Lecture

L’actualité du livre

Actualités, nouveautés, rencontres d’auteurs, entrevues… Notre journaliste vous informe de ce qui se passe dans le monde des livres.

Lecture

L’actualité des livres

Actualités, nouveautés, rencontres d’auteurs, entrevues… Notre journaliste vous informe de ce qui se passe dans le monde des livres.

Du nouveau chez XYZ

La maison d’édition XYZ vient de nommer une nouvelle directrice littéraire. Il s’agit de Myriam Caron Belzile, qui travaillait jusqu’ici chez Québec Amérique. La journaliste et animatrice Elsa Pépin (qu’on voit souvent animer des tables rondes et interviewer des auteurs devant public au Salon du livre de Montréal) se joint elle aussi à la maison d’édition où elle travaillera à titre d’éditrice pour la collection « Quai no. 5 », qui est dirigée par Tristan Malavoy. Elsa Pépin a également publié deux livres : Quand j’étais l’Amérique (Éditions XYZ, « Quai no. 5 »), en 2014, lauréat du Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL et finaliste au prix France-Québec, ainsi que Les sanguines (Alto), son premier roman, en 2016.

Le libraire de l’année

On n’a pas récompensé que des auteurs au gala du Prix des libraires, mercredi dernier. On a aussi souligné l’excellence du travail d’un libraire. Le libraire de l’année se nomme Olivier Boisvert et il a prononcé un discours empreint d’émotion où il a remercié son patron et ami, Maximilien Bouchard, ainsi que sa compagne, la meilleure personne avec qui discuter de livres, a-t-il précisé. Charmant ! On peut aller le saluer à la librairie Marie-Laura, à Jonquière.

La librairie de Verdun prend de l’expansion

On sait déjà que La librairie de Verdun ouvrira sous peu une succursale à Lachine, mais voilà qu’on apprend que la superbe librairie de la rue Wellington ouvrira également une succursale dans Saint-Henri, à l’ouest de l’avenue Atwater. Une excellente nouvelle pour les gens de ce quartier en pleine transformation, ainsi que pour les voisins de Griffintown.

Bande dessinée

En attendant le Festival...

Le Festival de la bande dessinée de Montréal (FBDM) n’a lieu que la semaine prochaine, mais déjà, quelques activités auront lieu dans les prochains jours pour nous mettre en appétit.

En voici deux : le 14 mai, on peut mesurer ses connaissances en bande dessinée lors du Quizz BD qui aura lieu à la Boswell Brasserie, à 20 h. Le lendemain 15 mai, les amateurs sont invités au lancement de l’intégrale Les Lascars en présence d’El Diablo. Le lancement sera suivi du cabaret Art Machine. Au Théâtre Sainte-Catherine, 17 h. Réservations suggérées.

Goncourt de la biographie

C’est le 5 juin qu’on saura qui remporte le Goncourt de la biographie, qui porte désormais le nom de prix Edmonde Charles-Roux. Parmi les cinq finalistes, l’excellent Susan Sontag de Béatrice Mousli (Flammarion). Les autres finalistes sont David Alliot pour Madame Céline (Tallandier), Hubert Artus pour Maurice G. Dantec : Prodiges & outrances (Séguier) ; Denis Demonpion pour Salinger intime – Enquête sur l’auteur de L’attrape-cœurs (Robert Laffont) et Arnaud Maïsetti pour Bernard-Marie Koltès (Minuit).

Autre prix pour Jean-François Sénéchal

L’auteur de la Montérégie vient de remporter le Prix des Adolecteurs 2017-2018 dans la catégorie littérature québécoise pour Le boulevard (Leméac). Dans la catégorie littérature étrangère, c’est le livre Génération K : tome 1 de Marine Carteron (Éditions du Rouergue) qui a enlevé les honneurs. Ce prix est l’initiative des libraires du secteur jeunesse de la Librairie Monet et d’une enseignante au collège Sainte-Marcelline, Christelle Bastard. Il s’adresse aux élèves des écoles secondaires du Québec.

À l’agenda 

15 mai : Table ronde autour du thème Écrire le théâtre. Librairie Zone libre, 17 h 30.

16 mai : La maison d’édition Mémoire d’encrier vous invite à commémorer le 50e anniversaire de Mai 68 dans le cadre de l’événement Proclamons la révolte !

On soulignera la sortie de l’essai Le Mai 68 des Caraïbes de Romain Cruse. Au menu : témoignages d’auteur(e)s, improvisations, performances, poèmes et chansons sous le signe de la révolte, mais aussi de la littérature. Au Dépanneur Café, 206, rue Bernard Ouest, à 19 h.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.