Flashes

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

Jean-Marc Vallée nommé aux DGA Awards

Pour la deuxième année de suite, le réalisateur québécois Jean-Marc Vallée est finaliste dans une catégorie du gala Directors Guild of America (DGA) Awards, cette fois pour son travail dans la série Sharp Objects.

M. Vallée et sa série sont inscrits dans la catégorie TV Movies or Limited Series. Les autres nommés dans cette catégorie sont Cary Joji Fukunaga pour Maniac, David Leveaux et Alex Rudzinski pour Jesus Christ Superstar, Barry Levinson pour Paterno et Ben Stiller pour Escape at Dannemora.

L’an dernier, Jean-Marc Vallée avait remporté le prix de meilleur réalisateur aux DGA Awards pour son travail sur la série Big Little Lies, cette fois dans la catégorie Movies for Television and Miniseries.

Sharp Objects raconte l’histoire de Camille Preaker (Amy Adams), journaliste spécialiste dans les histoires criminelles qui est amenée un jour à retourner dans sa petite ville natale afin d’enquêter sur de mystérieux événements. Dimanche soir, aux Golden Globes, cette série a remporté un trophée, soit celui de la meilleure interprétation féminine de soutien, remis à Patricia Clarkson.

Dans son reportage publié hier sur les nommés, le magazine en ligne Indiewire remarque que cinq acteurs passés derrière la caméra sont en lice cette année. Ainsi, Jason Bateman (Ozark), Bill Hader (Barry), Sacha Baron Cohen (Who Is America ?) et Ben Stiller (Escape at Dannemora) sont nommés pour la première fois. De son côté, Donald Glover (Atlanta) obtient sa deuxième nomination à titre de réalisateur.

C’est par ailleurs aujourd’hui que seront connus les finalistes dans la catégorie des longs métrages. 

Le gala des DGA Awards aura lieu le 2 février.

Kevin Spacey plaide non coupable

L’acteur Kevin Spacey a été formellement accusé d’attentat à la pudeur et de voies de fait, hier, devant un tribunal du Massachusetts. Il aurait fait des attouchements non désirés à un garçon de 18 ans, en 2016. Ses avocats ont plaidé non coupable en son nom. D’ici à la prochaine audience prévue début mars, Spacey a reçu l’ordre de ne pas s’approcher de son accusateur et de sa famille. Voilà plus d’un an qu’une ancienne lectrice de nouvelles de Boston a accusé l’ex-vedette de la série House of Cards d’avoir agressé sexuellement son fils, alors âgé de 18 ans, dans un bar bondé où le jeune homme travaillait. En cas de condamnation, Kevin Spacey risque jusqu’à cinq ans de prison. Il s’agit de la première poursuite criminelle intentée contre l’acteur de 59 ans.  — Associated Press

Étienne Boulay sobre depuis deux ans

Après avoir célébré, le 4 janvier, ses six ans de vie de couple avec Maïka Desnoyers, l’ancien joueur de football et maintenant animateur Étienne Boulay se réjouissait hier d’un autre important anniversaire : deux ans de sobriété. « 2 ans sans drogue ni alcool aujourd’hui », a-t-il écrit sur son compte Twitter. L’athlète a profité de l’occasion pour rappeler la tenue, le 30 janvier, de la journée @Bell_Cause sur la santé mentale et la panoplie de services qui existent pour ceux qui ont besoin d’aide. En octobre dernier, une biographie consacrée à M. Boulay et écrite par Marc-André Chabot a été publiée chez Libre Expression.

— André Duchesne, La Presse

Une belle surprise pour David Saint-Jacques

On pourrait penser qu’un homme qui voyage dans l’espace est déjà comblé. Mais les proches de David Saint-Jacques, qui a quitté la Terre pour la Station spatiale internationale début décembre, ont trouvé de quoi mettre son cœur en orbite à l’occasion de son anniversaire, le 6 janvier : à son réveil, de belles surprises gravitaient autour de l’astronaute, dont des photos de son enfance et une carte signée par ses collègues de mission. « J’ai appelé ma mère – un jour important pour elle ! Et j’ai ouvert un cadeau – Véronique [sa conjointe] a rassemblé des lettres de mes proches, livrées par un vaisseau de ravitaillement. Droit au cœur ! », a fait savoir le Québécois sur Twitter, accompagnant le tout d’une photo. L’histoire ne dit pas si le nouveau livre Oser l’espace, où il figure en vedette, faisait partie du lot. — Sylvain Sarrazin, La Presse

Kim Kardashian se réjouit d’une libération

En 2006, Cyntoia Brown avait été condamnée à la prison à perpétuité pour avoir tué un quadragénaire alors qu’elle était contrainte de se prostituer. Alors qu’elle avait été au cœur d’un documentaire qui racontait son histoire, plusieurs personnalités, comme Kim Kardashian et Rihanna, avaient pris sa défense. Hier, le gouverneur républicain du Tennessee Bill Haslam a dit qu’il commuait sa peine. Cyntoia Brown sera en liberté conditionnelle le 7 août prochain. Sur Twitter, Kim Kardashian a remercié le gouverneur d’avoir pris cette décision.

— Véronique Lauzon, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.