Élections 2015

Gabriel Ste-Marie

Bloc québécois

Professeur d’économie au Cégep de Lanaudière, Gabriel Ste-Marie est aussi économiste chercheur à l’Institut de recherche en économie contemporaine, un organisme associé à la gauche de l’échiquier politique québécois. Titulaire d’une maîtrise en économie de l’UQAM, il est aussi chargé de cours à cette université. Cet économiste dans la trentaine se spécialise en économie de l’énergie et en politiques publiques. Il se présente pour la première fois en politique, comme candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Joliette.

Élections 2015

Joe Oliver

Parti conservateur du Canada

Ministre des Finances du Canada depuis mars 2014, Joe Oliver a présenté en avril dernier son premier budget, qui prévoit un surplus de 1,4 milliard en 2015-2016, la hausse du plafond annuel du compte d’épargne libre d’impôt (CELI) de 5500 $ à 10 000 $, et la réduction du fardeau fédéral d’imposition des PME de 11 % à 9 % d’ici 2019. Âgé de 75 ans, M. Oliver, qui est né et a grandi à Montréal mais représente une circonscription de la région de Toronto, a fait carrière dans les milieux financiers à New York et Toronto, notamment chez Merrill Lynch puis comme directeur exécutif de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Élections 2015

Jean-Yves Duclos

Parti libéral du Canada

Professeur d’économie à l’Université Laval et économiste réputé, Jean-Yves Duclos fait ses premiers pas en politique comme candidat libéral dans la circonscription de Québec. Titulaire d’un doctorat de la London School of Economics, ses recherches portent principalement sur l’économie publique et l’économie du travail. À l’Université Laval, M. Duclos est notamment directeur d’une chaire sur les enjeux économiques des changements démographiques. À Toronto, les libéraux présentent une autre recrue de taille sur le plan économique : Bill Morneau, président de Morneau Shepell, l’une des plus importantes firmes de ressources humaines au pays.

Élections 2015

Denis Lebel

Parti conservateur du Canada

Ministre du gouvernement Harper depuis 2008, Denis Lebel est le lieutenant québécois du premier ministre Stephen Harper. L’ancien maire de Roberval est ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, tout en ayant la responsabilité de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Dans la province, outre le ministre Lebel, les conservateurs pourront compter sur Maxime Bernier, ministre d’État à la Petite Entreprise, au Tourisme et à l’Agriculture, et leur recrue Éric Girard, un économiste de formation et haut dirigeant de la Banque Nationale qui briguera les suffrages dans la circonscription de Lac-Saint-Louis, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Élections 2015

Nathan Cullen

Nouveau Parti démocratique

Nathan Cullen, 43 ans, était porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances depuis 2014. Député fédéral d’une circonscription de la Colombie-Britannique depuis 2004, il est arrivé troisième dans la course à la direction du NPD en 2012. Avant de faire de la politique, il a agi comme consultant, en Afrique comme au Canada. Il prône une réduction du fardeau fiscal pour les PME ainsi qu’une économie « plus juste avec de la valeur ajoutée ».

Élections 2015

Guy Caron

Nouveau Parti démocratique

Économiste de formation, Guy Caron était porte-parole adjoint du NPD en finances, en plus d’être porte-parole en matière d’énergie et de ressources naturelles. Il a été élu député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques en 2011. Auparavant, M. Caron agissait comme chercheur et économiste au Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier, traitant notamment des questions économiques reliées à l’industrie forestière.

Élections 2015

Qui parlera d’économie durant la campagne ?

Encore une fois, les enjeux économiques risquent de prendre une place importante dans la campagne électorale. Outre les chefs de parti, quels sont les candidats-vedettes des principaux partis sur le plan économique, ceux qui parleront de finances publiques et d’emplois durant les 11 prochaines semaines ? Portraits.

JOE OLIVER

Parti conservateur du Canada

Ministre des Finances du Canada depuis mars 2014, Joe Oliver a présenté en avril dernier son premier budget, qui prévoit un surplus de 1,4 milliard en 2015-2016, la hausse du plafond annuel du compte d’épargne libre d’impôt (CELI) de 5500 $ à 10 000 $, et la réduction du fardeau fédéral d’imposition des PME de 11 % à 9 % d’ici 2019. Âgé de 75 ans, M. Oliver, qui est né et a grandi à Montréal mais représente une circonscription de la région de Toronto, a fait carrière dans les milieux financiers à New York et Toronto, notamment chez Merrill Lynch puis comme directeur exécutif de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

DENIS LEBEL

Parti conservateur du Canada

Ministre du gouvernement Harper depuis 2008, Denis Lebel est le lieutenant québécois du premier ministre Stephen Harper. L’ancien maire de Roberval est ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, tout en ayant la responsabilité de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Dans la province, outre le ministre Lebel, les conservateurs pourront compter sur Maxime Bernier, ministre d’État à la Petite Entreprise, au Tourisme et à l’Agriculture, et leur recrue Éric Girard, un économiste de formation et haut dirigeant de la Banque Nationale qui briguera les suffrages dans la circonscription de Lac-Saint-Louis, dans l’ouest de l’île de Montréal.

