Mouvement olympique

2,5

La richissime famille Asper a remis 2,5 millions de dollars à la Fondation olympique canadienne dans le cadre de la campagne « 5 à 8 », destinée à encourager les athlètes qui « se trouvent de cinq à huit ans du podium ». Il s’agit du plus important don pour le sport olympique dans l’histoire du pays.

La Presse

Football

Les Eagles évitent une troisième défaite d’affilée

Carson Wentz a lancé trois passes de touché et les Eagles de Philadelphie ont profité du travail de leur défense et des unités spéciales pour battre les Giants de New York 34-13, hier soir, s’évitant une troisième défaite d’affilée pour la première fois depuis la saison 2016. Wentz a repéré Alshon Jeffrey à deux reprises dans la zone des buts, en plus de compléter une passe payante à Zach Ertz pour aider les Eagles (3-3) à se forger une avance de 31-6. Corey Clement a inscrit un majeur après une course d’une verge, et Jake Elliott a ajouté des bottés de placement de 33 et de 30 verges pour les champions en titre du Super Bowl. La recrue des Giants Shaquon Barkley a inscrit un touché après une course de 50 verges et a parcouru une distance totale de 130 verges avec le ballon. L’unité offensive des Giants a été huée à quelques reprises. Aldrick Rosas a inscrit deux touchés de 33 et 21 verges.

— La Presse canadienne

Hockey

Les Canucks retireront le chandail des jumeaux Sedin

Daniel et Henrik Sedin verront bientôt leur chandail élevé dans les hauteurs du Rogers Arena. Les Canucks de Vancouver ont annoncé que le numéro des jumeaux suédois serait retiré lors d’une célébration qui durera tout un week-end, la saison prochaine. La date de cet événement n’a toutefois pas été dévoilée. Henrik Sedin, qui évoluait au centre, a porté le numéro 33 chez les Canucks. Il a récolté 240 buts et 830 aides pour 1070 points en 1330 matchs dans la LNH. Il détient le record d’équipe au chapitre des points. Daniel Sedin, l’ailier gauche de son frère, a porté le numéro 22 et il est le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe. Il a touché la cible 393 fois et obtenu 648 assistances pour un total de 1041 points en 1306 parties dans le circuit Bettman.

— La Presse canadienne

Arts martiaux mixtes

Nurmagomedov et McGregor suspendus 10 jours

La commission athlétique du Nevada a suspendu les combattants de l’UFC Khabib Nurmagomedov et Conor McGregor pour la mêlée générale qui a éclaté à l’intérieur et à l’extérieur de l’octogone après leur duel du week-end dernier à Las Vegas. Le directeur exécutif de l’organisation, Bob Bennett, a déclaré qu’une lettre avait été envoyée à chacun des combattants afin de les informer qu’ils seront suspendus pour une durée de 10 jours, à compter du 15 octobre. Après que McGregor eut abdiqué au quatrième round du gala UFC 229 samedi, Nurmagomedov a émis des commentaires envers un des combattants de l’équipe de McGregor. Des membres de l’entourage de Nurmagomedov ont alors grimpé dans l’octogone et attaqué McGregor. — Associated Press

Ski alpin

Une dernière saison pour Lindsey Vonn

Lindsey Vonn a affirmé hier que la saison 2018-2019 de la Coupe du monde de ski alpin serait sa dernière, qu’elle batte ou non le record de victoires du Suédois Ingemar Stenmark (86). « Si je l’obtiens, ce serait un rêve devenu réalité. Sinon, je pense que j’ai eu une carrière incroyablement réussie quoi qu’il arrive. Je suis toujours la skieuse la plus titrée de l’histoire », a expliqué l’Américaine, qui en est à 82 succès en Coupe du monde, dans une entrevue à NBC Sports. Vonn, gagnante de quatre gros Globes de cristal et triple médaillée olympique, fêtera ses 34 printemps dans une semaine. Aux derniers Jeux olympiques d’hiver, à PyeongChang, elle avait dit qu’elle « ne partirait pas » avant d’avoir battu le record de Stenmark « quelle que soit la souffrance que cela demanderait ». Mais la championne n’a pas été épargnée par les blessures et a estimé qu’elle devrait tenir compte aussi de l’après-ski. 

