Syrie

520 milliards

Coût estimé en dollars canadiens de sept années de destructions liées à la guerre civile sévissant en Syrie, selon 50 experts syriens et internationaux accueillis par la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale. — AFP

Europe

Tornade de feu en Grande-Bretagne

Des pompiers britanniques ont capté mardi ces images spectaculaires d’une tornade de feu, lors de l’incendie d’une usine fabriquant des chariots d’épicerie en plastique d’Albert Village, dans le Leicestershire. « Ce phénomène est créé par la rencontre d’air frais en altitude et de l’air chaud généré par le feu en dessous, causant un tourbillon, un peu comme se forment les tornades », ont écrit les pompiers locaux sur la page Facebook sur laquelle ils ont partagé la vidéo. — D’après The Guardian

ONU

Michelle Bachelet prend la tête des droits de l’homme

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a nommé hier l’ancienne présidente du Chili Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, en remplacement du Jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein, critique acerbe du président des États-Unis Donald Trump. À 66 ans, Michelle Bachelet fait partie des femmes politiques les plus puissantes du monde. Elle a été la première directrice d’ONU Femmes, l’agence des Nations unies promouvant l’égalité entre femmes et hommes, à sa création, en 2010. Fille d’un général opposé au régime d’Augusto Pinochet, elle a été détenue et torturée par la police politique du dictateur en 1975. Sa nomination, annoncée dans un communiqué hier, doit encore être validée par l’Assemblée générale, qui est composée des 193 États membres de l’ONU. — Agence France-Presse

Bolivie

Vol mystérieux de la médaille présidentielle

La médaille présidentielle bolivienne, bijou historique d’or incrusté de pierres précieuses datant de la fondation de la République en 1825, a été volée dans des circonstances mystérieuses, en pleine nuit, a annoncé hier le ministère de la Défense. « L’officier chargé de sa sécurité a été arrêté et une enquête a été ouverte », a précisé le Ministère dans un communiqué. L’objet en or, incrusté d’émeraudes, est normalement gardé dans une chambre forte de la Banque centrale, mais est parfois sorti et mis à la disposition de la présidence dans le cadre d’évènements officiels. Le président bolivien, Evo Morales, a porté la médaille et une écharpe tricolore, symboles présidentiels, lors d’une cérémonie organisée le 6 août à Potosí pour le 193e anniversaire de l’indépendance du pays. Mais hier, le président est apparu sans la médaille lorsqu’il a prononcé un discours lors d’un défilé militaire à Cochabamba, dans le centre du pays.

— Agence France-Presse

Rescapés de la grotte en Thaïlande

Quatre jeunes joueurs de soccer obtiennent la citoyenneté

La Thaïlande a accordé la citoyenneté à quatre jeunes joueurs apatrides d’une équipe de soccer secourus dans une grotte inondée dans le nord du pays en juillet, ont annoncé hier les autorités. « Aujourd’hui, chacun d’entre vous reçoit la citoyenneté thaïlandaise », a annoncé Somsak Khanakham, responsable de la région de Mae Sai, lors de la cérémonie de remise des documents d’identité. Âgés de 11 à 16 ans, les membres de l’équipe de soccer et leur entraîneur étaient restés bloqués, à partir du 23 juin et pour certains jusqu’au 10 juillet, dans la grotte de Tham Luang, l’une des plus grandes de Thaïlande. Trois des jeunes de l’équipe ainsi que l’entraîneur âgé de 25 ans sont des apatrides, comme près de 480 000 personnes en Thaïlande, selon les Nations unies. La plupart d’entre eux sont issus de tribus nomades vivant en marge des frontières thaïe, birmane, laotienne et chinoise depuis des siècles.

— Agence France-Presse

Venezuela

Le pouvoir s’attaque au chef de l’opposition en exil

La Cour suprême du Venezuela a ordonné hier l’arrestation de Julio Borges, ex-président du Parlement en exil, et lancé la procédure pour le juger, en pleine offensive du pouvoir contre l’opposition que le président Nicolás Maduro accuse d’avoir voulu l’assassiner. La Cour s’est aussi déclarée favorable à des « poursuites » contre le député Juan Requesens, 29 ans, qui a milité avec Julio Borges dans le parti de l’opposition Primero Justicia (La Justice d’abord) et également impliqué par M. Maduro dans la « tentative de magnicide », c’est-à-dire d’assassinat d’une personnalité de haut rang. Dès « l’attentat » de samedi, Nicolás Maduro a accusé l’opposition et la Colombie d’être derrière cette attaque avec des fonds provenant des États-Unis. La Constituante, créée pour neutraliser le Parlement, seul organe du pouvoir vénézuélien aux mains de l’opposition, a privé de leur immunité les députés visés par des poursuites. — Agence France-Presse

Proche-Orient

Pluie de roquettes et trois Palestiniens tués

Le Hamas a tiré hier de la bande de Gaza quelque 70 roquettes, selon l’armée israélienne, qui a riposté par des raids aériens qui ont tué trois personnes, dont une femme et son nourrisson.

La branche armée du Hamas a revendiqué les tirs sur Israël, déclarant dans un communiqué que la « résistance » palestinienne avait lancé un grand nombre de roquettes sur « des positions ennemies autour de la bande de Gaza ».

« Environ 70 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien ont été enregistrés pour le moment », a déclaré l’armée israélienne en milieu de nuit dans un communiqué. La majorité des roquettes sont tombées sur des zones inhabitées et 11 d’entre elles ont été interceptées par les systèmes antimissiles israéliens, a-t-elle précisé.

Mais deux roquettes se sont abattues sur la ville israélienne de Sderot, ont indiqué la police et l’armée, où une personne a été légèrement blessée par des éclats et où plusieurs autres ont été hospitalisées en état de choc, ont déclaré les services médicaux israéliens.

Les télévisions israéliennes ont diffusé des images d’une maison et de voitures endommagées par les roquettes à Sderot, tandis que les sirènes d’alarme ont retenti dans plusieurs localités israéliennes proches de la frontière avec la bande de Gaza pour appeler les habitants à gagner les abris.

L’armée israélienne a indiqué avoir mené des « raids aériens en réponse aux tirs de roquettes sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza » en visant des « sites terroristes » du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui gouverne le territoire.

Elle a précisé avoir frappé environ une centaine de « cibles militaires » du Hamas, dont « des complexes d’entraînement et des sites de fabrication d’armes ».

Trois Palestiniens ont été tués et six autres blessés par ces raids israéliens, ont annoncé les services de santé de Gaza.

Un Palestinien a été tué dans le nord de la bande, le Hamas précisant qu’il s’appelait Ali Ghandour et faisait partie de la branche armée du mouvement.

Une femme, Enas Khammash, 23 ans, et sa fille Bayan, 18 mois, ont perdu la vie dans un raid qui a touché Jafarawi, dans le centre de la bande de Gaza, et le mari de cette femme, qui était enceinte, a été blessé, ont indiqué les services de santé palestiniens.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.