2026

Le conseil municipal de Calgary tiendra lundi un vote pour continuer ou non les démarches en vue de déposer une candidature olympique pour les Jeux d’hiver de 2026. Le Comité international olympique a fixé au mois de janvier 2019 la date limite pour le dépôt des candidatures ; celui-ci fera connaître son choix en septembre de la même année. Les autres villes qui songent à une candidature sont Graz (Autriche), Stockholm, Sapporo, Erzurum (Turquie), Sion (Suisse) et un partenariat Turin, Milan et Cortina d’Ampezzo.

— La Presse canadienne

Ligue des champions

Le miracle de l’AS Rome

L’AS Rome a réussi un improbable retour en Ligue des champions, infligeant un revers de 3-0 au FC Barcelone pour ainsi atteindre le carré d’as de la compétition. La formation italienne tirait pourtant de l’arrière 4-1 après le match aller, disputé au Camp Nou. Son but marqué sur le terrain adverse lui a permis de passer au tour suivant. Kostas Manolas a inscrit le but décisif de la tête sur un corner à la 82e minute de jeu, semant l’hystérie au Stadio Olimpico. Lionel Messi et Luis Suárez ont été très peu menaçants pour la Barça, tandis que la Roma a dominé la possession de ballon et contenu les Catalans avec une pression en profondeur. Liverpool a aussi rejoint le carré d’as en vertu d’une victoire de 2-1 contre Manchester City lui procurant un gain de 5-1 au total des buts.

— Associated Press

Boxe

Ce sera Jack… ou Álvarez ?

Alors que Premier Boxing Champions (PBC), Showtime et le Groupe Yvon Michel (GYM) ont parlé d’une finale entre Adonis Stevenson et Badou Jack en combat d’unification pour les titres des mi-lourds du World Boxing Council (WBC) et de super champion de la World Boxing Association (WBA) le 19 mai au Centre Bell, un combat pour le titre du WBC entre Stevenson et Eleider Álvarez – son aspirant obligatoire – n’est pas exclu. Le gérant d’Álvarez, Stéphane Lépine, a indiqué que pour que son protégé accepte de céder sa place, toutes ses conditions devraient lui être accordées. Or, en date d’hier midi, l’homme d’affaires ne pouvait confirmer que c’était le cas. Álvarez voudrait un dédommagement financier important – le chiffre de 1 million US pour les deux prochains combats a été avancé – et un contrat en bonne et due forme lui garantissant qu’il affrontera le vainqueur du combat entre Stevenson et Jack. Les négociations devaient se conclure lundi, mais toutes les parties impliquées n’ont pu trouver d’entente. Lépine aurait envoyé un ultimatum indiquant qu’il se retirait du processus et qu’il exigeait la tenue du combat entre Álvarez et Stevenson dès le 19 mai, mais le WBC lui aurait demandé quelques heures de plus pour négocier.

— La Presse canadienne

LNH

Grubauer devant le filet

Philipp Grubauer sera le gardien partant des Capitals de Washington lors du premier duel des séries éliminatoires face aux Blue Jackets de Columbus, demain soir. Âgé de 26 ans, Grubauer a amorcé 10 des 16 derniers matchs du calendrier. Durant cet intervalle, il a affiché un dossier de 7-3-0, une moyenne de buts accordés de 2,32 et un taux d’arrêts de ,925. Pendant ce temps, Braden Holtby, gagnant du trophée Vézina en 2016, a enregistré une moyenne de 3,75 et un taux d’arrêts de ,886 à ses 17 dernières sorties.

— Associated Press

LHJMQ

L’Armada sans pitié

Alex Barré-Boulet a obtenu un but et deux aides, tout comme Alexander Katerinakis, et l’Armada de Blainville-Boisbriand a dominé les Wildcats de Moncton 7-1, hier soir. Les Wildcats n’ont obtenu que 14 tirs et ils accusent maintenant un retard de 0-3 dans la série de deuxième tour entre les deux équipes. Le quatrième match sera présenté ce soir (19 h) à Moncton. À Sherbrooke, Evan Fitzpatrick a réussi 23 arrêts et German Rubtsov a fourni un doublé, le Titan d’Acadie-Bathurst dominant le Phoenix, 5-0, pour ainsi prendre les devants 3-0 dans la série. Les hostilités reprendront ce soir (19 h) à Sherbrooke. À Charlottetown, Nikita Alexandrov a marqué un but et récolté une aide alors que les Islanders de Charlottetown ont battu les Mooseheads de Halifax 5-2 pour se donner une priorité de 3-0 dans la série. Les Islanders pourraient accéder au troisième tour dès ce soir (19 h) devant leurs partisans.