— Agence France-Presse

Hockey

La suspension d'Austin Watson réduite à 18 matchs

La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la LNH ont annoncé hier que la suspension de 27 matchs décernée à l’attaquant des Predators de Nashville Austin Watson avait été réduite à 18 matchs. La LNH avait annoncé en septembre que Watson devait purger une suspension de 27 rencontres sans solde après avoir été accusé de violence conjugale. L’arbitre Shyam Das a finalement réduit la suspension de neuf matchs après révision de la cause. En juin dernier, la police de Franklin avait arrêté le joueur des Predators, l’accusant d’avoir agressé sa conjointe à la suite d’une dispute dans une station-service. Watson avait fini par admettre qu’il l’avait effectivement bousculée. La LNH n’a pas de politique automatique pour les incidents du genre et a choisi de juger cet incident de façon individuelle.

— La Presse canadienne

Hockey féminin 

Poulin et Daoust mèneront la charge à la Coupe des quatre nations

Hockey Canada a dévoilé hier les noms des 23 joueuses, dont deux Québécoises, qui tenteront de procurer au Canada sa première médaille d’or en quatre ans à la Coupe des quatre nations, qui se déroulera du 6 au 10 novembre à Saskatoon. Quatorze joueuses ont contribué à la conquête de la médaille d’argent d’Équipe Canada aux Jeux olympiques de PyeongChang l’hiver dernier, dont Mélodie Daoust et Marie-Philip Poulin. L’ancien entraîneur adjoint du Canadien Perry Pearn sera à la tête de la formation canadienne. Il sera épaulé notamment par Caroline Ouellette, quadruple médaillée d’or olympique qui a annoncé sa retraite de la compétition en tant que joueuse en septembre.

— La Presse canadienne

Tennis

Les vedettes fusillent la nouvelle Coupe Davis

À peine en gestation et déjà boudée. Après Alexander Zverev, voilà que Novak Djokovic et surtout Roger Federer ont fusillé la Coupe Davis nouveau genre qui doit voir le jour la saison prochaine. On lui reproche notamment sa place dans le calendrier et son format inadapté.

Il y a des naissances douloureuses. Celle de la future Coupe Davis, dont les droits ont été rachetés cet été par le groupe d’investissement Kosmos, l’est incontestablement.

Déjà, au moment du vote en août par la Fédération internationale de tennis de la cession des droits de cette compétition centenaire, une partie des joueurs s’était élevée contre cette réforme. Plus de matchs à domicile sur trois jours rythmant l’année tennistique, mais 18 nations, sur une seule semaine à Madrid, en plein mois de novembre, et ce, dès 2019. Une formule sans grand rapport avec l’ancienne.

L’un des arguments des concepteurs de cette mini-révolution s’était surtout concentré sur un constat : il fallait dépoussiérer cette compétition, boudée depuis des années par les vedettes du circuit. Un format court, de l’argent en jeu et peut-être aussi des points ATP à la clé : un cocktail censé allécher les joueurs.

Mais voilà que les vedettes annoncent qu’elles bouderont aussi la nouveau-née. Le jeune Alexander Zverev, 5e mondial, n’y est pas allé par quatre chemins.

« En novembre, je ne veux plus jamais jouer au tennis, s’est-il justifié. Organiser un tournoi de 10 jours à la fin du mois de novembre, c’est dingue. À la fin de l’année, nous sommes tous épuisés. Je pense que tous les autres joueurs de haut niveau vous diront la même chose. »

« La date est mauvaise »

Un son de cloche qui n’a pas tardé à trouver de la résonance. Et pas chez n’importe qui. Novak Djokovic, 3e du classement ATP, pas très loin de pouvoir remonter sur le trône mondial, a lui aussi fait part de ses doutes.

« J’ai le sentiment que la date de la Coupe Davis est vraiment mauvaise, notamment pour les meilleurs joueurs », a-t-il lancé. 

Le Serbe s’est même permis de dire qu’il donnerait la priorité à la compétition par équipe concurrente à la Coupe Davis, la vieille et totalement désuète Coupe du monde par équipe, que l’ATP a décidé de relancer dès janvier 2020.

Mais surtout, Roger Federer a assené, dans la foulée, un coup qui va sans doute faire très mal.

Quand on lui a demandé s’il irait à Madrid, son « non, j’en doute fortement » a dû être ressenti de manière très aiguë au sein du groupe Kosmos.

« Nous verrons ce qui se passera. Je ne pense pas qu’elle ait été dessinée pour moi de toute façon. Elle l’a été pour la prochaine génération de joueurs », a ajouté le Maître.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.