Cancer du sein

Des maillots pour (enfin) se sentir bien

Certaines boutiques offrent un grand choix de vêtements coquets destinés aux femmes ayant subi une mastectomie. Elles proposent entre autres des collections de maillots de bain adaptés pour que ces clientes se sentent de nouveau bien dans leur peau.

Ces deux dernières années, Marie-France Bélisle a subi une double mastectomie, puis six opérations de reconstruction infructueuses. Depuis septembre, elle a des prothèses externes. « Je suis allée à la clinique du sein où on m’a donné deux noms de boutiques. J’ai pris rendez-vous chez Studio Équilibra et l’expérience a été merveilleuse ; malgré la situation, je me suis sentie tellement bien ! Chez moi, c’est une histoire de famille ; mes deux sœurs ont aussi eu un cancer et l’une d’entre elles a eu un sein enlevé. Elle habite plus dans le Nord et elle allait dans une clinique [pour trouver des vêtements]. Quand je l’ai accompagnée chez Studio Équilibra, elle en pleurait de joie parce qu’elle avait beaucoup de choix », se souvient Mme Bélisle.

Elle déplore qu’il y ait peu de boutiques de ce genre et que la sélection de vêtements adaptés soit très limitée en clinique. 

« Dans le processus médical, on se bat pour sa santé, on t’a enlevé le sein, on t’a soignée, mais après, tu dois t’arranger pour trouver quoi porter. »

— Marie-France Bélisle

Située à Laval, la boutique Studio Équilibra a été créée par Julie Faucher il y a plus de 11 ans. À la suite d’un premier diagnostic de cancer du sein, elle s’est impliquée bénévolement pour la cause. « Mon entreprise a été la prolongation de cette démarche-là. Ça m’aide aussi à bien comprendre les clientes, car chacune vit le diagnostic à sa façon », note-t-elle.

Des maillots adaptés

Les maillots post-mastectomie comprennent une doublure discrète au niveau de la poitrine dans laquelle on insère une prothèse de baignade. Ils sont aussi assez couvrants pour cacher le galbe ou l’absence de galbe. Ainsi, quand la femme se penche, on ne remarque rien. Si ces maillots collent bien à la peau au niveau de la poitrine, ils sont conçus pour ne pas serrer sous les bras afin d’éviter les risques de lymphœdème (enflure).

« Le type de maillot choisi dépend de l’opération. Certains ont une encolure plus haute, d’autres, une encolure en V ou en U. Il y a des opérations qui créent un trou d’un côté, on choisit alors un modèle avec une encolure plus haute. C’est aussi le cas pour cacher une cicatrice ou des brûlures liées aux traitements de radiothérapie », explique Geneviève Patry, fondatrice de Seinplement Moi, une boutique qui offre des vêtements spécialisés pour les femmes ayant subi une opération mammaire. Le magasin est aussi situé à Laval.

Mme Patry a commencé dans le domaine en proposant ses services à domicile. Elle a ensuite ouvert une boutique en ligne, offrant ainsi une option intéressante pour les personnes qui vivent dans des régions éloignées. 

« C’est beaucoup mieux d’ajuster directement, mais si ce n’est pas possible, ou pour celles qui connaissent bien leurs besoins, on peut passer par internet. Quand je reçois une commande d’une région lointaine, j’appelle la cliente et je lui pose des questions pour valider le choix. »

— Geneviève Patry, fondatrice de Seinplement Moi

Geneviève Patry et Julie Faucher expliquent qu’une fois les particularités de l’opération définies, il faut questionner la cliente afin de connaître le style qu’elle aimait avant pour s’en rapprocher le plus possible. « On a des bikinis, des tankinis [camisole et culotte], des une-pièce mode et sport, des modèles à jupette et des maillots-robes », indique Julie Faucher.

À Québec, Myriam Cloutier, autrefois infirmière en oncologie dans le secteur du cancer du sein, a repris les rênes de l’entreprise Juste pour vous, une boutique spécialisée dans les vêtements post-mastectomie. « Les informations restent quand même minimes et les personnes qui m’appellent ne savent pas trop à quoi s’attendre ; je suis là pour leur expliquer les étapes par lesquelles elles vont passer. J’ai ma clinique d’ajustement chez moi et je donne aussi des rendez-vous à domicile. » Récemment opérée, Jacqueline Asselin apprécie le service de Myriam Cloutier. « Elle est chaleureuse et on n’est pas gênée avec elle », témoigne-t-elle.

Un accompagnement de A à Z

Ces spécialistes offrent un service personnalisé et rencontrent les clientes sur rendez-vous pendant environ une heure. Elles les aident à choisir les prothèses, les maillots et à faire les démarches pour les assurances et les impôts puisqu’il s’agit de vêtements adaptés (sans taxes).

« J’étais découragée parce qu’on m’avait fourni une prothèse qui ne me convenait pas et je pensais à la chirurgie esthétique. Ma rencontre avec Geneviève Patry a tout changé. Les costumes de bain adaptés, c’est formidable. Ce qui est important, c’est que le maillot ne bouge pas, que la prothèse ne bouge pas et qu’il soit confortable », dit Chantal Corbin.

Les femmes interviewées sont d’ailleurs unanimes : les spécialistes qui tiennent ces boutiques offrent bien plus que des vêtements. « Elles prennent soin de toi, tu te sens bien quand tu vas là. C’est pas juste une boutique, c’est bon pour le moral », souligne Marie-France Bélisle, à propos de Studio Équilibra.

Le service d’information sur le cancer de la Société canadienne du cancer aide à trouver des boutiques spécialisées à partir d’un code postal. Il suffit d’appeler au 1 888 939-3333 ou d’aller sur le site cancer.ca, onglet Soutien et services, puis Répertoire des services à la communauté.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.