette année deux nouvelles aires similaires, dans deux autres pôles de la ville : Nouvelle Vague, dans le Vieux-Port (coin McGill et de la Commune), dès le 30 mai et Green Haüs, dans le secteur Chabanel, angle de Louvain et de l’Esplanade, le 13 juin. Pendant qu’on y est, et parce qu’on attend tous impatiemment de se réapproprier la ville, sachez que les Jardins Gamelin reprendront vie le 30 mai, le Village au Pied-du-Courant, le 31, et le Marché des Éclusiers, le 1er juin. Dans le cas du Marché des Possibles, il faudra attendre le 21 juin.

— Silvia Galipeau, La Presse

Musique

Le retour des Piknic

Plus de doute, les beaux jours sont de retour. En témoigne le lancement officiel de la saison des Piknic Électronik ce week-end, avec un programme double, dimanche et lundi, comme le veut la tradition. Ce rendez-vous ensoleillé et festif des amateurs de musique électronique en est cette année à sa 17édition et propose, comme à son habitude, des artistes de la scène locale et internationale. Soulignons, pour cette ouverture, les noms d’Öona Dahl (des États-Unis), Adam Husa et Mike Haddad (d’ici) dimanche, et surtout du légendaire Dubfire (des États-Unis) lundi, lequel viendra clore ce premier week-end électro extérieur de l’année ! Bonne nouvelle, il en restera ensuite une bonne vingtaine, la saison s’étirant jusqu’à la fin septembre. — Silvia Galipeau, La Presse

Forfaits famille offerts

CINÉMA

CARTE BLANCHE À THIERRY MUGLER

En marge de l’exposition Thierry Mugler :  Couturissime, le Musée des beaux-arts de Montréal a donné carte blanche au célèbre couturier afin qu’il sélectionne ses coups de cœur cinématographiques. Avec pour résultat la projection de 12 grandes œuvres du 7art. Le prochain film présenté sera Cleopatra, de Cecil B. DeMille, sorti en 1934 et mettant en vedette Claudette Colbert et Warren William en Jules César. Dans les semaines subséquentes, on pourra aussi voir A Foreign Affair de Billy Wilder, All About Eve de Joseph Mankiewicz ou encore Blade Runner de Ridley Scott.

— André Duchesne, La Presse

Les mercredis à 18 h 30 au Cinéma du Musée, au 1379A, rue Sherbrooke Ouest

CINÉ-CONCERT

Un Harry Potter avec orchestre

Le film Harry Potter et l’Ordre du phénix, cinquième opus de la série, sera projeté sur un écran de 40 pieds dans la grande salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts les 24 et 25 mai pendant que la trame sonore du film, signée Nicholas Hooper, sera interprétée en direct par un orchestre symphonique dirigé par Sarah Hicks. L’œuvre sera présentée en version originale anglaise et sous-titrée en français. La série de films-concerts Harry Potter a débuté en 2016 avec le premier film de la série, Harry Potter à l’école des sorciers.

— Jean Siag, La Presse

Le vendredi 24 mai et le samedi 25 mai, à 19 h 30

Ouverture

La signature Toqué ! dans Parc-Ex

Le Beau Mont, c’est la nouvelle table de la famille Signé Toqué ! Elle vise à faire rayonner plus encore la philosophie culinaire et la vision de l’hospitalité développées par Normand Laprise et Christine Lamarche au fil des ans. On y mange une cuisine du marché qui met de l’avant l’excellence des produits de saison. Cette semaine, par exemple, le crabe des neiges, les têtes de violon et la rhubarbe étaient travaillés dans la plus belle simplicité. La carte des vins suit elle aussi cette éthique d’intervention minimale. À terme, le Beau Mont comprendra également un comptoir-épicerie où seront vendus les exceptionnels ingrédients locaux dénichés par le chef et son équipe. À l’arrière se trouvent une grande cuisine de production et un espace boucherie qui fournissent les autres adresses du groupe. Le spacieux restaurant d’environ 80 places a été conçu par Sid Lee Architecture dans une construction récente de Parc-Extension, à l’entrée du nouveau campus de l’Université de Montréal.

