5 bonnes raisons de découvrir l’Île

Vous rêvez de sable fin et de décors dignes d’une carte postale sans avoir à traverser la frontière ? Direction Île-du-Prince-Édouard pour une escapade en voiture des plus bucoliques. Secret bien gardé des Maritimes, ce petit coin de pays offre un dépaysement garanti aux voyageurs en quête d’émerveillement et de sérénité. Voici cinq bonnes raisons de s’y rendre cet été.

Paysages

Avec ses routes panoramiques, ses paysages découpés de falaises rouges, ses phares pittoresques érigés sur le littoral, ses collines vertes à perte de vue et ses nombreux parcs provinciaux et Parc national entourés de dunes, l’Île est un réel plaisir pour les yeux. Avec tant de beauté naturelle à l’horizon, on ne peut faire autrement que de ralentir la cadence et d’apprécier le doux rythme des Maritimes.

Plages

Tantôt blanc, tantôt rouge, tantôt chantant, le sable de l’Île-du-Prince-Édouard s’étend sur des kilomètres et des kilomètres. Au Parc provincial de Basin Head, il suffit de marcher pieds nus sur la rive pour faire chanter le sable. Sur le littoral du sud, on peut admirer les impressionnantes plages de sable rouge qui font la fierté des Prince-Édouardiens. Un peu partout dans la province, on peut camper au son des vagues et profiter des innombrables activités offertes sur le golfe du Saint-Laurent, comme le kayak de mer, le surf à pagaie et la chasse aux palourdes.

Délices locaux

Les épicuriens de ce monde sont bien servis ici, car l’Île offre de nombreux circuits culinaires axés sur les produits du terroir et de la mer. Le paradis de la gastronomie acadienne regorge de restaurants réputés, de vineries au milieu des collines, de bars à dégustation et de microbrasseries artisanales. Tandis que le homard et les huîtres valent le détour à eux seuls, les pommes de terre et les spécialités bovines de la région sont aussi des incontournables.

Villages pittoresques

Rien de tel que les charmants villages nichés au milieu des collines vertes pour décrocher pleinement de la vie urbaine. Arrivé sur place, on éteint son cellulaire et on s’imprègne de la beauté des paysages et de l’architecture, ponctués d’églises blanches, de ports de pêche authentiques et de demeures victoriennes. Si on souhaite se retrouver au cœur de l’action le temps d’une journée ou deux, on se rend à Charlottetown où culture, histoire et gastronomie se côtoient à merveille.

Plein air

Bien qu’elle soit la plus petite province du pays, l’Île-du-Prince-Édouard offre un immense choix d’activités en plein air pour les voyageurs friands d’aventure et de nature. Avec ses circuits côtiers d’une beauté à couper le souffle, ses magnifiques parcours à vélo sur fond de paysages vallonnés et ses sentiers de randonnée, impossible de s’y ennuyer. Pour parcourir l’Île d’un bout à l’autre, une excursion s’impose sur le sentier de la Confédération.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.