Hockey

30,5 millions

Les Red Wings de Detroit ont conclu une entente avec Dylan Larkin, un contrat de 30,5 millions et de cinq ans. Larkin, 22 ans, était joueur autonome avec compensation. Il a mené l’équipe avec un sommet personnel de 63 points la saison dernière. — Associated Press

Basketball

Duke affrontera McGill à Laval

Les amateurs de basket québécois auront la chance de découvrir l'un des plus beaux espoirs du basket canadien, R. J. Barrett. Dans le cadre de sa tournée canadienne, les Blue Devils de l’Université Duke, en Caroline du Nord, viendront jouer contre l’Université McGill le 19 août à la Place Bell, à Laval. « Ce sera avant tout un exercice de consolidation d’équipe. On va apprendre à se connaître », a expliqué le coach Krzyzewski, surnommé Coach K. L’entraîneur des Blue Devils aura ainsi l’occasion de faire jouer R. J. Barrett, nouvellement acquis. Selon le jeune talent, le match contre McGill ne sera pas une simple partie de plaisir. « Ce sera assurément un défi puisque nos joueurs ne se connaissent pas vraiment encore. »

— Amin Guidara, La Presse

Cyclisme

Jan Ullrich arrêté après l’agression prétendue d’une escorte

L’ancien champion du Tour de France Jan Ullrich a été arrêté et placé en garde à vue à la suite de l’agression prétendue d’une escorte dans un hôtel de Francfort, en Allemagne. La porte-parole de la police, Carina Lerch, a déclaré que le cycliste allemand à la retraite a été arrêté à l’hôtel à la suite d’un appel fait à la police. Elle a précisé qu’Ullrich était sous l’influence de la drogue et de l’alcool et pourrait être accusé de « voies de fait ou de tentative de meurtre ». « Il semble que M. Ullrich et une escorte aient eu une dispute et qu’il l’a agressée, a déclaré Lerch. Elle a alerté le personnel de l’hôtel et ils ont appelé la police. M. Ullrich est toujours en détention. » Un communiqué de la police a révélé que la femme a dû recevoir des soins médicaux. 

— Associated Press

Championnats pan-pacifiques de paranatation

Aurélie Rivard encore au sommet

Aurélie Rivard a atteint le sommet du podium pour une deuxième journée de suite aux Championnats pan-pacifiques de paranatation 2018 à Cairns, en Australie, en triomphant au 100 m style libre S10 féminin. Vingt-quatre heures après avoir défendu avec succès son titre des championnats au 400 m, Rivard a fait de même sur la plus courte distance grâce à un départ fulgurant. L’athlète de 22 ans a parcouru les 25 premiers mètres en 28,93 s, en route vers un chrono final de 59,45 s, ce qui lui a valu une victoire par 0,34 s sur la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe. « C’est mon meilleur temps depuis les Jeux de Rio, donc c’est vraiment bon », a dit Rivard, qui a établi le record du monde de la catégorie S10 en 2015 grâce à un temps de 59,17 s, avant de remporter l’or aux Jeux paralympiques l’année suivante avec un chrono de 59,31 s.

— La Presse canadienne

Tour de l’Utah

Michael Woods conserve son quatrième rang 

Le cycliste canadien Michael Woods (EF-Drapac présenté par Cannondale) a conservé son quatrième rang au classement général du Tour de l’Utah au terme de la quatrième étape, à laquelle il a fini 12e. Il a parcouru la course du jour, autour de Salt Lake City, en 2 h 35 min 4 s, tout comme l’a fait le gagnant, le Belge Jasper Philipsen (Hagens Berman-Axeon). Pier-André Côté a obtenu le deuxième meilleur résultat québécois du jour, en finissant en 15e place. Par ailleurs, le favori local Michał Kwiatkowski (Sky) a fini au sommet du classement général du Tour de Pologne hier. Il a devancé de 15 s le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) et de 20 s le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), coéquipier d’Antoine Duchesne (+ 32 min 45 s), qui a pour sa part grimpé au 78e échelon.

