« Que Max soit là ou pas, je vais de l’avant »

Les membres de l’organisation du Canadien ont réagi au départ de Max Pacioretty.

« Moi, les questions, ça ne me dérange pas, parce que je réponds ce que je veux répondre et je n’ai pas besoin de répondre non plus, donc tu peux me les poser, les questions. Moi, je n’ai pas de distractions. Que Max soit là ou pas, je vais de l’avant, et si Max avait été là, il aurait fait partie de l’équipe. »

— Claude Julien, à propos du fait qu’il y aura moins de questions sur Max  Pacioretty

« Je ne montre pas du doigt Max côté attitude. L’équipe au complet, je n’ai pas aimé ce que j’ai vu. C’est la bonne chose pour l’équipe, on a deux joueurs qui arrivent, on se prépare à un bon camp d’entraînement et à un bon début de saison. Il n’y aura aucune distraction. »

— Marc Bergevin, précisant si Pacioretty était lié aux fameux « problèmes d’attitude »

« Ça fait un moment. Pour nous, Nick Suzuki était la pièce centrale. George McPhee [DG des Golden Knights] m’a déjà dit qu’il n’aimait pas beaucoup donner des jeunes, mais pour avoir, il faut donner. J’espère que ça va fonctionner pour tout le monde. »

— Marc Bergevin, sur la façon dont l’échange s’est mis en place

« J’ai appris la nouvelle en lisant un message de Pacioretty. C’était choquant, à 4 h 30. Il a dit : “All the best” à tous les boys, et puis il a quitté le groupe de discussion. J’ai compris. »

— Phillip Danault

« Regarde son nom de famille. Ça peut s’expliquer, j’imagine. J’ai joué contre lui, il est bon, j’ai hâte d’être son coéquipier plutôt que de me battre contre lui. »

— Andrew Shaw, sur le surnom de « Tuna Tartare » (tartare de thon) qu’il a donné à Tomas Tatar sur Twitter

« Il a peut-être bien dormi, finalement. Il a un poids de moins sur les épaules. Peut-être qu’il dort encore, même. Il peut relaxer maintenant et s’amuser à jouer au hockey. »

— Andrew Shaw, sur la potentielle nuit blanche de Max Pacioretty

« Ce n’est pas facile nulle part, surtout pour les joueurs qui s’imposent beaucoup de pression. L’équipe va mal et c’est difficile si tu t’imposes de la pression. J’ai composé avec ça avant, et ce n’est pas facile. Il a fait du bon travail. »

— Shea Weber, sur le boulot de Max Pacioretty comme capitaine

« Je crois que oui, surtout pour Max. Ça devait être dur. Maintenant, on peut tous regarder vers l’avant. Je lui souhaite de rester en santé et de marquer plusieurs buts pour Vegas. »

— Tomas Plekanec, concernant le soulagement pour tout le monde de la conclusion de cette histoire

Propos recueillis par La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.