72e gala des bafta

Roma et The Favourite raflent la mise

Le long métrage Roma d’Alfonso Cuarón a été couronné hier soir meilleur film de 2018 au gala de la British Academy of Film and Television Arts (BAFTA), alors que The Favourite de Yorgos Lanthimos repart avec le plus grand nombre de récompenses, soit sept.

En plus de recevoir le prix le plus convoité de la cérémonie, Roma obtient ceux du meilleur réalisateur, de la meilleure direction photo (tous deux remis à Alfonso Cuarón) et, sans surprise, du meilleur long métrage de fiction dans une autre langue que l’anglais.

Dans ses remerciements, Alfonso Cuarón a salué le diffuseur en continu Netflix pour avoir permis à son film d’être vu par un si grand public à travers le monde.

Inspiré en partie de l’enfance de Cuarón et campé dans la ville de Mexico au début des années 70, Roma raconte la vie d’une famille de classe moyenne à travers le regard de Cleodegaria (Yalitza Aparicio), une domestique autochtone.

The Favourite, qui partait de son côté en tête des sélections avec 12, a remporté les prix du meilleur film britannique, de la meilleure actrice (Olivia Colman), de la meilleure actrice de soutien (Rachel Weisz), du meilleur scénario original, des meilleurs coiffures et maquillages, de la meilleure direction artistique et des meilleurs costumes. Ce film d’époque s’intéresse à la rivalité de deux cousines qui tentent d’obtenir les faveurs de la reine Anne d’Angleterre au début du XVIIIe siècle.

Freddie Mercury salué

Les acteurs Rami Malek (Bohemian Rhapsody) et Mahershala Ali (Green Book) ont remporté les prix du meilleur acteur principal et de la meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien.

En recevant son prix, Rami Malek a salué la mémoire du chanteur de Queen, Freddie Mercury, qu’il incarne dans le film. Il a aussi nommé plusieurs personnes, mais pas le réalisateur crédité, Bryan Singer, congédié quelques semaines avant la fin du tournage.

Rappelons que dans une récente entrevue, Malek a reconnu que le travail avec Singer sur le plateau n’avait pas été agréable. Soupçonné d’agressions sexuelles (survenues dans d’autres circonstances), Singer avait d’ailleurs été rayé de la liste des nommés comme meilleur réalisateur.

En ouverture de cérémonie, la comédienne Joanna Lumley, qui animait la soirée pour la deuxième année de suite, s’est gentiment moquée de la soirée des Oscars à venir en lançant : « Heureusement, les BAFTA ont quelqu’un à l’animation. »

La 91e soirée des Oscars, qui aura lieu le 24 février, n’aura pas d’animateur à la suite du retrait de Kevin Hart en raison de propos homophones exprimés par ce dernier il y a plusieurs années. Ce sera une première soirée des Oscars sans animateur depuis 30 ans.

Autres gagnants

La 72e édition du gala des BAFTA avait lieu au Royal Albert Hall de Londres, en présence du duc et de la duchesse de Cambridge, le prince William et Kate Middleton. Outre les gagnants ci-haut nommés, les autres trophées ont été répartis entre plusieurs titres.

Ainsi, le long métrage Vice d’Adam McKay, consacré à l’ancien vice-président américain Dick Cheney, repart avec le trophée du meilleur montage, alors que BLACKkKLANSMAN de Spike Lee remporte le prix du meilleur scénario adapté.

Le BAFTA de la meilleure musique originale est allé à A Star is Born de Bradley Cooper, tandis que celui du meilleur son a été remis à Bohemian Rhapsody.

Spider-Man : Into the Spider-Verse continue sa domination dans la catégorie du meilleur film d’animation, lui qui a déjà remporté ce prix dans plusieurs autres galas de la présente saison.

Enfin, le film d’action Black Panther de Ryan Coogler repart avec les honneurs pour les meilleurs effets visuels.

— Avec Variety, The Hollywood Reporter et Screen Daily

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.