— Sportcom

Championnats pan-pacifiques de natation

De l’or pour Masse et du bronze pour Ruck

Kylie Masse a donné au Canada sa deuxième médaille d’or en deux jours en remportant la finale du 100 m dos aux Championnats pan-pacifiques à Tokyo. La nageuse de 22 ans a remporté la course en 58,61 s. Masse avait réussi le temps le plus rapide du matin, abaissant le record des « pan-pacs » en 58,29 s. Elle détient maintenant les records des pan-pacs, des Jeux du Commonwealth et des Championnats du monde. Taylor Ruck a quant à elle amené son total de médaille à trois en remportant le bronze au 100 m. Son nouveau meilleur temps personnel de 52,72 s est le deuxième temps le plus rapide par une Canadienne, à seulement 0,02 s du temps qui a permis à Penny Oleksiak de remporter l’or olympique. Ruck, Kayla Sanchez, Rebecca Smith et Mackenzie Padington ont également remporté le bronze au relais 4 x 200.

— La Presse canadienne

Patinage de vitesse Canada

Geert Kuiper se joint au programme longue piste 

Geert Kuiper, entraîneur néerlandais de patinage de vitesse longue piste renommé, se joint au programme canadien en tant que conseiller technique des entraîneurs. Kuiper travaillera sous la supervision de la directrice de la haute performance en longue piste Cara Thibault et en compagnie des autres entraîneurs de l’équipe nationale et de l’équipe intégrée de soutien. Il aura un rôle de leadership et de conseiller sur les plans de l’entraînement, du suivi et de l’évaluation des athlètes et des plans d’entraînement. Kuiper a mené ses athlètes à six médailles d’or olympiques – Gerard van Velde au 1000 m en 2002 ; Sven Kramer au 5000 m en 2010 et en 2014 ; Ireen Wüst au 1500 m en 2010, et au 1500 m et au 3000 m en 2014.

— La Presse canadienne

L'Impact

Grand défi à Salt Lake City

Avec l’incertitude du mercato derrière eux, les joueurs de l’Impact connaissent maintenant leur position dans l’échiquier au début de la dernière ligne droite de la saison en MLS.

La formation montréalaise a encore 10 matchs à jouer cette saison et demeure tout juste au-dessus de la ligne rouge au classement de l’Association de l'Est, à égalité avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et deux points devant l’Union de Philadelphie. L’Impact (9-13-2) tentera de consolider sa position ce soir, quand il rendra visite au Real Salt Lake (10-9-4).

« Chaque match compte, a rappelé l’arrière latéral de l’Impact Jukka Raitala, plus tôt cette semaine. Ce mois-ci est mieux puisque nous jouons seulement une fois par semaine – même si le mois de juillet n’a pas été si mauvais. Nous devons continuer à gagner pour atteindre notre objectif qui est de participer aux éliminatoires.

« Nous devons y aller un match à la fois. Ce sera différent à Salt Lake, mais nous sommes optimistes. Ç’a moins bien été la semaine dernière, mais nous sommes positifs et continuons à travailler fort. »

Malgré les meilleures intentions, le défi sera important pour l’Impact dans l’Utah. La troupe de Rémi Garde présente une fiche à l’étranger de 2-9-1 cette saison et seulement quatre formations de la MLS ont amassé moins de points sur les pelouses adverses que le Bleu-blanc-noir. À l’autre bout du spectre, le Real Salt Lake affiche un dossier à domicile de 9-1-2.

Contrôler le jeu

Le mot d’ordre sera clair dans le camp montréalais : il faudra éviter de laisser l’adversaire jouer à sa guise et tenter de contrôler le jeu.

« Nous essayons de jouer de la même manière à l’extérieur qu’à la maison, a indiqué le milieu de terrain Samuel Piette. C’est certain que c’est plus difficile avec moins de possession, mais il faut garder le même bloc défensif. Samedi dernier [dans un verdict nul de 1-1 contre le D.C. United], Rémi l’a dit, nous étions trop bas et nous sommes devenus des spectateurs. Nous voulons être plus actifs défensivement et nous pouvons aussi bien faire en contre-attaque qu’en possession.

« Je pense que nous pouvons aller chercher un bon résultat à Salt Lake. Nous avons perdu des points samedi dernier et nous voulons les récupérer cette semaine. Ce sera difficile. Il y a l’altitude et Salt Lake connaît de bons moments, mais il faut y aller pour trois points. Nous ne pouvons pas nous contenter d’un match nul présentement. »

Le Real Salt Lake connaît une séquence de 3-1-2 à ses six dernières sorties, ce qui lui a permis de grimper au sixième rang dans l’Ouest. De son côté, l’Impact a accordé sept buts à ses quatre dernières sorties (0-2-2), dont un revers en Championnat canadien.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.