Rick Moranis de retour !

Pour le meilleur ou pour le pire, Rick Moranis fera un grand retour au cinéma dans la suite de Chérie, j’ai réduit les enfants. Selon Deadline et The Hollywood Reporter, l’acteur canadien au physique unique (vu dans Ghostbusters et Spaceballs) reprendra son rôle de Wayne Szalinski, un papa qui a une passion pour les inventions. Le réalisateur du film d’origine, Joe Johnston, reprendra aussi du service derrière la caméra. Sorti en 1989, le film Chérie, j’ai réduit les enfants a marqué toute une génération d’enfants et d’adolescents.

— Émilie Côté, La Presse

Natalie Portman répond à Rose McGowan

La comédienne Natalie Portman a longuement répondu hier aux remarques acerbes de sa consœur Rose McGowan à propos de la cape qu’elle portait le soir des Oscars et sur laquelle étaient brodés les noms de femmes cinéastes boudées pour le prix de la meilleure réalisation (les finalistes étaient tous masculins). Rose McGowan, qui est à l’origine de l’affaire Weinstein, a indiqué que ce geste n’était nullement un acte de courage. Elle a de plus indiqué que l’interprète oscarisée pour Black Swan avait elle-même très peu travaillé avec des réalisatrices. Dans sa réponse, mesurée, Portman a reconnu qu’il ne fallait pas la qualifier de courageuse. « Courageuses sont celles qui, sous une pression énorme, ont témoigné au procès de Harvey Weinstein », a-t-elle écrit. Elle a aussi reconnu avoir peu travaillé avec des réalisatrices, mais a ajouté que les dernières années avaient vu naître « de nombreuses occasions pour les femmes de tourner des films » et qu’elle allait essayer encore et encore de participer à leurs projets. — André Duchesne, La Presse

The Hunt sortira finalement le 13 mars

The Hunt, un film mettant en scène des « élites » traquant pour le plaisir des « Américains ordinaires », dont la sortie avait été annulée l’an dernier après une vive polémique, sera finalement dans les salles nord-américaines le 13 mars. Le film devait initialement sortir en septembre dernier, mais avait scandalisé une partie des républicains, dont le président Donald Trump lui-même, et les studios Universal avaient fini par renoncer à le diffuser à la date prévue. « Le Hollywood gauchiste est raciste au plus haut point, et avec une grande colère et de la haine ! », avait tweeté à l’époque le président américain. Satire violente de la profonde fracture entre les différentes classes sociales américaines, avec en vedette Hilary Swank et Betty Gilpin, The Hunt montre des élites richissimes chassant et abattant des pauvres issus d’États ruraux, bastions traditionnels du Parti républicain.

— Agence France-Presse

Colin Kaepernick écrit son histoire

Colin Kaepernick, l’homme qui a lancé un débat national aux États-Unis en 2016 en s’agenouillant durant l’hymne national des matchs de la NFL, a l’intention de publier ses mémoires. Car il veut raconter sa version de l’histoire l’ayant mené à faire ces protestations. « C’est le fruit d’un cheminement, d’une évolution personnelle face à l’oppression. Je veux raconter ce qui m’a mené à protester contre le racisme systémique, dans l’espoir que ça pourra inspirer d’autres personnes à passer à l’action », a-t-il déclaré en dévoilant son projet de livre, rapporte le site TMZ. L’ouvrage sera publié « au cours de l’année » par sa propre maison d’édition « Kaepernick Publishing », et en version audio chez Audible, une filiale d’Amazon. À titre d’éditeur, l’ancien quart des 49ers de San Francisco veut favoriser l’expression « des voix minoritaires de la diversité ».

— Luc Boulanger, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.