10

Le Tribunal arbitral du sport a alourdi hier à 10 mois la sanction de la joueuse de tennis italienne Sara Errani, suspendue deux mois en août dernier par un tribunal indépendant de la Fédération internationale de tennis après un contrôle positif, hors compétition, au letrozole. Le Tribunal a rejeté l’appel d’Errani et lui a imposé une suspension de 10 mois, prenant effet immédiatement. Les deux mois de suspension déjà purgés seront déduits.

— Agence France-Presse

Tennis

Shapovalov près du top 20

Éliminé au deuxième tour à Roland-Garros, le Canadien Denis Shapovalov continue de s’approcher du top 20 mondial, lui qui occupe désormais la 23e position dans le nouveau classement de l’ATP, un gain de deux rangs. Son compatriote Milos Raonic, absent à Roland-Garros et inactif depuis le 10 mai, a poursuivi sa dégringolade, alors qu’il est maintenant relégué à la 35e position. Vasek Pospisil demeure au 88e rang. Chez les femmes, Carol Zhao est la meilleure Canadienne, au 132e rang du classement de la WTA. Françoise Abanda a reculé au 145e rang tandis que la jeune Bianca Andreescu occupe la 185e place. Eugenie Bouchard est 194e, en recul de 30 positions.

— Associated Press

NBA

Casey avec les Pistons

Dwane Casey prend le chemin de Detroit en tant que nouvel entraîneur-chef des Pistons, a confirmé l’équipe de la NBA, hier. Selon deux sources au courant du dossier, Casey aurait obtenu un contrat de cinq ans. Les Pistons n’ont toutefois pas dévoilé la durée de l’entente. Casey a été congédié par les Raptors de Toronto le 11 mai dernier après le balayage subi par l’équipe canadienne contre les Cavaliers de Cleveland au deuxième tour éliminatoire. Les Raptors ont établi un record d’équipe avec 59 victoires cette saison, terminant au sommet dans l’Association de l’Est pour la première fois de leur histoire. Casey figure d’ailleurs parmi les favoris pour l’obtention du titre d’entraîneur de l’année dans la NBA, qui sera décerné le 25 juin.

— Associated Press

Soccer

Vieira quitte New York pour Nice

L’ancien capitaine d’Arsenal Patrick Vieira a été nommé entraîneur du club français de Nice après avoir quitté son poste d’entraîneur du New York City FC dans la MLS. Vieira remplacera Lucien Favre. Vieira était pressenti pour un rôle avec Arsenal après la démission d’Arsene Wenger, le mois dernier, mais il fera plutôt un retour en France pour son premier travail d’entraîneur en Europe. Comme joueur, Vieira a également fait des séjours à la Juventus de Turin, à l’Inter Milan et à Manchester City, mais il est surtout connu pour avoir passé près d’une décennie à Arsenal et fait partie des équipes gagnantes de Wenger.  Le New York City FC a déclaré que Domènec Torrent succéderait à Vieira.

— Associated Press

Baseball

Osuna doit encore attendre

Le baseball majeur a une fois de plus prolongé de sept jours le congé administratif du releveur Roberto Osuna, des Blue Jays de Toronto, hier. Osuna a été placé en congé administratif le 8 mai dernier et c’est la cinquième fois que la période initiale de sept jours est prolongée. Le lanceur sera absent encore jusqu’au 18 juin, date qui coïncide avec sa comparution devant le tribunal à Toronto. Osuna fait face à un chef d’accusation de voie de fait, selon l’agente Jenifferjit Sidhu, de la police de Toronto.

— La Presse canadienne

L’Impact

La MLS a reconnu son erreur

Le bras de fer entre Rémi Garde et les arbitres de la MLS a connu un nouveau rebondissement.

L’entraîneur-chef montréalais a affirmé que la ligue avait reconnu que l’arbitre vidéo avait commis une erreur sur le premier but du FC Dallas, samedi, lors d’un match que l’Impact a perdu 2-0.

