Tournoi de Rome

Shapovalov a rendez-vous avec Nadal

Rome — Le Canadien Denis Shapovalov a défait le Néerlandais Robin Haase 7-6 (3), 6-7 (5) et 6-3 lors d’un match de deuxième tour du tournoi de Rome, hier, et il affrontera l’Espagnol Rafael Nadal en ronde des 16.

La sensation de 19 ans a eu besoin de 2 h 25 min pour venir à bout du vétéran de 31 ans.

Shapovalov vient de participer aux demi-finales du Masters de Madrid, la semaine dernière. Ses performances cette semaine lui permettront de devancer son compatriote Milos Raonic en tant que meilleur joueur canadien à l’échelle mondiale.

Pour sa part, Nadal a malmené le Bosnien Damir Dzumhur 6-1 et 6-0. L’Espagnol détient sept titres en carrière à Rome.

Denis Shapovalov l’a emporté sur Rafael Nadal lors de leur seul duel, devant une foule partisane à Montréal dans le cadre de la Coupe Rogers, l’été dernier. C’était toutefois sur surface dure.

Nadal présente un dossier de 15-1 sur terre battue cette saison, et de 404-36 en carrière. Son seul revers en 2018 sur la terre rouge est survenu lors des quarts de finale à Madrid la semaine dernière, contre l’Autrichien Dominic Thiem.

« C’était important de revenir fort après ma défaite à Madrid. C’est ce que j’ai fait [hier]. Je suis arrivé sur le court avec la bonne intensité », a notamment déclaré le prochain adversaire de Shapovalov.

Le jeune Ontarien affiche un dossier de 7-4 sur terre battue cette saison.

Fognini a gâté ses partisans

Dans d’autres matchs, Fabio Fognini a soulevé la foule présente au Foro Italico après avoir renversé Thiem, sixième tête de série, 6-4, 1-6 et 6-3.

L’Italien a trimé pour parvenir à ses fins. Après avoir raté un coup tôt en troisième manche, il a fracassé sa raquette en sautant dessus. Thiem, pendant ce temps, ne faisait guère mieux. Au dernier jeu, il a brisé sa raquette en la frappant contre le sol avant de la remettre à un spectateur dans la première rangée.

L’Autrichien a expédié un retour dans le filet pour mettre un terme à la rencontre, entraînant des cris de joie chez les spectateurs.

D’autre part, le Serbe Novak Djokovic, quadruple vainqueur à Rome, a aussi poursuivi sa route en défaisant le Géorgien Nikoloz Basilashvili 6-4 et 6-2. Djokovic affrontera au prochain tour l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas, qui est revenu de l'arrière pour vaincre l'Américain John Isner 6-7 (5), 7-6 (2) et 7-6 (5).

Le Japonais Kei Nishikori a éliminé le Bulgare Grigor Dimitrov, troisième tête de série,  6-7 (4), 7-5 et 6-4. Le champion en titre allemand Alexander Zverev a battu l’Italien Matteo Berrettini 7-5 et 6-2, tandis que l’Argentin Juan Martin del Potro l’a emporté 7-5 et 6-3 face au Grec Stefanos Tsitsipas.

Dans un match qui avait été interrompu par la pluie mardi soir, le Croate Marin Cilic, quatrième tête de série, a évincé l’Américain Ryan Harrison 6-7 (3), 6-1 et 7-6 (1).

Chez les femmes, Simona Halep a humilié la Japonaise Naomi Osaka 6-1 et 6-0. La Roumaine doit au moins atteindre les quarts de finale sur la terre battue italienne afin de conserver son premier rang au classement de la WTA. Si elle n’y parvient pas, alors la Danoise Caroline Wozniacki se hissera au sommet de l’échiquier mondial.

Il s’agissait d'un résultat très différent de leur duel de mars, alors qu’Halep avait arraché seulement trois jeux à Osaka en demi-finale du Masters d’Indian Wells – où la Japonaise avait remporté son premier titre en carrière.

Osaka a laissé filer quatre balles de bris et une chance de prendre les devants 2-0 en première manche, avant de perdre les 11 jeux suivants. L’an dernier à Rome, Halep s’était blessée à une cheville en finale avant de s’incliner devant l’Ukrainienne Elina Svitolina.

Wozniacki a vaincu la Belge Alison van Uytvanck 6-1 et 6-4, tandis que la Russe Maria Sharapova est revenue de l’arrière pour battre la Slovaque Dominika Cibulkova 3-6, 6-4 et 6-2.

— Avec l’Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.