— La Presse canadienne

Baseball

Rapports d’infirmerie…

Les Cubs de Chicago ont placé le nom du joueur de premier but Anthony Rizzo sur la liste des blessés pour une période de 10 jours en raison de raideurs au dos… Les Blue Jays de Toronto ont inscrit le nom du frappeur désigné Kendrys Morales sur la liste des blessés de 10 jours, lui qui souffre d’une élongation à l’arrière de la cuisse droite… Les Rangers du Texas ont fait de même avec le joueur de deuxième but Rougned Odor (élongation aux muscles ischio-jambiers) et le lanceur droitier Doug Fister (élongation aux tendons fléchisseurs de la hanche droite)… Le nom du lanceur droitier Johnny Cueto, des Giants de San Francisco, a aussi été inscrit sur la liste des blessés de 10 jours en raison d’une élongation à la cheville gauche.

— Associated Press

Coupe Davis

Le Canada accueillera les Pays-Bas

Le Canada accueillera les Pays-Bas lors d’une rencontre de barrage du Groupe mondial de la Coupe Davis, du 14 au 16 septembre. Les responsables de Tennis Canada ont fait part de la nouvelle à l’issue des tirages officiels menés par la Fédération internationale de tennis, hier. Le choix de la surface de jeu et de la ville hôte sera dévoilé dans les prochaines semaines. Quant à la composition de la formation canadienne, elle devrait être connue environ 10 jours avant le début de la compétition. Le gagnant gardera sa place au sein du Groupe mondial en 2019, tandis que le perdant retournera dans les compétitions de zone. 

— La Presse canadienne

L’Impact

Comment combler l’absence de Taïder ?

Parmi les dossiers qui rythmeront la semaine de Rémi Garde, commençons par le plus important.

Nacho Piatti a repris l’entraînement normalement et tout indique qu’il affrontera les Red Bulls à New York, samedi.

« On n’avait pas besoin de ce match-là [en Nouvelle-Angleterre], mais on a vu combien il était important pour l’équipe », a convenu l’entraîneur-chef, hier matin.

Si l’Argentin sera présent, l’Impact devra maintenant trouver une façon de combler l’absence de Saphir Taïder, suspendu après son expulsion de vendredi. La première option consiste à se tourner vers Louis Béland-Goyette, que l’on a vu entrer en jeu dans deux des trois derniers matchs.

« J’avoue que son entrée l’autre jour, dans des conditions difficiles, m’a donné des réponses sur ses capacités. Il fait effectivement partie de ceux qui peuvent remplir ce rôle », a expliqué Garde.

Le trio Samuel Piette–Béland-Goyette– Ken Krolicki serait toutefois particulièrement jeune face à des Red Bulls qui ont inscrit sept buts en deux matchs à domicile.

« Avec Samuel, on se connaît depuis longtemps, on a déjà joué ensemble et c’est sûr qu’il y a une petite cohésion. Ken a fait une bonne saison jusqu’ici. Ça pourrait être intéressant », a répondu Béland-Goyette.

L’autre possibilité consiste à aligner Alejandro Silva dans l’entrejeu, lui que l’on a vu sur tout le couloir droit contre le Revolution. Chris Duvall retrouverait alors sa place sur ce flanc-là, tandis que Michael Petrasso est toujours gêné par une blessure musculaire.

La première titularisation de Silva ne permet pas de tirer trop d’enseignements tant le scénario a influencé les idées de base de l’Impact.

« Je voulais par rapport à Chris, qui avait un assez bon match la semaine précédente, un peu plus de tenue de balle, de technicité avec peut-être un peu moins de garanties défensives », a indiqué Garde.

« J’avais un petit peu d’ambition avec ça, mais lui aussi a subi cette nouvelle donne avec beaucoup de situations défensives. Mais il s’en est assez bien sorti. »

La première titularisation du défenseur central Rudy Camacho, recruté le 22 mars, se fait toujours attendre. Qu’il démarre le match ou pas, l’Impact va-t-il tourner le dos au schéma avec trois arrières centraux ? Cela semble peu probable.

« Je ne m’arrête pas au résultat du dernier match pour tirer des conclusions. C’est un système qui a permis à plusieurs joueurs d’être bien positionnés et de se sentir bien », a dit Garde.

« On a aussi débuté dans un autre système [4-3-3] qui nous a permis de faire de belles choses à Columbus ou à Vancouver en deuxième mi-temps. C’est intéressant de savoir que l’on peut changer de système d’un match à l’autre ou au cours d’un match. »

— Pascal Milano, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.