L’école privée, c’est aussi pour les élèves en difficulté

Contrairement à la croyance populaire, les établissements d’enseignement privés québécois n’accueillent pas que des élèves ayant de la facilité en classe. Ceux-ci offrent également des solutions intéressantes aux élèves qui présentent des besoins particuliers (difficultés d’apprentissage, TDAH, anxiété, TSA, etc.). En voici quelques-unes à découvrir : 

Les mesures d’appui

Au Québec, la majorité des écoles privées proposent un accompagnement avec des mesures d’appui pour soutenir les élèves en difficulté. Certains établissements d’enseignement privés offrent, par exemple, des cours privés ou des périodes d’aide ou de tutorat avec des enseignants. D’autres proposent des cours d’appoint ou des classes de récupération dans la plupart des matières de base. D’autres encore offrent plus de périodes dans certaines matières ou des ateliers de préparation aux examens.

Les programmes avec appui pédagogique

Un nombre croissant d’écoles privées offrent des programmes avec appui pédagogique. Conçus pour les élèves ayant un trouble d’apprentissage ou un déficit d’attention, ces programmes permettent à ces jeunes de suivre le cheminement régulier dans le secteur de leur choix (qu’il soit sportif, culturel, technologie, entrepreneurial, etc.), mais dans une classe avec appui pédagogique où l’enseignant, accompagné d’un service d’aide professionnel (orthopédagogue, psychoéducateur, etc.), les aide à développer les stratégies nécessaires pour réussir.

Les programmes spécifiques

Certains établissements d’enseignement privés, qui accueillent des élèves présentant des retards scolaires importants, ont mis en place des programmes spécifiques afin de les soutenir et de favoriser leur réussite scolaire. Par exemple, certaines écoles privées offrent le premier cycle du secondaire étalé sur trois ans plutôt que sur deux ans. D’autres offrent des classes ayant un maximum de vingt élèves et dirigées par un professeur titulaire, comme au primaire. D’autres encore proposent l’ajout d’heures d’enseignement dans certaines matières de base comme le français ou les mathématiques.

Le service de résidence scolaire

Le service de résidence scolaire offert dans certaines écoles privées peut aussi être une bonne solution pour les enfants en difficulté d’apprentissage. La résidence scolaire offre en effet aux élèves ayant des besoins particuliers un accompagnement personnalisé et structuré qui a fait ses preuves. Lors des périodes d’études après l’école, les élèves en résidence profitent entre autres de l’aide et des conseils d’une équipe d’éducateurs et d’enseignants qui ont à cœur leur réussite scolaire. La Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) compte actuellement une quinzaine d’établissements d’enseignement privés qui offrent ce service au Québec.

Les écoles en adaptation scolaire

Certaines écoles privées sont spécialisées en adaptation scolaire, c’est-à-dire que ces institutions accueillent des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. Selon la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP), plus de 3 000 enfants présentant des difficultés de comportement, des difficultés d’apprentissage, des déficiences ou des handicaps fréquentent une telle école au Québec. Il y aurait en effet une douzaine d’établissements d’enseignement spécialisés en adaptation scolaire dans la province, principalement dans les régions de Montréal et Québec.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.