Garde a dit avoir reçu la confirmation de la part de la MLS que le but contre son camp crédité à l’attaquant Matteo Mancosu à la cinquième minute de jeu aurait dû être refusé en raison d’un hors-jeu.

« Il y a eu erreur de la personne en charge de la vidéo, qui a renversé la décision du juge de ligne alors qu’il y avait effectivement hors-jeu sur cette situation », a indiqué Garde en revenant sur les explications fournies par la ligue.

Sur la séquence, le défenseur Rudy Camacho a tenté de dégager de la tête le long coup franc de Mauro Diaz, mais le ballon a plutôt rebondi contre la tête de Mancosu avant d’aboutir dans le filet.

Le but a d’abord été refusé puisque trois joueurs de Dallas était en position de hors-jeu lors de la frappe de Diaz. Cependant, l’arbitre Nima Saghafi a accepté la recommandation de l’arbitre vidéo Guido Gonzalez de plutôt accorder le but puisqu’aucun joueur du FC Dallas n’avait touché au ballon sur la séquence.

Selon les règlements, le hors-jeu aurait dû être maintenu puisque la position des joueurs de Dallas a eu un effet sur la réaction de ceux de l’Impact.

« Je ne connais pas l’exactitude du règlement, mais un hors-jeu peut influencer le jeu, a noté le défenseur Rod Fanni, qui n’était pas au courant des explications reçues par Garde.

« Peut-être que Rudy n’aurait pas renvoyé le ballon si le hors-jeu avait été sifflé directement, parce qu’il n’aurait pas eu à le dégager. D’un autre côté, ça fonctionne souvent comme ça, où l’on attend la faute ou l’erreur avant de valider le hors-jeu. »

Questionné pour savoir si Saghafi aurait peut-être dû se rendre à l’écran à sa disposition pour réviser la séquence, Garde a défendu le système en place.

« Je ne veux pas expliquer leur job à leur place, mais il me semble que l’arbitre doive s’appuyer sur l’analyse de la personne responsable de la vidéo, a-t-il indiqué.

« S’il estime avoir besoin de revoir, qu’il y aille. Mais en premier lieu, il s’appuie sur cette personne. Manifestement, cette personne a commis une erreur qui a validé le but alors qu’il n’aurait pas dû l’être. »

Malheureusement pour l’Impact, cet aveu de la MLS ne changera pas le résultat et la formation montréalaise devra rapidement tourner la page. Et c’est ce que Garde a tenu à rappeler, en souhaitant retenir les aspects positifs de cette rencontre.

« Je ne peux pas vous dire quel aurait été le résultat final, mais bien évidemment que ç’a complètement changé le début du match, a-t-il souligné. 

« D’être mené 1-0 après six ou sept minutes dans ces conditions-là, quand vous avez l’impression qu’il y a hors-jeu, qu’il est signalé, puis annulé…

« Évidemment, c’était un scénario catastrophe pour nous. Ensuite, il y a ce penalty que nous aurions pu éviter. Après 20 minutes, c’était 2-0 contre une équipe en pleine confiance.

« Malgré tout, la réaction de mon équipe a été très bonne, correcte. J’ai revu le match et je crois qu’il était très loin de la différence qui sépare les deux équipes au classement. »

La troupe de Garde a perdu cinq de ses six derniers matchs, tous par jeu blanc. Elle accueillera l’Orlando City SC, demain, puis profitera de quelques jours de congé avant de reprendre le collier le 23 juin, en rendant visite à cette même équipe.

Par ailleurs, l’Argentin Ignacio Piatti était de retour à l’entraînement, hier.

Piatti avait subi une blessure mineure à un genou la semaine dernière et avait raté le rendez-vous à Dallas. Garde a souligné que le redoutable milieu de terrain devrait être disponible pour le premier duel contre Orlando.

— Alexis Bélanger-Champagne, La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.