Biblio

D’HUMOUR ET D’ABSURDE 

Bleu
tout-puissant

Stéphane Ledien

Lévesque éditeur,
220 pages

3 étoiles

Après avoir décrit les états d’âme d’un Français transplanté au Québec (Un Parisien au pays des pingouins), Stéphane Ledien bifurque vers un autre registre, composant son deuxième roman autour de la musique blues. Bleu tout-puissant dépeint les vicissitudes de Gaspard, publicitaire dans une modeste agence aux confins du Québec et harmoniciste à ses heures. Étouffé par sa vie tout en néons et ses bureaux mélaminés, notre héros se jette à l’eau et plonge dans le Grand Blues, plaquant son emploi afin de plaquer des accords et vivre de sa passion. Mais une rencontre impromptue le privera soudainement de son âme de bluesman, évanouie comme une mélopée. Sans elle, impossible de songer à jouer les Sonny Boy Williamson. Gaspard devra se démener pour la récupérer. Avant toutes choses, il faut avouer que ce récit s’avère – pardonnez l’expression – foutrement bien écrit. Teinté d’humour, de poésie, d’absurde et d’aventure,
Bleu tout-puissant est également truffé de références aux grands noms du domaine. Seul (petit) bémol : le voyage vers la Louisiane laisse un peu sur sa faim ; le reste demeurant appétissant. Ooooh yeah.

— Sylvain Sarrazin, La Presse

Extrait

Bleu tout-puissant de Stéphane Ledien

« L’estrade sentait la poussière réchauffée par le crépitement des amplificateurs et le piétinement des musiciens rassemblés là pour la fête. Jimmy a compté, un, deux, trois et quatre, et c’était reparti pour douze mesures de quatre temps de bleu suprême démultipliées, Call It Stormy Monday, un classique de T.Bone Walker, souvent joué en sol – en seconde position sur un harmonica en do pour moi – et interprété plus lentement que dans la version originale, avec des paroles rafistolées en français, juste pour épater la galerie dont les oreilles n’étaient pas loin de flotter, bien ramollies, dans les pintes de blonde éventée. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.