HOCKEY

Condon ne s’en fait pas

L’arrivée de Montoya s’annonce toutefois problématique pour Mike Condon, qui a amorcé la dernière saison comme adjoint de Price et qui est devenu numéro 1 en novembre. « Je m’attendais à ce qu’ils embauchent un autre gardien. On a besoin de profondeur, surtout après ce qui s’est passé l’an dernier avec Carey. La plupart des organisations ont trois gardiens du calibre de la LNH. » Condon a assuré ne pas s’en faire avec les conséquences possibles de ce ménage à trois. « C’est ma quatrième année chez les professionnels et la principale chose que j’ai apprise, c’est que je ne peux pas tout contrôler. »

— Guillaume Lefrançois, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.