londres Agression d'un couple de femmes

Les cinq suspects libérés sous caution

Les cinq personnes interpellées à la suite de l’agression d’un couple de femmes dans un bus londonien ont été libérées sous caution hier et convoquées pour début juillet, a annoncé la police britannique. Quatre adolescents, âgés de 15 à 18 ans, avaient été arrêtés vendredi, et un cinquième (16 ans) hier. Placés plusieurs heures en garde à vue, ils sont soupçonnés de coups et blessures graves et de vol par la police, qui « ne cherche pas d’autres parties en lien avec l’incident ». L’une des deux victimes, Melania Geymonat, Uruguayenne de 28 ans, a expliqué que son amoureuse, Chris, et elle se trouvaient dans un bus de nuit qui roulait tôt le matin du 30 mai à Camden, dans le nord-ouest de Londres, lorsqu’un groupe de jeunes hommes les a prises à partie. « Ils ont commencé à se comporter comme des hooligans, exigeant que nous nous embrassions pour qu’ils puissent nous regarder, nous traitant de lesbiennes et décrivant des positions sexuelles », a raconté Melania Geymonat sur Facebook. « Pour calmer la situation, j’ai essayé de faire des blagues », et Chris a fait semblant d’être malade, a poursuivi la jeune femme, « mais ils ont continué à nous harceler et nous ont jeté des pièces de monnaie ». Ensuite, « Chris s’est retrouvée au milieu du bus et ils l’ont frappée », a-t-elle encore dit, expliquant avoir également été agressée. — Agence France-Presse

États-Unis

Dix personnes blessées dans un déraillement de métro à Boston

Dix personnes ont été blessées, hier, après qu’une rame de métro eut déraillé, à Boston. Selon des responsables des services d’urgence, neuf des dix personnes ont été transportées à l’hôpital, mais on ne craint pas pour leur vie. Les autorités des transports de Massachusetts Bay ont indiqué que l’accident est survenu aux environs de 11 h lorsqu’une rame de la ligne verte a déraillé dans un tunnel près de Kenmore Square. L’accident a entraîné de nombreux retards sur le réseau de transports en commun. Une dixième personne a aussi été blessée, mais a refusé de recevoir des soins. Des témoins ont raconté à des secouristes que tout était devenu noir dans le métro au moment de l’accident. Les gens ont été projetés les uns sur les autres. Une enquête a été lancée pour déterminer les causes du déraillement.

— Associated Press

Conflit israélo-palestinien 

Israël a le « droit » d’annexer une partie de la Cisjordanie, dit l’ambassadeur des États-Unis

Israël a le droit d’annexer une « partie » de la Cisjordanie occupée, a affirmé hier l’ambassadeur des États-Unis dans l’État hébreu, propos susceptibles de renforcer l’opposition des Palestiniens à un plan de paix élaboré par Washington qui n’a pas encore été dévoilé. « Dans certaines circonstances, […] je pense qu’Israël a le droit de conserver une partie, mais pas toute, de la Cisjordanie », territoire palestinien occupé par Israël depuis plus de 50 ans, a déclaré l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, dans une entrevue publiée hier dans le quotidien américain The New York Times. La date de l’annonce du plan de paix n’a pas encore été fixée, mais celui-ci ne devrait pas répondre aux principales revendications des Palestiniens, comme l’instauration d’un État souverain. La Maison-Blanche a prévu de présenter les 25 et 26 juin à Bahreïn le volet économique du plan. « La dernière chose dont le monde a besoin, c’est d’un État palestinien défaillant entre Israël et la Jordanie », a affirmé M. Friedman.

— Agence France-Presse

SOUDAN

« Le mouvement de désobéissance civile commencera [aujourd’hui] et ne se terminera que lorsqu’un gouvernement civil aura été annoncé. » 

— Les chefs de la contestation au Soudan, hier, dans un appel visant à faire pression sur les militaires au pouvoir, récemment accusés de répression brutale contre les manifestants lors d’un sit-in organisé depuis le 6 avril devant le quartier général de l’armée à Khartoum. (AFP)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.