Koepka marque l’histoire à Bethpage Black

FARMINGDALE, New York — Brooks Koepka est devenu le premier golfeur à signer une carte de 63 deux années de suite dans un tournoi du Grand Chelem.

Koepka a entrepris hier la défense de son titre au Championnat de la PGA sur les chapeaux de roues. Il a couronné sa ronde avec un coup roulé de 35 pieds pour un oiselet sur le neuvième vert, en route vers un pointage de 63 (- 7), qui lui a permis d’établir un record de parcours, à Bethpage Black.

Il s’agissait de la 17e ronde de 63 de l’histoire du Championnat de la PGA, et Koepka est devenu le premier golfeur à accomplir cet exploit à deux reprises. Il avait aussi joué 63 l’an dernier à Bellerive, avant de soulever le trophée Wanamaker.

Vijay Singh et Greg Norman sont les seuls autres golfeurs qui ont joué 63 en deux occasions dans des tournois majeurs. Singh l’a fait au Championnat de la PGA, à Inverness, en 1993 et à l’Omnium des États-Unis, à Olympia Fields, en 2003. Norman a accompli cet exploit à l’Omnium britannique, à Turnberry, en 1986, puis à la première ronde du Tournoi des Maîtres, en 1996.

Koepka dispose provisoirement d’une avance de quatre coups en tête.

Journée difficile pour Tiger Woods

Quant à Tiger Woods, il a connu une ronde en dents de scie et joué 72 (+ 2). Il a renversé la vapeur sur le neuf d’aller après avoir accusé un déficit de six coups sur le meneur avant sa remontée.

Seuls 12 des 78 joueurs qui ont pris le départ en matinée ont joué sous la normale.

La 101e édition du Championnat de la PGA a commencé hier matin à Bethpage Black, et c’est la première fois depuis 1949 que ce tournoi se déroule en mai. Le parcours ouvert au public, qui est surnommé « le country club du peuple », a déjà accueilli l’Omnium des États-Unis à deux reprises.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.