Agenda culturel

La semaine idéale

En panne d’idées pour une sortie culturelle ?

Nos journalistes vous présentent leurs choix.

Humour

Patrick Groulx

Où ? 
Au Gesù
Quand ?
Le 11 janvier

Jamais trois sans quatre pour l’humoriste qui présente son quatrième one-man-show, GROULX, lequel se veut un retour aux sources dans un cadre plus intimiste. Patrick Groulx souhaite ainsi se livrer de façon plus brute et se rapprocher du public ; ce dernier devra cependant prendre soin de laisser ses enfants à la maison, car les 16 ans et moins pourraient bien ressortir de la salle les oreilles souillées, prévient la production.

— Sylvain Sarrazin, La Presse

Humour

Louis-José Houde

Où ? 
Au Théâtre Olympia
Quand ?
Les 11 et 12 janvier

Avec son quatrième spectacle, Louis-José Houde « propose 1 h 15 de pur stand-up, sans aucun temps mort », a écrit notre critique au lendemain de la première montréalaise, en novembre 2017. L’humoriste est de retour ce soir au Théâtre Olympia à Montréal, dans le cadre de la tournée de Préfère novembre. Il reste quelques billets pour la représentation de demain, le 11 janvier, et aussi plus tard en janvier et en février à Montréal et à Québec. — Luc Boulanger, La Presse

Cinéma

Charles Cinéma Aznavour

Où ? 
À la Cinémathèque québécoise
Quand ? 
Jusqu’au 16 janvier

En hommage au géant de la chanson française qui s’est éteint l’automne dernier, la Cinémathèque québécoise présente un cycle des films mettant en vedette Charles Aznavour. L’interprète a débuté au cinéma en 1936, puis s’est fait offrir des rôles plus imposants par son ami Jean-Pierre Mocky, ainsi que des cinéastes de la Nouvelle Vague, dont Truffaut (Tirez sur le pianiste, ce soir à 19 h). Le cycle se termine le 16 janvier, avec la projection d’Ararat d’Atom Egoyan, dont le thème est l’histoire et l’identité arméniennes. — Luc Boulanger, La Presse

Spectacle

Tomates

Où ?
À l’Usine C
Quand ?
Du 16 au 18 janvier

Le collectif L’orchestre d’hommes-orchestres remet le couvert avec cette création déjantée dans laquelle sept musiciens et chanteurs révolutionnaires, réunis en vase clos, nous servent un opéra habillé d’une panoplie d’objets éclectiques et d’extraits du Comité Invisible. Le tout dans un entrecroisement de caméras, d’écrans et de réflexion. Intrigant.

— Sylvain Sarrazin, La Presse

Cinéma

The Favourite

Où ?
En salle
Quand ?
Présentement

Par son humour, sa violence, ses jeux de coulisses, sa décadence et ses angles pas tout à fait droits, The Favourite, de Yórgos Lánthimos, est un film d’époque non traditionnel et brillant. Il faut aller le voir avant qu’il quitte l’affiche, ne serait-ce que pour savourer, dans le rôle d’une reine aussi tyrannique que vulnérable, le jeu de l’épatante Olivia Colman, lauréate d’un Golden Globe totalement mérité dimanche. Les excellentes Emma Stone et Rachel Weisz sont aussi de la distribution.

— Josée Lapointe, La Presse

Arts visuels

Connexions au MBAM

Où ?
Au Musée des beaux-arts de Montréal
Quand ?
Jusqu’au 23 juin

La diversité est l’ADN du Canada. Le Musée des beaux-arts de Montréal l’a bien compris et présente l’expo Connexions : notre diversité artistique dialogue avec nos collections, qui célèbre la diversité artistique du pays avec les œuvres de sept artistes émergents qui se sont inspirés des collections du musée : Arwa Abouon, Maria Ezcurra et Nuria Carton de Grammont, Karen Tam, Z’otz* Collective, Brendan Fernandes, Hua Jin et Pavitra Wickramasinghe. — Éric Clément, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.