PROMOTION

DES PRATIQUES ÉPROUVÉES

Le Collège Stanislas affiche la force tranquille d’une institution qui sait que ses pratiques donnent des résultats concrets année après année. En juin 2016, tous ses finissants au collégial ont obtenu leur baccalauréat français, tandis qu’en 4e secondaire, le taux de réussite aux épreuves du brevet français s’établissait à 98,3 %.

Ces résultats soulignent la qualité d’enseignement et d’encadrement de ce collège réputé qui applique les programmes et les méthodes pédagogiques du ministère français de l’Éducation nationale, mais adaptés au contexte québécois. Un élève peut y faire toutes ses études, de la maternelle 4 ans jusqu’à la fin du collégial en Terminale avant de se diriger vers l’université de son choix.

Progressivement

Pour réaliser le développement progressif des nouvelles technologies de l’information, le Collège embauchait, il y a trois ans, un directeur des TIC pour amorcer cet important virage. « Depuis, la réussite de nos élèves est toujours marquante, déterminante et quand on opère des changements, nous les faisons graduellement, indique Philippe Warin, proviseur/directeur général. Cette année, nous avons un changement notable en matière pédagogique sans modifier notre assise d’ouverture sur le monde et les langues. Nous avons recruté du personnel supplémentaire dont un spécialiste en moyens numériques d’enseignement pour former et accompagner nos enseignants dans l’utilisation pédagogique du numérique. »

Dans le même esprit, le Collège s’est doté de nouveaux laboratoires avec logiciels de modélisation et imprimantes 3D avec comme objectif la création et la fabrication concrète d’objets. Ces moyens numériques de production proposent l’apprentissage de la robotique et de la programmation dès le primaire et l’apprentissage de la réseautique à partir du secondaire. L’univers numérique se fait ainsi progressivement une place de choix à Stanislas.

L’option cinéma profite aussi du virage avec la mise à niveau de tout son équipement technique, notamment les caméras, les logiciels et les suites de montage. L’atelier « production vidéo et captation » propose aux élèves de réaliser, à la fin de l’année, une captation vidéo du gala devenu un incontournable au Collège Stanislas.

Un fort sentiment d'appartenance

Le gala de fin d’année, la 15e édition en 2017, constitue d’ailleurs le moment ultime de l’année où le sentiment d’appartenance s’exprime à son maximum avec différentes prestations artistiques. Les élèves y voient aussi leurs consœurs et confrères honorés pour leur effort soutenu, leur talent et leur mérite. Deux nouveaux prix ont été remis cette année, dont le prestigieux prix Harvard.

La rigueur de l’enseignement prodigué à Stanislas n’empêche pas l’établissement d’accueillir quelque 30 élèves athlètes et artistes. Le Collège fait preuve de souplesse pour ces élèves qui nécessitent des cheminements particuliers. Cette souplesse s’accomplit cependant sans compromis quant aux résultats scolaires.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.