photoreportage Japon

La lutte sumo décontractée

Un peu plus d’une centaine de lutteurs de sumo ont participé hier au festival du printemps Honozumo.

Le festival est présenté chaque année sur le site du sanctuaire Yasukuni, à Tokyo.

Selon les estimations, 6000 amateurs locaux et touristes étrangers étaient présents pour l’occasion.

Le Honozumo est l’un des rares tournois de lutte sumo ouverts au public.

La journée de compétition amicale a débuté avec des combats amateurs pour faire progressivement place aux belligérants experts.

D’ailleurs, les principales vedettes bavardaient et plaisantaient dans une ambiance décontractée à quelques mètres du public.

Certains des lutteurs ont marché à travers le parc du sanctuaire, accompagnés d’amis et de membres de leur famille, montrant une image unique de ces figures respectées du sport.

De nombreux fans en ont profité pour demander des photographies et des autographes à leurs concurrents favoris et les plus téméraires ont réussi à mettre leurs bébés dans les bras des combattants pour immortaliser ce moment.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.