ACTUALITÉS BOURSIÈRES

Bombardier chute

L’action de Bombardier a cédé 4,9 % hier pour terminer la séance à 1,75 $ à la Bourse de Toronto. C’est son plus bas cours de clôture depuis le 25 avril, juste avant la signature de la commande passée par Delta Air Lines pour 75 avions C Series. Depuis son sommet récent de 2,15 $, atteint le 31 août, Bombardier a perdu 18,6 % en Bourse. Rappelons que l’entreprise vient de réduire le nombre d’appareils C Series qu’elle livrera cette année en raison des difficultés du motoriste Pratt & Whitney. — Sylvain Larocque, La Presse

Toronto grimpe, New York attend la Fed

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse hier, soutenue par une reprise des prix du pétrole brut, tandis que Wall Street s’est montrée plus prudente, attendant de voir quelle sera l’issue de la rencontre des membres de la Réserve fédérale des États-Unis, cette semaine.

— La Presse Canadienne et Agence France-Presse

La grève évitée in extremis chez General Motors

Les négociateurs d’Unifor et de General Motors du Canada sont parvenus à éviter le déclenchement d’une grève en concluant une entente de principe au cours de la nuit dernière. Plus tôt, le syndicat avait indiqué ne pas vouloir pas conclure une entente qui, au-delà d’une hausse de salaire, ne garantirait pas plus de travail pour les employés d’Oshawa et de nouveaux investissements de GM au Canada. Unifor représente quelque 23 000 travailleurs de l’auto au Canada.

— D’après La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.