Les pur-sangs (2)

Des modèles connus auxquels s’ajoutent des déclinaisons pour le moins épicées.

Les pur-sang (2)

Alfa Romeo Stelvio QV

Version all’arrabbiata du Stelvio, la déclinaison Quadrifoglio ne manque pas, sur papier à tout le moins, d’exciter tous les sens. Propulsé par un V6 biturbo de 2,9 L extrapolé d’une mécanique Ferrari, cet utilitaire délivre 510 chevaux aux (quatre) roues motrices. Le rouage intégral Q4 a été modifié ici de manière à préserver les sensations associées à la conduite d’une propulsion (roues arrière motrices). C’est seulement lorsque le coefficient d’adhérence s’affaiblit qu’un capteur veille à rediriger jusqu’à 50 % du couple aux roues avant. Pas plus.

Audi R8 RWS

Les Audi ne sont-elles pas toutes des Quattro ? Oui, mais la R8 RWS (pour Rear Wheel Series) fait exception à la règle puisque son moteur V10 de 540 chevaux entraîne uniquement les roues arrière. Délestée de son rouage intégral, cette version se trouve allégée de 50 kg et procure des sensations plus directes, plus franches. Produite à 999 unités par l’antenne sportive Audi Sport (anciennement Quattro GmbH), la R8 RWS est proposée à un prix d’appel de 163 000 $.

Chevrolet Corvette ZR-1

Ultime déclinaison de la Corvette, la ZR-1 ne manquera pas de faire saliver les amateurs. Jugez-en : moteur V8 de 6,2 L suralimenté de 765 chevaux refroidit par 13 radiateurs, boîte manuelle à sept rapports (une automatique est aussi inscrite au catalogue) et la capacité d’atteindre 340 km/h en vitesse de pointe. La ZR-1 est capable de tous les excès et affiche des performances à faire rougir de « grandes » sportives de ce monde, et ce, pour une fraction du prix que celles-ci réclament.

Porsche 911 GT2 RS

Tout comme la Corvette ZR-1, la 911 GT2 RS exprime tout le savoir-faire de son constructeur. Imaginez un peu de soutirer 700 chevaux d’un six-cylindres (suralimenté tout de même) ! Cela relève de l’exploit. Stricte propulsion (roues arrière motrices), cette GT2 RS parvient, tout comme la Corvette ZR-1, à atteindre 340 km/h en vitesse de pointe. Soucieux d’offrir la 911 la plus rapide de son histoire, Porsche limite la GT2 RS à une transmission PDK à double embrayage à sept rapports qui lui permet d’atteindre la vitesse maximale sur nos voies rapides en 2,8 secondes.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.