6 conseils pour rouler à vélo en toute sécurité

Le vélo est une activité amusante et saine. C’est aussi un moyen peu coûteux de se déplacer, et c’est bon pour l’environnement. Avant d’enfourcher votre vélo, suivez toutefois ces six recommandations pour pédaler de façon sécuritaire.

1. Vérifiez l’état de votre vélo

Avant de monter sur votre vélo, assurez-vous qu’il est en bon ordre, car cela contribue à garantir votre sécurité. Il est entre autres conseillé de vérifier que la pression d’air de vos pneus corresponde à celle recommandée. Si ce n’est pas le cas, gonflez-les avant de partir. Des pneus mous augmentent en effet les risques de crevaison et de bris de roues. Assurez-vous aussi d’avoir des freins en bon état — qu’il n’y a pas de câbles rouillés ou de fils cassés, par exemple. Ceux-ci doivent être assez puissants pour bloquer rapidement votre roue arrière. Pensez aussi à vérifier l’état de la chaîne. Celle-ci ne doit pas être trop étirée ou encore avoir des dents usées, et elle doit être suffisamment huilée.

2. Respectez le Code de la sécurité routière

À vélo comme en auto, il est important de respecter les règles du Code de la sécurité routière. Selon ce dernier, le cycliste doit, entre autres, respecter les panneaux et les feux de circulation en tout temps, même lors d’un virage à droite au feu rouge. Il doit également signaler son intention de virer et rouler aussi près que possible du côté droit de la chaussée. Sachez qu’en cas d’infraction au Code de la sécurité routière, des amendes sont prévues. Cela dit, sachez que des changements ont récemment été apportés au Code de la sécurité routière. Il est donc important d’en prendre connaissance.

3. Soyez visible

Le soir, à l’ombre des arbres, quand il y a de la brume, etc., vous pouvez être assez difficile à voir sur les routes à vélo. Assurez-vous donc d’être bien vu par les automobilistes et les camionneurs. Cela est d’autant plus important que près du tiers des accidents mortels touchant les cyclistes surviennent après la tombée du jour. Par conséquent, il est recommandé de porter des vêtements voyants ou, encore mieux, munis de bandes réfléchissantes, et d’équiper votre vélo d’accessoires de visibilité (bandes réfléchissantes sur le cadre du vélo, pneus réfléchissants, lumière de vélo, etc.). Cela dit, sachez que les réflecteurs avant et arrière sont obligatoires sur les vélos, selon le Code de la sécurité routière.

4. Portez un casque de vélo

Même s’il n’est pas obligatoire, le casque de vélo s’avère le meilleur équipement de sécurité pour le cycliste. Les chutes à vélo peuvent causer de graves blessures à la tête. Elles peuvent même entraîner la mort. Pour éviter le pire, portez toujours un casque — bien ajusté et attaché ! — lorsque vous circulez à vélo, et ce, même pour de courtes distances. En cas de chute, votre casque absorbera les chocs et répartira l’impact sur une plus grande surface. Cela dit, sachez que, si vous faites du vélo électrique, le Code de la sécurité routière vous oblige à porter un casque de vélo.

5. Restez attentif

Quand vous circulez à vélo, il est important de rester attentif en tout temps. Des collisions entre cyclistes et automobilistes peuvent notamment se produire là où les trottoirs, les entrées de maison et les espaces de stationnement croissent la chaussée. Soyez donc particulièrement attentifs aux conducteurs qui sortent de leur entrée ou d’un stationnement. Ils pourraient ne pas vous voir venir. Faites également attention aux voitures stationnées le long des rues, car un conducteur pourrait ouvrir une portière et vous pourriez être victime d’emportiérage. Or, les conséquences de l’emportiérage peuvent être très graves, voire mortelles.

6. Utilisez le système SmartHalo

Conçu pour les vélos, SmartHalo est un dispositif connecté qui permet de se concentrer sur ce qui est important : le plaisir du vélo. Et sans sécurité, pas de plaisir ! «  SmartHalo rend la pratique du vélo plus sécuritaire en ville  », assure Sébastien Faubeau, directeur marketing chez SmartHalo. De la taille d’une sonnette, cette technologie québécoise qui se fixe au guidon d’un vélo fait office, entre autres, de GPS, de lumière et d’alarme. Connecté à un iPhone ou à un téléphone Android, le SmartHalo vous guide dans vos déplacements grâce à une interface minimaliste, ce qui vous permet de rester concentré sur l’essentiel : la route ! Il comprend aussi une lumière qui s’allume automatiquement quand il commence à faire sombre, ainsi qu’un système d’affichage de notifications indiquant que vous recevez un appel ou un texto.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.