NATHAN CULLEN

Nouveau Parti démocratique

Nathan Cullen, 43 ans, était critique de l’opposition officielle en matière de finances depuis 2014. Député fédéral d’une circonscription de la Colombie-Britannique depuis 2004, il est arrivé troisième dans la course à la direction du NPD en 2012. Avant de faire de la politique, il a agi comme consultant, en Afrique comme au Canada. Il prône une réduction du fardeau fiscal pour les PME ainsi qu’une économie « plus juste avec de la valeur ajoutée ».

GUY CARON

Nouveau Parti démocratique

Économiste de formation, Guy Caron était porte-parole adjoint du NPD en finances, en plus d’être porte-parole en matière d’énergie et de ressources naturelles. Il a été élu député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques en 2011. Auparavant, M. Caron agissait comme chercheur et économiste au Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier, traitant notamment des questions économiques reliées à l’industrie forestière.

SCOTT BRISON

Parti libéral du Canada

Ancien ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux sous le gouvernement de Paul Martin, Scott Brison était critique aux finances pour le Parti libéral du Canada au moment de la dissolution de la Chambre des communes. Il est aussi président du conseil d’administration de la firme d’investissement SeaFort Capital. Il a été candidat à la direction du Parti libéral du Canada en 2006. Il a été élu député d’une circonscription de la Nouvelle-Écosse depuis 1997, d’abord comme candidat du Parti progressiste conservateur, puis comme candidat libéral depuis 2004.

JEAN-YVES DUCLOS

Parti libéral du Canada

Professeur d’économie à l’Université Laval et économiste réputé, Jean-Yves Duclos fait ses premiers pas en politique comme candidat libéral dans la circonscription de Québec. Détenteur d’un doctorat à la London School of Economics, ses recherches portent principalement sur l’économie publique et l’économie du travail. À l’Université Laval, M. Duclos est notamment directeur d’une chaire sur les enjeux économiques des changements démographiques. À Toronto, les libéraux présentent une autre recrue de taille sur le plan économique : Bill Morneau, président de Morneau Shepell, l’une des plus importantes firmes de ressources humaines au pays.

GABRIEL STE-MARIE

Bloc québécois

Professeur d’économie au Cégep de Lanaudière, Gabriel Ste-Marie est aussi économiste chercheur à l’Institut de recherche en économie contemporaine, un organisme associé à la gauche de l’échiquier politique québécois. Détenteur d’une maîtrise en économie de l’UQAM, il est aussi chargé de cours à cette université. Cet économiste dans la trentaine se spécialise en économie de l’énergie et en politiques publiques. Il se présente pour la première fois en politique, comme candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Joliette.

CHRISTIAN PICARD

Bloc québécois

Consultant en transition d’entreprise à la Great-West Life, Christian Picard se présente pour la première fois comme candidat aux élections. Il briguera l’investiture du Bloc québécois dans la circonscription de La Prairie. De 2012 à 2014, M. Picard a été directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable sous le gouvernement Marois. Auparavant, il a travaillé 11 ans en ventes et en marketing pour la division des cartes de crédit Visa de Desjardins, puis a été président d’une PME qui organise des activités sportives pour adultes.

Élections 2015

Scott Brison

Parti libéral du Canada

Ancien ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux sous le gouvernement de Paul Martin, Scott Brison était porte-parole en matière de finances pour le Parti libéral du Canada au moment de la dissolution de la Chambre des communes. Il est aussi président du conseil d’administration de la firme d’investissement SeaFort Capital. Il a été candidat à la direction du Parti libéral du Canada en 2006. Il a été élu député d’une circonscription de la Nouvelle-Écosse en 1997, d’abord comme candidat du Parti progressiste conservateur, puis comme candidat libéral depuis 2004.

Élections 2015

Christian Picard

Bloc québécois

Consultant en transition d’entreprise à la Great-West Life, Christian Picard se présente pour la première fois comme candidat aux élections. Il briguera l’investiture du Bloc québécois dans la circonscription de La Prairie. De 2012 à 2014, M. Picard a été directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable sous le gouvernement Marois. Auparavant, il a travaillé 11 ans en ventes et en marketing pour la division des cartes de crédit Visa de Desjardins, puis a été président d’une PME qui organise des activités sportives pour adultes.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.