— Ève Dumas, La Presse 

950, avenue Beaumont, Montréal

Événement

Le paradis de la bière

Le Mondial de la bière de Montréal revient cette année à son emplacement original, la gare Windsor, et retrouve aussi ses dates de la fin mai, une case horaire qu’il a longtemps occupée. Pour sa 26e présentation, le festival offrira 420 choix de bières aux amateurs, y compris les produits rares des brasseries Lawson’s Finest Liquids, du Vermont, et Prison City Pub & Brewery, de New York, qui compteront ainsi parmi les 249 nouveautés présentées au public. Au total, 71 brasseries provenant de 10 pays seront au rendez-vous, y compris 36 artisans brassicoles du Québec, dont 9 qui en seront à leur première visite au Mondial. Au-delà de la bière, on pourra goûter à une trentaine d’autres produits, sans compter que, dans le cadre de la 5édition de la Semaine brassicole qui débute ce lundi, une dizaine de restaurants montréalais vont proposer au moins un plat cuisiné à la bière – notamment Toqué ! et Vargas.

— Pierre-Marc Durivage, La Presse

Le Mondial de la bière de Montréal, du 22 au 25 mai de 11 h à 23 h, à la gare Windsor

Anniversaires

Célébrer, du Plateau à Outremont

Les astres s’aligneront dimanche quand non pas un, ou deux, mais trois institutions gourmandes de la ville célébreront leur anniversaire. Désormais une tradition, l’annuel barbecue de Chez Victoire souligne cette année le 10anniversaire du restaurant du Plateau, un exploit en soi ! On s’y rend dès 13 h pour un menu sur le gril d’inspiration coréenne et québécoise qu’on promet « gargantuesque ». On vous suggère de vous procurer les billets à l’avance (20 $) plutôt qu’à la porte (25 $) pour vous assurer une place. À Outremont, Les Fillettes et Pas d’cochon dans mon salon s’allient pour souligner leurs 4e et 9anniversaires respectifs, dans le cadre d’un événement de style pique-nique festif extérieur (sur la jolie terrasse et dans le stationnement) avec barbecue géant, camions de cuisine de rue et jeux pour petits et grands. Tous les plats au menu seront offerts à 6 $ ou 12 $ et la microbrasserie Harricana sera de la fête. Il ne reste plus qu’à espérer que le soleil fasse partie de la liste d’invités ! — Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Sur le pouce

Le döner kebab arrive à Montréal

On connaît tous le kebab, cette viande grillée à la broche, généralement du bœuf ou du poulet, découpée en fines tranches et servie dans un pain pita (ou sur du riz), un plat qu’on associe souvent aux pays méditerranéens et particulièrement à la Turquie, d’où il tirerait son origine. Vous connaissez peut-être moins le döner kebab, un sandwich servi dans un pain rond turc, accompagné de sauces et de divers légumes, qui aurait été inventé à Berlin, dans les années 70, par un homme d’origine turque. Eh bien, voici que le populaire sandwich – on mangerait quatre fois plus de döner que de burgers en Allemagne ! – fait son arrivée dans la métropole, chez Station Berlin, une initiative de Mazi Sadegh. Installé au Canada depuis 10 ans, il a habité par le passé à Berlin, où il était un grand consommateur de döner. « Je me suis dit : il manque quelque chose à Montréal ! », raconte celui qui est retourné à Berlin pour en rapporter des recettes authentiques. Campé à l’angle Saint-Urbain et des Pins, le comptoir est l’endroit idéal pour les petites et grosses fringales sur le pouce. Le menu propose d’autres spécialités de la cuisine de rue allemande comme le curry wurst, un plat à base de saucisses, frites et sauce tomate au curry, ainsi que plusieurs mets végétariens. On adopte !

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

3751, rue Saint-Urbain, Montréal 

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.